Là où François Hollande va dormir

Par Rémi Duchemin et Laure Dautriche

Publié le 11 mars 2013 à 12h46 Mis à jour le 11 mars 2013 à 14h26

François Hollande va dormir dans l’Hôtel Bouhier de Lantenay, construit à la fin du 18e siècle.

François Hollande va dormir dans l’Hôtel Bouhier de Lantenay, construit à la fin du 18e siècle. © Erkethan Wikicommons

REPORTAGE - Le chef de l’Etat va passer la nuit de lundi à mardi à la préfecture de Côte-d’Or.

Mine de rien, c’est avec une vieille tradition que renoue François Hollande en passant la nuit à la préfecture de Côte-d’Or. Le chef de l’Etat inaugure lundi et mardi à Dijon un nouveau format de déplacement en province qui, long de deux jours, doit le rapprocher des Français et soigner ainsi une impopularité persistante. Et pour passer la nuit, il a préféré ce bâtiment public à un hôtel.

>>> Quelques jours avant la visite présidentielle, Europe 1 a pu visiter les lieux.

Un décor rustique. "On voit qu’un président n’a pas dormi dans les lieux depuis longtemps", confie à Europe 1 un employé de la préfecture, installée dans l’Hôtel Bouhier de Lantenay, construit à la fin du 18e siècle. Et en effet, rien ne semble avoir été refait depuis les années 1970. La chambre présidentielle présente ainsi un cadre désuet, avec une tapisserie bleue un peu usée, du mobilier rustique, un prie-Dieu et, dans la salle de bain, du carrelage turquoise pour le moins daté.

Sur les traces d’ex-présidents… et de Napoléon. Le premier à avoir séjourné dans la chambre présidentielle n’est autre que Napoléon, du 7 au 9 mai 1800. Depuis, nombre d’autres ont suivi, dont, pour la 5e République, Charles de Gaulle, Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac. A noter que Helmut Kohl, alors chancelier allemand, a également passé la nuit à l’Hôtel Bouhier de Lantenay en 1996.

Un lit format "de Gaulle". Grâce au passage de ces glorieux anciens, François Hollande est certain d’être à l’aise dans sa couche. Car il dormira dans un lit de plus de 2,5 mètres de long, fabriqué spécialement pour la venue du général de Gaulle en 1959. Mais le créateur de la 5e République pointait à 1,96m sous la toise, alors que la taille (officielle) de François Hollande est de 1,74 m.

Hollande, un hôte peu exigeant. Hormis un cuisinier, dépêché sur place, François Hollande n’a rien réclamé pour son déplacement. "Je peux vous dire une chose, c’est que le président n’a pas demandé de choses particulières", confirme à Europe 1 Annie Quillot, secrétaire particulière du préfet, qui travaille dans les murs depuis 35 ans. "Il n’a rien voulu qu’on achète. Nous avons juste refait la poussière à fond, mais il n’y a rien de spécial qui a été demandé. Rien du tout", insiste-t-elle.

  • a a
11

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 22h01

    VIDEO - Européennes : passe d’armes Morano-Philippot

  2. 19h58

    L'Elysée nomme Gaspard Gantzer chef du pôle communication

  3. 19h54

    Morano : "je ne me représenterai pas aux législatives de 2017"

  4. 19h37

    Philippot : "embaucher des Français sur des chantiers français, cela me semble logique"

  5. 18h56

    Pour Morano, Philippot "angoisse même au sein de son propre parti"

  6. 18h04

    Une mairie FN refuse de commémorer l'abolition de l'esclavage

  7. 15h19

    Hollande hué : "Jaurès, il parlait pas comme vous"

  8. 15h00

    A Mantes-la-Ville, un comité pour mettre le FN "sous surveillance"

  1. 13h50

    Le Parlement siègera en session extraordinaire en juillet

  2. 08h48

    Wauquiez : "il faut une Europe à plusieurs vitesses"

  3. Hier

    Cahuzac : "le prix de la vérité était trop lourd"

  4. Hier

    Manifestation des Femen contre le FN

  5. Hier

    Fabius prône l’ouverture des magasins le dimanche

  6. Hier

    Apparu riposte au canular qui a dévoilé son numéro de téléphone

  7. Hier

    Les eurosceptiques anglais rejettent la main tendue du FN

  8. Hier

    Légion d'honneur : Me Kiejman et Renaud Lavillenie

  1. Hier

    Cambadélis : le PS "touché mais pas coulé"

  2. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  3. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  4. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  5. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  6. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  7. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  8. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  1. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  2. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  3. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  4. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  5. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  6. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  7. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  8. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  1. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  2. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  3. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  4. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  5. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  6. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  7. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  8. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  1. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  2. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  3. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  4. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  5. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  6. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  7. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  8. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  1. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  2. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

L'actu politique
Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement