Fuites avant 20h : le pavé dans la mare de Sarkozy

Par Hélène Favier

Publié le 19 avril 2012 à 18h18 Mis à jour le 19 avril 2012 à 21h03

Présidentielle : Le parquet de Paris menace de poursuites

Présidentielle : Le parquet de Paris menace de poursuites © REUTERS

Sur Europe1, Sarkozy a ravivé la polémique sur la publication des résultats avant 20h.

"Cette sortie est quand même étonnante à trois jours du scrutin !" Bernard Cazeneuve, porte-parole de François Hollande, a été pour le moins surpris par les déclarations de Nicolas Sarkozy assurant, jeudi matin sur Europe 1, qu’il ne serait "pas choqué" par la diffusion via Internet ou les réseaux sociaux d'estimations des résultats du premier tour de l'élection présidentielle.

"Non, franchement, ça ne me choque pas, parce que le monde est devenu un village", a alors assuré le président-candidat : "Ne recréons pas une ligne Maginot. Nous avons des règles qui parfois sont datées, tout le monde le sait, c'est une forme d'hypocrisie".




"Un président qui appelle à ne pas respecter la loi"

Le code électoral interdit pourtant, sous peine de sanctions pouvant aller jusqu'à 75.000 euros, la diffusion de tout résultat d'élection, "partiel ou définitif, par tout moyen de communication au public par voie électronique". C’est cette règle que le candidat serait prêt à réformer, a confié à Europe1.fr un membre de son équipe de campagne : "Il faut prendre en compte l'émergence des nouveaux médias. Tous les partis politiques pourraient se réunir pour en parler".

A trois jours d’un scrutin, cette prise de position est tout de même "surprenante", commente-on du côté de Libération. Le journal a affirmé, mercredi, se réserver le droit" de publier sur son site Internet les estimations de résultats du premier tour de la présidentielle dès 18h30. "Il s’agit tout de même d’un président de la République qui appelle au non respect des lois", a constaté Sylvain Bourmeau, éditorialiste du quotidien, joint par Europe1.fr. "La positon de Nicolas Sarkozy est d’autant plus surprenant que François Hollande appelle à respecter cette lois", a-t-il ajouté.

Hollande prend le contre-pied de Sarkozy

Prenant le contre-pied de son adversaire, le candidat socialiste a, en effet, appelé à la fermeté sur ce dossier. "Je pense qu'il faut être sévère à l'égard de ceux qui publieraient avant l'heure des informations qui pourraient -non pas fausser le scrutin parce que je ne pense pas que ça ait des conséquences- mais rendre presque inutile le vote", a insisté François Hollande, qui se dit "favorable" à ce qu'à l'avenir la clôture des scrutins se fasse partout en France à 19 heures.

"Il doit y avoir une raison" à la prise de position de Nicolas Sarkozy, a renchéri son porte-parole Bernard Cazeneuve, avant de préciser : "ne serait-ce pas pour que ses électeurs se précipitent dans les bureaux vote entre 18h30 et 20h ? [dans le cas où ses résultats seraient mauvais]"

Une déclaration qui pourrait "affaiblir l’action du parquet"

Par ailleurs, "il est totalement possible que la déclaration de Nicolas Sarkozy fragilise, maintenant, juridiquement, le travail du parquet", a encore expliqué Sylvain Bourmeau. "C’est un cas d’école", a insisté le bloggeur et chroniqueur d’Europe 1 Guy Birenbaum : "Si dimanche soir je brise l’embargo sur les réseaux sociaux, je pourrais prendre le meilleur avocat de Paris et l’enregistrement de Nicolas Sarkozy sur Europe 1, pour essayer d’échapper à une sanction…".

Dans tous les cas, "ce n'est pas au président-candidat de donner un blanc-seing à la violation de la loi", a également déploré Didier Maus, constitutionnaliste, jugeant "scandaleux" un tel positionnement alors que "le président de la République est théoriquement gardien du respect des lois au titre de l'article 5 de la Constitution".

Pour Dominique Rousseau, professeur de droit public à la Sorbonne, "ces déclarations sont soit une faute constitutionnelle si elles sont tenues par le président, soit le signe d'un désarroi politique si elles sont tenues par le candidat."

Autre expert juriste, Guy Carcassonne a lui balayé tout commentaire: "La loi l'interdit, donc cette déclaration ne change rien". Nicolas Sarkozy "n'a aucun pouvoir ni d'autoriser, ni d'interdire la diffusion des résultats. Il peut éventuellement songer à proposer de changer la loi mais c'est tout".

  • a a
13

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 18h34

    Mélenchon : "Je ne peux plus continuer comme ça"

  2. 08h42

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  3. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  4. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  5. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  6. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  7. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  8. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  1. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  2. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  3. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  4. Hier

    Aubry règle ses comptes

  5. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  6. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  7. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  8. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  1. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  2. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  3. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  4. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  5. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  6. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  7. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  8. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  1. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  2. Hier

    Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  3. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  4. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  5. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  6. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  7. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  8. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  1. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  2. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  3. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  4. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  5. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  6. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  7. Hier

    Le Costa Concordia fait peur au maire de Bastia

  8. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  1. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  2. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

  3. Hier

    Cambadélis évoque les "lunettes chiraquiennes" de Hollande

  4. Hier

    Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse

  5. Hier

    Une tribune contre la GPA adressée à Hollande

  6. Hier

    Manifs pro-palestiniennes : Cazeneuve appelle à "redoubler de vigilance"

  7. Hier

    Droit de vote des étrangers : Hollande ne renonce pas

  8. Hier

    Affaire Sarkozy : le lapsus de François Hollande

  1. Hier

    Pour Hollande, "Israël a droit à sa sécurité mais..."

  2. Hier

    Avec Valls, "rien ne peut nous séparer", affirme Hollande

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement