Des comptes Twitter anti-Sarkozy fermés

Par BP et MLC

Publié le 20 février 2012 à 14h13 Mis à jour le 20 février 2012 à 22h48

Au moins cinq comptes parodiques Twitter ont été censurés par l'équipe web de Nicolas Sarkozy. © CAPTURE TWITTER

DECRYPTAGE - Hostiles ou parodiques, au moins 5 comptes ont été fermés en 3 jours.

Pour ne pas brouiller la parole officielle de son candidat, l'UMP aurait demandé la semaine dernière à Twitter de fermer plusieurs comptes pour usurpation de l'identité du président de la République. Une information confirmée par le témoignage d'un responsable de l'équipe Internet de Nicolas Sarkozy, cité par lemonde.fr lundi. Ce membre de l'équipe Sarkozy admet avoir demandé la fermeture des comptes où le nom "Sarkozy" apparaissait, des suspensions opérées entre le 16 et le 18 février, soit quelques heures après le lancement du compte officiel de Nicolas Sarkozy le 15 février, @NicolasSarkozy.

Pas de parodies de Sarkozy

L'équipe de Nicolas Sarkozy a fait jouer une clause des conditions d'utilisation de Twitter qui interdit de reprendre le nom et le prénom de l'utilisateur officiel. Toute personne estimant que quelqu'un usurpe l'identité de quelqu'un ou la sienne peut demander la fermeture du compte : Twitter "interdit d'usurper l'identité d'autres personnes de manière susceptible d'induire en erreur ou tromper", comme le précise le réseau social. Exit donc @MrSarkozy : "cela pouvait pouvait prêter à confusion les internautes cherchant à suivre Nicolas Sarkozy sur Twitter", clame l'équipe web du candidat.

Le compte parodique @_nicolassarkozy a lui aussi été suspendu. "Nous avons reçu un rapport suivant lequel votre compte @_NicolasSarkozy commet une usurpation d'identité non parodique. Bien que Twitter croie fermement à la liberté d'expression, une imitation qui induit en erreur, prête à confusion ou trompe autrui est contre les règles de Twitter", justifie Twitter dans un courrier à l'équipe qui gère ce compte. Kaboul.fr estime toutefois que la décision est injuste puisque le compte précisait clairement être parodique depuis sa création en septembre 2010.

Le compte @SarkozyCaSuffit a connu le même sort. Mais un membre de l'équipe Internet de Nicolas Sarkozy assure au Monde ne pas être le responsable des cas de suspensions de ces comptes qui participent au "droit à la dérision". Toutefois, sur son blog, le journaliste Frédéric Martel fait aussi remarquer que "les comptes parodiques hostiles à François Hollande sont également nombreux (…) et ne semblent pas, à ce jour, avoir été désactivés".

Des signalements de spam abusifs ?

Reste un autre cas de figure : celui des comptes qui ne contiennent pas le nom du président candidat. Les comptes @mafranceforte ou @fortefrance, qui s'inspirent du slogan de campagne de Nicolas Sarkozy, ont eux aussi été suspendus. Pour ces deux-là, Internet sans frontières parle de "censure inacceptable, faite en violation même des conditions générales d'utilisation de Twitter qui concède à l'utilisateur un droit sur son contenu".

Twitter n'a pas encore expliqué la raison de ces suspensions. Mais elles pourraient être la conséquence d'un signalement massif de ces profils en tant que "spam". Si un nombre conséquent d'internautes suivent cette procédure, le réseau social a pour politique d'interdire l'accès au compte. La mésaventure était arrivée à Frédéric Lefebvre à son arrivée sur Twitter.

Ces suspensions "démontrent que les procédures de Twitter sont à revoir pour y apporter une plus forte dose de contradictoire", conclut Numerama.com. Ces mesures ont en tout cas fait grand bruit sur le site de micro-blogging puisque #sarkocensure est depuis ce week-end l'un des sujets les plus commentés, notamment par l'équipe de François Hollande.

  • a a
13

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Mélenchon : "Je ne peux plus continuer comme ça"

  2. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  3. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  4. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  5. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  6. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  7. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  8. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  1. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  2. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  3. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  4. Hier

    Aubry règle ses comptes

  5. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  6. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  7. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  8. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  1. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  2. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  3. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  4. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  5. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  6. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  7. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  8. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  1. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  2. Hier

    Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  3. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  4. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  5. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  6. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  7. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  8. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  1. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  2. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  3. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  4. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  5. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  6. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  7. Hier

    Le Costa Concordia fait peur au maire de Bastia

  8. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  1. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  2. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

  3. Hier

    Cambadélis évoque les "lunettes chiraquiennes" de Hollande

  4. Hier

    Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse

  5. Hier

    Une tribune contre la GPA adressée à Hollande

  6. Hier

    Manifs pro-palestiniennes : Cazeneuve appelle à "redoubler de vigilance"

  7. Hier

    Droit de vote des étrangers : Hollande ne renonce pas

  8. Hier

    Affaire Sarkozy : le lapsus de François Hollande

  1. Hier

    Pour Hollande, "Israël a droit à sa sécurité mais..."

  2. Hier

    Avec Valls, "rien ne peut nous séparer", affirme Hollande

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement