Hénin-Beaumont : Placé veut un "élu local implanté"

Par Gabriel Vedrenne

Publié le 12 mai 2012 à 09h36 Mis à jour le 12 mai 2012 à 11h03

Le sénateur EELV promet "des efforts" en faveur du Front de gauche mais tacle le cas Mélenchon.

"Quand il y a du risque Front national, nous souhaitons qu’il y ait un candidat commun EELV PS et Front de gauche parce que c’est très important", a déclaré samedi sur Europe 1 Jean-Vincent Placé, sénateur Europe Ecologie Les Verts (EELV).

"Nous-mêmes nous ferons des efforts dans les circonscriptions réservées d’EELV vis-à-vis du Front de gauche, nous allons céder notre investiture qui est la notre pour des élus du Front de gauche, particulièrement dans les Bouches-du-Rhône parce que là il y a un sujet essentiel par rapport au Front national", a-t-il ajouté à quelques heures du discours de Jean-Luc Mélenchon à Hénin-Beaumont, où le leader du Front de Gauche va affronter Marine Le Pen lors des prochaines élections législatives.

"Qu’il y ait une diversité à gauche"

"Je pense aussi qu’il faut beaucoup de députés du Front de gauche parce qu’il faut qu’il y ait une diversité à gauche et moi, pour ma part, je souhaite même qu’il soit dans le gouvernement de la France parce que nous avons besoin dans la gauche de l’ensemble des énergies pour affronter les problèmes des Françaises et des Français et pas seulement être à côté, faire de la communication, être dans le bruit et la fureur", a ajouté Jean-Vincent Placé.

Le sénateur écologiste n’a cependant pas pû s’empêcher d’envoyer une pique à Jean-Luc Mélenchon. "Après, lorsqu’on arrive à Henin Beaumont, c’est un risque Front national avec Marine Le Pen mais c’est une circonscription socialiste, ce n’est pas une circonscription de droite, pas une circonscription Front national", a-t-il souligné, avant de se montrer plus acerbe.

"Donc je ne suis pas sûr très franchement que les habitants d’Henin Beaumont aient besoin de tant de bruit et de fureur, je pense même qu’ils ont besoin d’un élu local implanté, qui s’occupe réellement des habitants, qui ne fait pas juste un passage pour être élu et qui s’en va", a estimé l’élu écologiste.

Mea culpa après la "ministrite"

Jean-Vincent Placé a également été interrogé par Benjamin Petrover sur la polémique qui a perturbé Europe Ecologie Les verts, dont la direction a rapidement voté une motion en faveur d’une participation au futur gouvernement, une course aux portes-feuilles ministériels que certains ont qualifié de "ministrite".

"Il y a eu une prise de conscience de la situation politique, économique, sociale et écologique du pays. A un moment, l’image devenait totalement catastrophique et, voilà, il fallait se ressaisir. On l’a fait", a souligné Jean-Vincent Placé.

"Dans la vie, comme dans la vie politique, ce qui importe c’est n’est pas tout le temps de faire tout bien. Je pense que c’est rarissime, ce qui importe, c’est d’être lucide, de rectifier, de s’occuper des problèmes des Françaises et des Français plutôt que de se regarder le nombril", a-t-il conclu pour tourner la page.

  • a a
10

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Sarkozy au Congo pour une conférence

  2. Hier

    Air Algérie : "se donner du temps pour y voir plus clair"

  3. Hier

    NKM à Copé : "T'es une merde"

  4. Hier

    Transparence : qu'ont déclaré les parlementaires ?

  5. Hier

    Manif pro-palestinienne de samedi : "les organisateurs seront reçus"

  6. Hier

    Gaston Flosse va saisir la CEDH

  7. Hier

    L'Assemblée donne son feu vert à la France à 13 régions

  8. Hier

    Manif propalestinienne : sans le citer, Valls critique un maire écolo

  1. Hier

    Fillon et ses 300.000 euros de billets d'avion payés par l'UMP

  2. Hier

    Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

  3. Hier

    Jean-Marie Le Guen "espère qu'il n'y aura pas de violences" à la manifestation pro-palestinienne

  4. Hier

    Fatigué, Mélenchon va prendre du recul

  5. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  6. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  7. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  8. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  1. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  2. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  3. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  4. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  5. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  6. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  7. Hier

    Aubry règle ses comptes

  8. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  1. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  2. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  3. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  4. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  5. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  6. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  7. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  8. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  1. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  2. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  3. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  4. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  5. Hier

    Costa Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  6. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  7. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  8. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  1. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  2. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  3. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  4. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  5. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  6. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  7. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  8. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  1. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  2. Hier

    Le maire de Bastia redoute le Costa Concordia

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement