François Bayrou table sur dix ans

Par Europe1.fr

Publié le 30 novembre 2011 à 09h40 Mis à jour le 30 novembre 2011 à 11h01

Bayrou a choisi de présenter un programme qui court jusqu'en 2020.

Bayrou a choisi de présenter un programme qui court jusqu'en 2020. © Maxppp

Le président du Modem va dévoiler, mercredi, les grands axes de sa campagne.

François Bayrou "joue la gagne" en 2012. Ses proches en sont persuadés. Si l'UMP et le PS souhaitent déjà constituer une majorité présidentielle, le candidat du Modem a choisi de lancer sa campagne seul.

Avant d'annoncer officiellement sa candidature à la présidentielle le 7 décembre, il dévoile mercredi son "agenda 2020", son programme de campagne. François Bayrou voit loin car pour appliquer ses mesures, il mise sur les deux prochains quinquennats. Une vision ambitieuse pour un candidat qui reste bloqué à environ 7% dans les sondages.

La planification industrielle

De son propre aveu, c'est son "obsession". François Bayrou veut une nouvelle planification industrielle dans tous les domaines (agricole, industriel, numérique, etc.) pour relancer la production. La France "ne produit plus et on a laissé se créer une hémorragie cataclysmique du commerce extérieur", explique le leader du Modem dans une interview mercredi au quotidien La Tribune. Tous les maux français, "chômage, baisse du pouvoir d'achat, crise des services publics" seraient liés à "notre déficit commercial de 75 milliards d'euros", ajoute-t-il.

Pour cela, il préconise l'instauration d'un "Commissariat au Plan", une amélioration concertée de "l'image de nos produits" afin d'augmenter la compétitivité de nos entreprises ainsi qu'une modification du droit du travail pour encourager les investisseurs à venir en France.

Retraites

C'était un des enjeux majeurs de l'année 2010 : la réforme des retraites. Sur cet épineux sujet, François Bayrou veut tout remettre à plat. Exit le principe de la "répartition", l'ancien ministre de l'Education veut une retraite à "points, individualisé et à droits reconnus". En clair, les salariés ne dépendraient plus des annuités de cotisation.

Les mesures d'urgence

En période de crise, la France doit également renflouer rapidement ses caisses. La première idée de François Bayrou est de faire baisser "les dépenses publiques". Une économie de 5%, du budget, soit 50 milliards d'euros est "accessible", selon le président du Modem.

D'autres recettes supplémentaires ont été imaginées pour dégager rapidement des bénéfices : la création de deux nouvelles tranches de l'impôt sur le revenu ainsi qu'une hausse de deux points de la TVA.

Le nucléaire et Hadopi

Sur la question du nucléaire, François Bayrou botte en touche. Pour l'instant, il se cantonne à proposer d'organiser un débat national autour du "mix" énergétique futur de la France. Il ne donne aucun objectif chiffré de baisse de la part du nucléaire dans la production électrique.

Enfin, sur la loi Hadopi (la loi sur le téléchargement illégal), le candidat du centre n'est pas favorable à un "contrôle perpétuel" des internautes. Il souhaite l'instauration "d'une licence globale, qui dégage une ressource chargée de compenser le manque à gagner des créateurs".

Son programme sera affiné en 2012 grâce à des "forums" qui rassembleront experts et personnes de la société civile. Des "Grenelle" version Modem pour définir un calendrier précis de mise en œuvre des réformes.

  • a a
5

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Mélenchon : "Je ne peux plus continuer comme ça"

  2. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  3. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  4. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  5. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  6. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  7. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  8. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  1. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  2. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  3. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  4. Hier

    Aubry règle ses comptes

  5. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  6. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  7. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  8. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  1. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  2. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  3. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  4. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  5. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  6. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  7. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  8. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  1. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  2. Hier

    Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  3. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  4. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  5. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  6. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  7. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  8. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  1. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  2. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  3. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  4. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  5. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  6. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  7. Hier

    Le Costa Concordia fait peur au maire de Bastia

  8. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  1. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  2. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

  3. Hier

    Cambadélis évoque les "lunettes chiraquiennes" de Hollande

  4. Hier

    Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse

  5. Hier

    Une tribune contre la GPA adressée à Hollande

  6. Hier

    Manifs pro-palestiniennes : Cazeneuve appelle à "redoubler de vigilance"

  7. Hier

    Droit de vote des étrangers : Hollande ne renonce pas

  8. Hier

    Affaire Sarkozy : le lapsus de François Hollande

  1. Hier

    Pour Hollande, "Israël a droit à sa sécurité mais..."

  2. Hier

    Avec Valls, "rien ne peut nous séparer", affirme Hollande

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement