La victoire de Hollande "fait renaître 1981"

Par Europe1.fr avec AFP

Publié le 7 mai 2012 à 06h24 Mis à jour le 7 mai 2012 à 06h40

© DR

REVUE DU PRESSE. L'élection de François Hollande est saluée lundi par la presse nationale et régionale.

Pour les quotidiens français, il règne comme un parfum de printemps... 1981 au lendemain du second tour de la présidentielle. La presse nationale et régionale, qui salue lundi l'élection de François Hollande président de la République, estime que cette victoire de la gauche en 2012 "fait renaître 1981" et donne "un nouveau parfum du 10 mai" tout en soulignant que "le plus dur commence" pour le nouvel élu.

"Une puissante aspiration au changement"

"Pour le peuple de gauche, 2012 fait renaître 1981, redonne de la vie et des couleurs à ces images vieillies, sépia, qui semblaient condamnées aux livres d'histoire...", se réjouit ainsi Nicolas Demorand dans Libération. "Il y a eu le 10 mai. Maintenant il y aura le 6 mai. Pour nombre d'électeurs de gauche, l'élection de François Hollande est aussi belle que celle de François Mitterrand", surenchérit Jorge D'Hulst, dans Libération Champagne.

Dans l'Humanité , l’organe du Parti communiste français, Patrick Apel-Muller voit dans "la victoire de François Hollande (...) l'indice d'une puissante aspiration au changement." Et le journaliste d'ajouter : "Si la formidable campagne du Front de gauche trouve des prolongements dans l'élection des législatives, il sera possible de fortifier un mouvement populaire qui devra se faire entendre puissamment."

"La gauche, enfin ! Depuis près d'un quart de siècle, elle n'avait plus remporté la victoire à l'élection majeure", rappelle Jean-Claude Souléry dans La Dépêche du Midi. "François Hollande peut se féliciter : avec son élection, il marche sur les pas de François Mitterrand", affirme Christine Clerc dans le Télégramme.

"François Hollande a fait de bout en bout la course en tête"

De son côté, Peter Pfeil, dans les Dernières Nouvelle d'Alsace, juge logique la victoire du candidat socialiste au regard de son parcours depuis le début de la primaire socialiste. "Propulsé par le formidable tremplin des primaires inventées par le parti socialiste, établi depuis six mois sur le devant de la scène, François Hollande a fait de bout en bout la course en tête", relève le journaliste.

Jacques Camus dans La République du Centre note de son côté que : "C'est en se posant en candidat de la normalité que François Hollande aura remporté un succès historique construit patiemment depuis un an."

Etienne Mougeotte, dans Le Figaro s'en tient essentiellement aux faits : "M. François Hollande est devenu hier soir le deuxième président socialiste de la Ve République. Désormais, il est donc le président de tous les Français", constate e journaliste classé à droite.

  • a a
5

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 18h04

    Une mairie FN refuse de commémorer l'abolition de l'esclavage

  2. 15h19

    Hollande hué : "Jaurès, il parlait pas comme vous"

  3. 15h00

    A Mantes-la-Ville, un comité pour mettre le FN "sous surveillance"

  4. 13h50

    Le Parlement siègera en session extraordinaire en juillet

  5. 08h48

    Wauquiez : "il faut une Europe à plusieurs vitesses"

  6. Hier

    Cahuzac : "le prix de la vérité était trop lourd"

  7. Hier

    Manifestation des Femen contre le FN

  8. Hier

    Fabius prône l’ouverture des magasins le dimanche

  1. Hier

    Apparu riposte au canular qui a dévoilé son numéro de téléphone

  2. Hier

    Les eurosceptiques anglais rejettent la main tendue du FN

  3. Hier

    Légion d'honneur : Me Kiejman et Renaud Lavillenie

  4. Hier

    Cambadélis : le PS "touché mais pas coulé"

  5. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  6. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  7. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  8. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  1. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  2. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  3. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  4. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  5. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  6. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  7. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  8. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  1. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  2. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  3. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  4. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  5. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  6. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  7. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  8. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  1. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  2. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  3. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  4. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  5. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  6. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  7. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  8. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  1. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  2. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  3. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  4. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  5. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  6. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  7. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  8. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  1. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  2. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

L'actu politique
Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement