Dupont-Aignan persiste et signe

Par Europe1.fr avec Matthieu Bock

Publié le 21 février 2012 à 19h30 Mis à jour le 22 février 2012 à 00h09

La candidat souverainiste avait qualifié le chef de l'Etat de "catastrophe ambulante".

La candidat souverainiste avait qualifié le chef de l'Etat de "catastrophe ambulante". © MAXPPP

Piégé par un canular, le candidat souverainiste "ne regrette pas" ses propos sur ses rivaux.

Nicolas Dupont-Aignan persiste et signe. Après avoir été piégé dans un canular téléphonique dans lequel il qualifie le chef de l'Etat de "catastrophe ambulante", le candidat de Debout la République, affirme qu'il ne "regrette pas ses propos". Le candidat souverainiste à l'élection présidentielle s'est fait piéger par l'humoriste Gérald Dahan qui signe régulièrement des canulars de ce type pour la radio Rire et Chansons (groupe NRJ). Nicolas Dupont-Aignan pensait avoir une discussion à bâtons rompus avec l'ex- footballeur, Eric Cantona...

"Ce que j'ai dit, pour être clair, je ne le regrette pas puisque même si j'ai été piégé, ça permettait de dire que si je suis candidat, c'est parce que je ne peux pas accepter ce que font les trois candidats du système", a déclaré Nicolas Dupont-Aignan sur Europe 1.

"L'humour est toujours amusant" :

"Il utilise les gens puis il les lâche"

Puis, il compare François Bayrou au chef de l’Etat. "Bayrou, c’est mieux que Sarkozy, y a pas photo. Il n’est pas acheté par tous les mecs du CAC 40. Il est libre. Il est plus libre", juge-t-il, avant de critiquer ouvertement le président du MoDem. "Bayrou, je connais très bien ses forces et ses faiblesses. C’est un type très solitaire. Il utilise les gens et après il les lâche. Mais c’est quelqu’un qui n’est pas lié au fric. Ça c’est le bon côté de Bayrou. C’est un paysan au sens noble." Et d'ajouter : "C’est un type très solitaire, un peu vaniteux. Mais tu ne lui répèteras pas."

"Ça n'a pas été remis dans la bande"

En revanche, le candidat de Debout la République n'a pas la certitude que la totalité de ses propos sur François Hollande ont été repris. "François Hollande, c’est un type bien, au fond. Et le pansement Hollande est bien mieux que le pansement Sarkozy", déclare-t-il sur cette bande. Le souverainiste affirme que sa critique visait tout autant le candidat socialiste. "Je parlais de François Hollande à un moment. Mais ça n'a pas été remis dans la bande. Ce n'est pas tout à fait honnête. C'est pour ça que je veux vérifier que tout ce que j'ai dit a été repris. J'ai parlé des trois : Hollande, Sarkozy et Bayrou", a-t-il ajouté sur Europe 1.

Dahan s'estimait "censuré"

Pour l'instant, la direction de la direction des programmes de Rires et Chansons a refusé de le diffuser sur ses ondes. "Ce contenu n'était pas conforme aux attentes de la station. Après écoute, il nous est apparu que ce canular, outre qu'il n'était pas drôle, ne respectait pas la ligne éditoriale de la station, et ce, quels que soient les personnages politiques visés", indique la direction de la radio dans un communiqué.

La radio affirme également que c'est l'humoriste lui-même qui a diffusé le canular. "S'estimant censuré, Gérald Dahan a décidé de le divulguer aujourd'hui, de son propre chef, sur plusieurs médias et réseaux sociaux, et ce, en totale contradiction avec les engagements contractuels souscrits", ajoute Rire et Chansons.

  • a a
7

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  2. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  3. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  4. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  5. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  6. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  7. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  8. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  1. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  2. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  3. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  4. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  5. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  6. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  7. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  8. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  1. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  2. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  3. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  4. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  5. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  6. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  7. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  8. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  1. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  2. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  3. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  4. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  5. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  6. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  7. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  8. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  1. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  2. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  3. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  4. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  5. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  6. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  7. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  8. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  1. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  2. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  3. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  4. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  5. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  6. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  7. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  8. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  1. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  2. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement