Besancenot "pète un plomb"

Par Kim Biegatch

Publié le 24 février 2012 à 15h21 Mis à jour le 24 février 2012 à 15h21

Olivier besancenot sur Europe 1 © EUROPE 1

TOUT EST DIT - L'ancien candidat à la présidentielle le dit : la gauche doit laisser Philippe Poutou faire sa campagne.

Tous les matins, Europe 1 sélectionne pour vous le meilleur des déclarations et petites phrases politiques du jour.
Ce vendredi, la situation en Syrie s'impose dans le débat. Sur Canal +, Dominique de Villepin attend une action imminente des diplomates sur le terrain. Pour lui, l'urgence, c'est qu’on rapatrie la journaliste du Figaro Edith Bouvier. Le candidat de la République solidaire réclame un peu de courage physique : "rappellons nous, au début du XXème siècle, lors de la révolte de Boxers en Chine, c'est l'ambassadeur d'Angleterre qui s'est rendu sur place et qui a permis de débloquer la situation". Le poids de l'histoire.
En France, Olivier Besancenot fait son retour pour appeler au courage politique, cette fois. L'ancien candidat à la présidentielle en a assez que le PS mette des bâtons dans les roues de son dauphin, Philippe Poutou. Comment se fait-il que le candidat du NPA ait tant de mal à recueillir des parrainages ? Pour le facteur, pas de doute : le parti anticapitaliste fait peur. Sur Europe 1, il demande à ce que la gauche arrête de démarcher les maires des petites communes dont elle n'a pas besoin. Elle doit laisser "l'ouvrier de l'automobile" se présenter.
Sur toutes les antennes, le débat entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon continue de faire des vagues. Les internautes ont beaucoup commenté l'événement sur les réseaux sociaux. Une photo a circulé sur twitter et pas n'importe laquelle. Il s'agit du plan de quelques secondes filmé par le réalisateur qui montre les notes qu’avait préparé la candidate du Front National. On y lit notamment “les Français attendent un débat serein et constructif”. C’était peut-être sur les notes mais on ne l’a pas vraiment vu à l’image.
Ce vendredi, Marine Le Pen ne décolère pas. Invitée sur Radio Classique, elle pousse un nouveau coup de gueule : on lui a abîmé "son" émission. Côté Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon n'a pas l'air mécontent de sa prestation. L'un de ses proches, Alexis Corbière, racontait jeudi soir sur Twitter : “en loge, Mélenchon est de bonne humeur... On quitte le studio !”
Tout le monde l’a oublié mais les deux candidats s'étaient déjà affronté. Souvenez-vous, c'était il y a tout juste un an, le 14 février 2011 sur BFMTV. A la fin de ce débat musclé mais correct de 50 minutes, Mélenchon et Le Pen s’étaient promis de se retrouver pour débattre ensemble entre les deux tours de la présidentielle. On attend de voir.
On termine par l’aveu du jour signé Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat souverainiste s’est confié sur sa jeunesse au micro de Radio Nova. Quand il était petit garçon, Nicolas ne jouait pas au billes. Non, il préférait coller des affiches pour Jacques Chaban-Delmas et analyser le programme commun de la gauche avec ses amis. C'est ce qu'on appelle le syndrôme Obelix !

  • a a
2

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    VIDEO - Européennes : passe d’armes Morano-Philippot

  2. Hier

    Gaspard Gantzer nommé chef du pôle communication de l'Elysée

  3. Hier

    Morano : "je ne me représenterai pas aux législatives de 2017"

  4. Hier

    Philippot : "embaucher des Français sur des chantiers français, cela me semble logique"

  5. Hier

    Pour Morano, Philippot "angoisse même au sein de son propre parti"

  6. Hier

    Un maire FN refuse de commémorer l'abolition de l'esclavage

  7. Hier

    Hollande hué : "Jaurès, il parlait pas comme vous"

  8. Hier

    A Mantes-la-Ville, un comité pour mettre le FN "sous surveillance"

  1. Hier

    Le Parlement siègera en session extraordinaire en juillet

  2. Hier

    Wauquiez : "il faut une Europe à plusieurs vitesses"

  3. Hier

    Cahuzac : "le prix de la vérité était trop lourd"

  4. Hier

    Manifestation des Femen contre le FN

  5. Hier

    Fabius prône l’ouverture des magasins le dimanche

  6. Hier

    Apparu riposte au canular qui a dévoilé son numéro de téléphone

  7. Hier

    Les eurosceptiques anglais rejettent la main tendue du FN

  8. Hier

    Légion d'honneur : Me Kiejman et Renaud Lavillenie

  1. Hier

    Cambadélis : le PS "touché mais pas coulé"

  2. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  3. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  4. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  5. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  6. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  7. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  8. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  1. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  2. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  3. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  4. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  5. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  6. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  7. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  8. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  1. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  2. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  3. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  4. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  5. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  6. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  7. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  8. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  1. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  2. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  3. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  4. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  5. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  6. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  7. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  8. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  1. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  2. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement