Dupont-Aignan : "je ne regrette pas"

Par Europe1.fr avec Matthieu Bock

Publié le 21 février 2012 à 19h30 Mis à jour le 21 février 2012 à 20h38

La candidat souverainiste avait qualifié le chef de l'Etat de "catastrophe ambulante".

La candidat souverainiste avait qualifié le chef de l'Etat de "catastrophe ambulante". © MAXPPP

Piégé dans un canular, le candidat souverainiste maintient ses propos à l'encontre des candidats du "système".

Nicolas Dupont-Aignan persiste et signe. Après avoir été piégé dans un canular téléphonique dans lequel il qualifie le chef de l'Etat de "catastrophe ambulante", le candidat de Debout la République, affirme qu'il ne "regrette pas ses propos". Le candidat souverainiste à l'élection présidentielle s'est fait piéger par l'humoriste Gérald Dahan qui signe régulièrement des canulars de ce type pour la radio Rire et Chansons (groupe NRJ). Nicolas Dupont-Aignan pensait avoir une discussion à bâtons rompus avec l'ex- footballeur, Eric Cantona...

"Ce que j'ai dit, pour être clair, je ne le regrette pas puisque même si j'ai été piégé, ça permettait de dire que si je suis candidat, c'est parce que je ne peux pas accepter ce que font les trois candidats du système", a déclaré Nicolas Dupont-Aignan sur Europe 1.

"L'humour est toujours amusant" :

"Il utilise les gens puis il les lâche"

Puis, il compare François Bayrou au chef de l’Etat. "Bayrou, c’est mieux que Sarkozy, y a pas photo. Il n’est pas acheté par tous les mecs du CAC 40. Il est libre. Il est plus libre", juge-t-il, avant de critiquer ouvertement le président du MoDem. "Bayrou, je connais très bien ses forces et ses faiblesses. C’est un type très solitaire. Il utilise les gens et après il les lâche. Mais c’est quelqu’un qui n’est pas lié au fric. Ça c’est le bon côté de Bayrou. C’est un paysan au sens noble." Et d'ajouter : "C’est un type très solitaire, un peu vaniteux. Mais tu ne lui répèteras pas."

"Ça n'a pas été remis dans la bande"

En revanche, le candidat de Debout la République n'a pas la certitude que la totalité de ses propos sur François Hollande ont été repris. "François Hollande, c’est un type bien, au fond. Et le pansement Hollande est bien mieux que le pansement Sarkozy", déclare-t-il sur cette bande. Le souverainiste affirme que sa critique visait tout autant le candidat socialiste. "Je parlais de François Hollande à un moment. Mais ça n'a pas été remis dans la bande. Ce n'est pas tout à fait honnête. C'est pour ça que je veux vérifier que tout ce que j'ai dit a été repris. J'ai parlé des trois : Hollande, Sarkozy et Bayrou", a-t-il ajouté sur Europe 1.

Dahan s'estimait "censuré"

Pour l'instant, la direction de la direction des programmes de Rires et Chansons a refusé de le diffuser sur ses ondes. "Ce contenu n'était pas conforme aux attentes de la station. Après écoute, il nous est apparu que ce canular, outre qu'il n'était pas drôle, ne respectait pas la ligne éditoriale de la station, et ce, quels que soient les personnages politiques visés", indique la direction de la radio dans un communiqué.

La radio affirme également que c'est l'humoriste lui-même qui a diffusé le canular. "S'estimant censuré, Gérald Dahan a décidé de le divulguer aujourd'hui, de son propre chef, sur plusieurs médias et réseaux sociaux, et ce, en totale contradiction avec les engagements contractuels souscrits", ajoute Rire et Chansons.

  • a a
7

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  2. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  3. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  4. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  5. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  6. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  7. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  8. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  1. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  2. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  3. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  4. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  5. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  6. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  7. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  8. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  1. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  2. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

  3. Hier

    Rocard a "sous-estimé le talent" de Valls

  4. Hier

    Delapierre : "Il faut résister à l’austérité"

  5. Hier

    60% des Français prêts au "big bang territorial"

  6. Hier

    55% des Français convaincus par le discours de Valls

  7. Hier

    Candidature de Paris aux JO 2014 : "il faut que ça ait un sens"

  8. Hier

    Homosexualité : Boutin reconnaît des "propos maladroits"

  1. Hier

    Marseille : le maire FN Stéphane Ravier chahuté

  2. Hier

    L’homosexualité, "une abomination" : une plainte contre Boutin

  3. Hier

    Harlem Désir est "totalement concentré sur sa tâche"

  4. Hier

    Le Pen : la réponse de Schulz, la mise au point de France 2

  5. Hier

    Clermont-Ferrand : le passé d'un élu embarrasse le FN

  6. Hier

    Le maire de Grenoble propose de vendre les caméras de sa ville

  7. Hier

    Dominique Baudis disait sa "fierté" de s'être battu contre la calomnie

  8. Hier

    Dominique Baudis, mort d'un hyperactif

  1. Hier

    Montebourg tape sur la méthode Ayrault

  2. Hier

    Popularité : Valls débute dans les hautes sphères

  3. Hier

    Cambadélis admet que Désir "n’a pas réussi" à la tête du PS

  4. Hier

    Carla Bruni : l'affaire Gayet "ne peut pas être privée"

  5. Hier

    Création d'une commission d'enquête sur "l'exil des forces vives"

  6. Hier

    Qui sont les nouveaux secrétaires d’État ?

  7. Hier

    Marseille : Ravier, maire FN, débutera par un mariage gay

  8. Hier

    Les ministres privés de portable

  1. Hier

    UMP : accusé de détournements, Fillon riposte

  2. Hier

    La chômeuse qui avait interpellé Copé se lance pour les européennes

  3. Hier

    Béziers : Ménard débarque le chef de la police municipale

  4. Hier

    Marine Le Pen refuse le débat, France 2 accepte

  5. Hier

    Jean-Pierre Jouyet, nouveau secrétaire général de l’Elysée

  6. Hier

    Valls va nommer "une douzaine" de secrétaires d'Etat

  7. Hier

    Le Maire : "Valls s'est métamorphosé en François Hollande"

  8. Hier

    Tête du PS : Désir a proposé Cambadélis

  1. Hier

    Bouches-du-Rhône : Guérini va créer son propre parti

  2. Hier

    Les députés accordent leur confiance à Valls

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement