En 2014, Sarkozy va (commencer à) sortir du bois

Par Antonin André, Fabienne Cosnay et Fannie Rascle

Publié le 28 novembre 2013 à 06h53 Mis à jour le 28 novembre 2013 à 13h33

Sarkozy bientôt conférencier à New York

© REUTERS

INFO E1 - Soutien à NKM pour les municipales à Paris, engagement lors des européennes : son agenda se remplit.

Il va revenir. La dernière fois qu’il s’est montré en public, c’était en tant que spectateur, pour un concert de son épouse Carla Bruni. Au cours des derniers mois, Nicolas Sarkozy a aussi glissé de temps à autre quelques commentaires personnels, en marge de colloques où il était invité à prendre la parole. Mais c’est en 2014 que l’ancien chef de l’Etat va vraiment sortir de son silence et revenir sur le devant de la scène, avec déjà plusieurs rendez-vous en vue, selon les informations recueillies par Europe 1.

Le signe qui ne trompe pas. "Cette année 2013 a été celle des cartes postales, 2014 sera celle du recommandé avec accusé de réception" : voilà la formule utilisée par Brice Hortefeux, l'ami indéfectible du président pour résumer ce qui se trame en coulisses en vue de 2014, c’est-à-dire une nette accélération du calendrier du retour.

>>> Le calendrier va nettement s'accélérer en 2014.

NKM victorieuse d'une primaire UMP houleuse

© Reuters

Un soutien public à NKM. Selon les informations recueillies par Europe 1, à l’occasion des municipales, Nicolas Sarkozy devrait manifester publiquement son soutien à sa protégée, Nathalie Kosciusko-Morizet, en difficulté dans la campagne qu'elle mène à Paris.

Un discours pendant les européennes. Puis, à l'occasion des élections européennes, l’ancien chef de l’Etat s’exprimera depuis Berlin où son ami Hans Gert Poettering, le président de la fondation Konrad Adenauer, un proche de la CDU, par ailleurs ancien président du Parlement européen, l’a convié la semaine dernière. Le rendez-vous est donc fixé pour la fin mars avec une cérémonie tout à fait officielle.

Ils sont tous des "Amis de Sarkozy"

© REUTERS

Sarkozy peut compter sur ses Amis. Et la machine va se remettre en ordre de bataille. D’ores et déjà, chaque semaine, l’ancien président reçoit les députés UMP par dizaine, dans ses bureaux, rue de Miromesnil. Il retravaille aussi avec des anciens collaborateurs de l’Elysée. Mais là encore, la montée en puissance sera nette en 2014. La machine militante, celle des Amis de Nicolas Sarkozy, dévoilera en janvier à l’occasion d’une cérémonie de vœux, la liste de ses responsables régionaux. En clair, des patrons de fédérations qui se feront porte-voix de Nicolas Sarkozy partout en France.

Le vrai retour, c’est pour quand ? Pas pour 2014, où il ne s’agira que d’une amorce de retour. Pour l’entourage de Nicolas Sarkozy, il est encore trop tôt. Sauf, évidemment, si les élections européennes signent le naufrage du PS et de l’UMP, au profit d’une forte poussée du Front national. Auquel cas, selon les informations recueillies par Europe 1, l'ancien chef de l'Etat n’hésitera pas à sortir du bois pour de bon, en s’adressant aux Français, au nom d’un certain idéal européen.

  • a a
61

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

61 Commentaires

  1. Par neobled à 17:35 le 29/11/2013

    Pour , contre ....

    ..... , nos , vos com démontrent la complexité de la pensée humaine en France en particulier , bruler ce que nous ( vous , pas moi ) avons adoré puis re encenser la même victime ( pôvre Nico ) au grès du vent , vite , vite du nouveau et du costaud mais qui ? , là est la question et je n'ai pas la réponse , attention de ne pas remplacer la peste par le choléra ! ?

  2. Par pasc58 à 09:34 le 29/11/2013

    Analyse

    Nad90, vous avez raison, Sarkozy n'a pas fait tout bien et a divisé les français. FH, lui, réussit à rassembler les français mais contre lui si on en croit les sondages.

  3. Par nad90 à 20:37 le 28/11/2013

    Qu'il reste bien où il est !

    Il n'a rien prouvé d'autre que sa capacité à diviser et à dresser les Français les uns contre les autres.Ce (grand ? ) gesticulateur n'a pas réussi la première fois ( il a pourtant eu le temps, durant 5 ans ), il n'y a aucune raison qu'il fasse mieux s'il revient.

Tous les commentaires

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 18h34

    Mélenchon : "Je ne peux plus continuer comme ça"

  2. 08h42

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  3. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  4. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  5. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  6. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  7. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  8. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  1. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  2. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  3. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  4. Hier

    Aubry règle ses comptes

  5. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  6. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  7. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  8. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  1. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  2. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  3. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  4. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  5. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  6. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  7. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  8. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  1. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  2. Hier

    Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  3. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  4. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  5. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  6. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  7. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  8. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  1. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  2. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  3. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  4. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  5. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  6. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  7. Hier

    Le Costa Concordia fait peur au maire de Bastia

  8. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  1. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  2. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

  3. Hier

    Cambadélis évoque les "lunettes chiraquiennes" de Hollande

  4. Hier

    Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse

  5. Hier

    Une tribune contre la GPA adressée à Hollande

  6. Hier

    Manifs pro-palestiniennes : Cazeneuve appelle à "redoubler de vigilance"

  7. Hier

    Droit de vote des étrangers : Hollande ne renonce pas

  8. Hier

    Affaire Sarkozy : le lapsus de François Hollande

  1. Hier

    Pour Hollande, "Israël a droit à sa sécurité mais..."

  2. Hier

    Avec Valls, "rien ne peut nous séparer", affirme Hollande

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement