EN DIRECT - Mariage gay : Binet fait un "voeu"

Par Rémi Duchemin

Publié le 29 janvier 2013 à 15h11 Mis à jour le 29 janvier 2013 à 18h07

EN DIRECT - Mariage gay : Binet fait un "voeu"

© CAPTURE D'ECRAN

Les députés ont débuté l’examen de la loi sur le "mariage pour tous". L'ambiance est déjà tendue.

Après plusieurs semaines de débats dans les médias mais aussi dans la rue, le projet de loi sur le mariage pour tous arrive enfin à l’Assemblée. Pendant deux semaines environ, les députés débattront jour et nuit, dans une ambiance forcément tendue.

>>> Cet article est actualisé régulièrement. Cliquez ici pour en obtenir la dernière version.

# L'ESSENTIEL

• Plus de 5.300 amendements ont été déposés, en grande partie par l’UMP.

• Le gouvernement a décidé de ne pas avoir recours à la procédure accélérée. Chaque amendement sera donc étudié et soumis au vote.

• Côté UMP, les orateurs seront Hervé Mariton et Philippe Gosselin. On devrait aussi beaucoup voir Henri Guaino

• Au PS, la loi sera portée par le rapporteur Erwann Binet et la ministre de la justice, Christiane Taubira.

# LE MINUTE PAR MINUTE

18h04. Les interventions du Parti socialiste continuent. Après Marie-France Clergeau, c'est désormais Jean-Jacques Urvoas, président de la Commission des lois, qui s'exrpime. La tension et l'ambiance sont clairement retombées d'un cran.

17h49. "Pas de gros mots dans l'hémicycle". Alors que la députée socialiste Marie-France Clergeau défend le mariage gay, elle s'interrompt. "Pas de gros mots dans l'hémicycle, s'il vous plaît,"l nce-t-elle, tournée vers la droite. On ne sait pas quel nom d'oiseau a motivé cette sortie.

17h32. Le "voeu" de Binet. En s'appuyant sur la situation dans d'autres pays, Erwann Binet a fait le" voeu" que la droite et la gauche votent ensemble pour la loi. Ce n'est pas gagné, au vu des cris de plus en plus nombreux qui s'élèvent des rangs de la droite. "Vous aurez l'occasion de répondre", s'emporte Claude Bartolone. "Il est venu enfin le temps de l'égalité", conclut le député PS, très applaudi par ses collègues de gauche.

17h16. Erwann Binet à la tribune. Les discours de la gauche se succèdent. Place désormais à Erwann Binet, le méconnu rapporteur du projet de loi.

17h14. L'abbé Grosjean pas convaincu. Le très médiatique abbé Grosjean, très actif sur Twitter, ne semble pas convaincu par le début des débats, à savoir les discours de Christiane Taubira et Dominique Bertinotti.



17h. Bertinotti rend le relais. Après l'impressionnant discours de Christiane Taubira, Dominique Bertinotti, ministre de la Famille, prend à son tour la parole. "Plus personne ne doit être clandestin dans sa famille, dans la société, dans la République", déclame notamment la ministre.

16h57. "Nous sommes fiers de ce que nous faisons". Alors que de plus en plus de voix s'élèvent des rangs de la droite, Christiane Taubira, provoque les applaudissements de la gauche par ces mots : "Nous sommes fiers de ce que nous faisons. A la fin de son intervention, la ministre de la Justice a droit à une standing ovation des députés de gauche.



16h45. L'histoire du mariage "s'est construite vers l'égalité". Alors que l'hémicycle se remplit peu à peu, Christiane Taubira fait un historique de l'institution, le tout sans note. "C'est un acte d'égalité. Il ne s'agit pas d'un mariage au rabais, il ne s'agit pas d'une ruse, pas d'une entourloupe, il s'agit d'un mariage avec toute sa charge symbolique, et toutes ses règles d'ordre public", a affirmé Christiane Taubira en présentant le projet.



16h30. Le débat a commencé. C'est Christiane Taubira, absente jusqu'alors de l'hémicycle, qui ouvre les débats en présentant son projet de loi. A noter que l'hémicycle, très plein il y a quelques minutes, sonne désormais creux.

16h23. Frigide Barjot assistera au débat. Frigide Barjot, qui s'est imposée comme le porte-parole des anti-mariage gay, assistera aux débats, selon un tweet posté par l'association "La manif pour tous" :



16h18. Mariton "optimiste". Hervé Mariton, orateur de l'UMP sur le "mariage pour tous", veut croire que la loi ne passera pas. "Je suis un éternel optimiste. Je pense qu'il est possible de convaincre des députés socialistes qui, peut-être de bonne foi, n'ont pas vu l'inspiration assez largement anti-familiale de ce texte. Peut-être qu'avec ces arguments, il est possible de convaincre des collègues socialistes qui pourraient ne pas voter ce texte", a-t-il déclaré à quelques minutes de l'ouverture du débat.

16h03. Fin des questions au gouvernement. La séance des questions au gouvernement est terminée. Le "mariage pour tous" a finalement été peu abordé. Reprise de la séance à 16h30.

15h31. Le "pari" d’Ayrault. Jean-Marc Ayrault a fait mardi le "pari" que "dans quelques années" la droite jugera que le mariage gay constitue une "avancée". "A chaque fois que nous avons fait avancer l'égalité dans notre pays, il a pu y avoir des résistances, des craintes, des inquiétudes", a déclaré le Premier ministre. "Mais une fois que ces lois ont été votées, elles ont été considérées, bien au-delà de ceux qui les avaient votées, comme une vraie avancée, partagée par tous et toutes, et considérée comme un acquis de la société française. Il en va de même avec notre projet de loi sur le mariage pour tous", a-t-il poursuivi.

15h27. Ambiance déjà tendue dans l'hémicycle. Alors que les questions se succèdent sur d'autres sujets, la tension est palpable à l'Assemblée nationale. L'hémicycle est plein, et les députés se font entendre quand une question ou une réponse d'un ministre ne leur convient pas. Et claude Bartolone, président de l'Assemblée, doit donner du marteau.

EN DIRECT - Mariage gay : Binet fait un "voeu"

15h05. Jacob demande le report du débat. Christian Jacob, président du groupe UMP, met tout de suite le sujet sur le tapis. Il dénonce une impréparation et réclame le report du débat. Ce que Dominique Bertinotti, ministre de la Famille, refuse.

15h. Début des questions au gouvernement. Officiellement, le débat sur le projet de loi ne débute qu’à 16h30. Mais le sujet ne devrait pas être absent des questions au gouvernement, qui débutent à 15 heures dans l’hémicycle. Premiers incidents en perspective ?

"C'est un acte d'égalité. Il ne s'agit pas d'un mariage au rabais, il ne s'agit pas d'une ruse, pas d'une entourloupe, il s'agit d'un mariage avec toute sa charge symbolique, et toutes ses règles d'ordre public", a affirmé Mme Taubira en présentant le projet de loi sur le mariage homosexuel.

  • a a
9

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Mélenchon : "Je ne peux plus continuer comme ça"

  2. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  3. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  4. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  5. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  6. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  7. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  8. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  1. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  2. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  3. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  4. Hier

    Aubry règle ses comptes

  5. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  6. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  7. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  8. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  1. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  2. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  3. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  4. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  5. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  6. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  7. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  8. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  1. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  2. Hier

    Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  3. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  4. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  5. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  6. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  7. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  8. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  1. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  2. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  3. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  4. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  5. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  6. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  7. Hier

    Le Costa Concordia fait peur au maire de Bastia

  8. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  1. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  2. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

  3. Hier

    Cambadélis évoque les "lunettes chiraquiennes" de Hollande

  4. Hier

    Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse

  5. Hier

    Une tribune contre la GPA adressée à Hollande

  6. Hier

    Manifs pro-palestiniennes : Cazeneuve appelle à "redoubler de vigilance"

  7. Hier

    Droit de vote des étrangers : Hollande ne renonce pas

  8. Hier

    Affaire Sarkozy : le lapsus de François Hollande

  1. Hier

    Pour Hollande, "Israël a droit à sa sécurité mais..."

  2. Hier

    Avec Valls, "rien ne peut nous séparer", affirme Hollande

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement