Le PS prêt à "faire des efforts"

Par Karine Lambin

Publié le 13 Mai 2010 à 20h09 Mis à jour le 13 Mai 2010 à 22h02

  • a a

Henri Emmanuelli estime qu’il faut répartir les efforts et ne pas compromettre la reprise.

"Je reconnais et le dis bien fort que la situation de la France n’est pas celle de l’Espagne et du Portugal. Donc les plans de rigueur seront proportionnels à la détérioration des situations", a commenté jeudi sur Europe 1, le député socialiste Henri Emmanuelli. Après l’Espagne mercredi, le Portugal a annoncé jeudi de nouvelles mesures pour réduire son déficit. Lundi dernier, Nicolas Sarkozy annonçait des mesures de "redressement de nos finances publiques" mais pas une politique de rigueur se défend le gouvernement. Henri Emmanuelli estime que "ce n’est que le début", vu le document que Christine Lagarde a transmis à Bruxelles. "On nous le ressort morceau par morceau", a-t-il poursuivi.

Répartir les efforts

"S’il faut faire des efforts on n’est prêt à regarder la chose mais attention à qui va payer", a prévenu Henri Emmanuelli. "On ne touche pas au bouclier fiscal mais la première mesure qu’on prend c’est supprimer les 150 euros pour les chômeurs", a regretté l’ancien ministre du budget. "Pour que cet effort soit accepté, il ne faut pas qu’il compromette la reprise et qu’il soit réparti", a-t-il ajouté.

Henri Emmanuelli a aussi rappelé que la crise des fiances publiques "on l’a attendue, on l’a vue venir tranquillement depuis un an". "Ce sont les déficits publics qui sont venus au secours du secteur financier privé, donc la crise a été transférée en quelque sorte". Il a regretté l’absence de réaction alors que "maintenant on va être obligé de réagir dans l’urgence".

Enquêter sur la spéculation

"Le groupe socialiste va demander dès la semaine prochaine la création d’une commission d’enquête sur la spéculation", a annoncé le député. "On va essayer de comprendre qui a spéculé contre les finances publiques, regarder les mécanismes qui ont fonctionné, essayer de savoir quels ont été les acteurs et regarder si certains mécanismes ne sont pas à prescrire", a développé l’ancien ministre du Budget. Il a immédiatement concédé que "ce n’est pas ça qui va renflouer les finances publiques".

Henri Emmanuelli © MAXPPP

Les dernières infos politiques
  1. 08h23

    Cambadélis demande à Morelle de s’expliquer, sinon…

  2. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  3. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  4. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  5. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  6. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  7. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  8. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  1. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  2. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  3. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  4. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  5. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  6. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  7. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  8. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  1. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  2. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  3. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  4. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  5. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  6. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  7. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  8. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  1. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  2. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  3. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  4. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  5. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  6. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  7. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  8. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  1. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  2. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  3. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  4. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  5. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  6. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  7. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  8. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  1. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

  2. Hier

    Rocard a "sous-estimé le talent" de Valls

  3. Hier

    Delapierre : "Il faut résister à l’austérité"

  4. Hier

    60% des Français prêts au "big bang territorial"

  5. Hier

    55% des Français convaincus par le discours de Valls

  6. Hier

    Candidature de Paris aux JO 2014 : "il faut que ça ait un sens"

  7. Hier

    Homosexualité : Boutin reconnaît des "propos maladroits"

  8. Hier

    Marseille : le maire FN Stéphane Ravier chahuté

  1. Hier

    L’homosexualité, "une abomination" : une plainte contre Boutin

  2. Hier

    Harlem Désir est "totalement concentré sur sa tâche"

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement