François Bayrou table sur dix ans

Par Europe1.fr

Publié le 30 novembre 2011 à 09h40 Mis à jour le 30 novembre 2011 à 11h01

Bayrou a choisi de présenter un programme qui court jusqu'en 2020.

Bayrou a choisi de présenter un programme qui court jusqu'en 2020. © Maxppp

Le président du Modem va dévoiler, mercredi, les grands axes de sa campagne.

François Bayrou "joue la gagne" en 2012. Ses proches en sont persuadés. Si l'UMP et le PS souhaitent déjà constituer une majorité présidentielle, le candidat du Modem a choisi de lancer sa campagne seul.

Avant d'annoncer officiellement sa candidature à la présidentielle le 7 décembre, il dévoile mercredi son "agenda 2020", son programme de campagne. François Bayrou voit loin car pour appliquer ses mesures, il mise sur les deux prochains quinquennats. Une vision ambitieuse pour un candidat qui reste bloqué à environ 7% dans les sondages.

La planification industrielle

De son propre aveu, c'est son "obsession". François Bayrou veut une nouvelle planification industrielle dans tous les domaines (agricole, industriel, numérique, etc.) pour relancer la production. La France "ne produit plus et on a laissé se créer une hémorragie cataclysmique du commerce extérieur", explique le leader du Modem dans une interview mercredi au quotidien La Tribune. Tous les maux français, "chômage, baisse du pouvoir d'achat, crise des services publics" seraient liés à "notre déficit commercial de 75 milliards d'euros", ajoute-t-il.

Pour cela, il préconise l'instauration d'un "Commissariat au Plan", une amélioration concertée de "l'image de nos produits" afin d'augmenter la compétitivité de nos entreprises ainsi qu'une modification du droit du travail pour encourager les investisseurs à venir en France.

Retraites

C'était un des enjeux majeurs de l'année 2010 : la réforme des retraites. Sur cet épineux sujet, François Bayrou veut tout remettre à plat. Exit le principe de la "répartition", l'ancien ministre de l'Education veut une retraite à "points, individualisé et à droits reconnus". En clair, les salariés ne dépendraient plus des annuités de cotisation.

Les mesures d'urgence

En période de crise, la France doit également renflouer rapidement ses caisses. La première idée de François Bayrou est de faire baisser "les dépenses publiques". Une économie de 5%, du budget, soit 50 milliards d'euros est "accessible", selon le président du Modem.

D'autres recettes supplémentaires ont été imaginées pour dégager rapidement des bénéfices : la création de deux nouvelles tranches de l'impôt sur le revenu ainsi qu'une hausse de deux points de la TVA.

Le nucléaire et Hadopi

Sur la question du nucléaire, François Bayrou botte en touche. Pour l'instant, il se cantonne à proposer d'organiser un débat national autour du "mix" énergétique futur de la France. Il ne donne aucun objectif chiffré de baisse de la part du nucléaire dans la production électrique.

Enfin, sur la loi Hadopi (la loi sur le téléchargement illégal), le candidat du centre n'est pas favorable à un "contrôle perpétuel" des internautes. Il souhaite l'instauration "d'une licence globale, qui dégage une ressource chargée de compenser le manque à gagner des créateurs".

Son programme sera affiné en 2012 grâce à des "forums" qui rassembleront experts et personnes de la société civile. Des "Grenelle" version Modem pour définir un calendrier précis de mise en œuvre des réformes.

  • a a
5

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 10h55

    Valls : les prestations sociales ne seront pas revalorisées avant 2015

  2. 08h34

    "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  3. 08h22

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  4. 08h11

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  5. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  6. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  7. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  8. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  1. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  2. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  3. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  4. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  5. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  6. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  7. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  8. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  1. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  2. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  3. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  4. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  5. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  6. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

  7. Hier

    Rocard a "sous-estimé le talent" de Valls

  8. Hier

    Delapierre : "Il faut résister à l’austérité"

  1. Hier

    60% des Français prêts au "big bang territorial"

  2. Hier

    55% des Français convaincus par le discours de Valls

  3. Hier

    Candidature de Paris aux JO 2014 : "il faut que ça ait un sens"

  4. Hier

    Homosexualité : Boutin reconnaît des "propos maladroits"

  5. Hier

    Marseille : le maire FN Stéphane Ravier chahuté

  6. Hier

    L’homosexualité, "une abomination" : une plainte contre Boutin

  7. Hier

    Harlem Désir est "totalement concentré sur sa tâche"

  8. Hier

    Le Pen : la réponse de Schulz, la mise au point de France 2

  1. Hier

    Clermont-Ferrand : le passé d'un élu embarrasse le FN

  2. Hier

    Le maire de Grenoble propose de vendre les caméras de sa ville

  3. Hier

    Dominique Baudis disait sa "fierté" de s'être battu contre la calomnie

  4. Hier

    Dominique Baudis, mort d'un hyperactif

  5. Hier

    Montebourg tape sur la méthode Ayrault

  6. Hier

    Popularité : Valls débute dans les hautes sphères

  7. Hier

    Cambadélis admet que Désir "n’a pas réussi" à la tête du PS

  8. Hier

    Carla Bruni : l'affaire Gayet "ne peut pas être privée"

  1. Hier

    Création d'une commission d'enquête sur "l'exil des forces vives"

  2. Hier

    Qui sont les nouveaux secrétaires d’État ?

  3. Hier

    Marseille : Ravier, maire FN, débutera par un mariage gay

  4. Hier

    Les ministres privés de portable

  5. Hier

    UMP : accusé de détournements, Fillon riposte

  6. Hier

    La chômeuse qui avait interpellé Copé se lance pour les européennes

  7. Hier

    Béziers : Ménard débarque le chef de la police municipale

  8. Hier

    Marine Le Pen refuse le débat, France 2 accepte

  1. Hier

    Jean-Pierre Jouyet, nouveau secrétaire général de l’Elysée

  2. Hier

    Valls va nommer "une douzaine" de secrétaires d'Etat

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement