Bayrou : "l'autorité de François Hollande est affaiblie" par l'affaire Leonarda

Par Gabriel Vedrenne

Publié le 20 octobre 2013 à 11h31 Mis à jour le 20 octobre 2013 à 12h20

Bayrou : "l'autorité de François Hollande est affaiblie" par l'affaire Leonarda

© EUROPE 1

INTERVIEW E1 - Pour le président du MoDem, "il y a un problème d’autorité et de majorité".

L’affaire Leonarda Dibrani a été mal gérée d'un point de vue politique et porte préjudice à tous les acteurs du dossier. Tel est le message qu'a tenu à faire passer François Bayrou, dimanche dans le Grand Rendez-vous d’Europe 1 – Le Monde – i>Télé. "Aujourd’hui, que pensent 80% des Français (de l’affaire Leonarda, ndlr) ? Ils pensent que le pouvoir a perdu la boussole. Ils pensent qu’on est dans une situation absolument plus maitrisée dans lequel l’Etat décide une minute après le contraire de ce qu’il a décidé et justifié une minute avant", a dénoncé le président du MoDem.

"On est dans l’incohérence", a souligné François Bayrou :


Bayrou : "l'autorité de François Hollande est affaiblie" par l'affaire Leonarda

© REUTERS

Une expulsion qui se justifiait. Pour François Bayrou, il n'y a pas de doute : il aurait "maintenu" la décision d'expulsion de la jeune collégienne rom. "Si j’avais été au pouvoir hier, j’aurai en trois phrases dit ceci aux Français : l’enquête a montré que c’était dans le respect du droit, et un respect scrupuleux qui a pris le temps, que cette décision a été prise et que son exécution a été décidée. Deuxièmement, il n’y a pas eu de manquement grave. Et troisièmement, étant donné ces deux premières raisons, la décision est maintenue. Et je me serais arrêté là", a-t-il détaillé.

Bayrou : "l'autorité de François Hollande est affaiblie" par l'affaire Leonarda

© EUROPE 1

Mais une gestion politique qui affaiblit le président de la République. "Son autorité (celle de François Hollande, ndlr) est affaiblie d’autant plus que le chef de son parti le critique véhémentement dans la minute. Harlem Désir a dit dans la minute : ‘pas du tout, il ne faut pas que ce soit elle seule qui revienne, il faut que ce soit tous les enfants et la mère'", a rappelé le président du MoDem. "Il y a un problème d’autorité et de majorité. Un problème d’autorité parce que François Hollande essaye de moyenner à gauche, c’est-à-dire de trouver des positions qui ne déplaisent pas trop à sa majorité. Il est infiniment trop obsédé par le parti socialiste, les courants du parti socialiste, les alliés du parti socialistes, les satellites du parti socialiste et les nuances de ce qu’il croit être son camp", a-t-il ajouté.

Et qui porte préjudice à Leonarda Dibrani elle-même. La gestion de cette expulsion a également des conséquences néfastes pour l'intéressée elle-même, juge François Bayrou. "Cette jeune fille est en train de subir par les médias une pression à laquelle elle ne peut pas résister évidemment. C’est une jeune fille de 15 ans devant qui tous les objectifs de caméras viennent, qui est en direct sur les chaines, à qui ont fait croire, je crois qu’elle l’a dit elle-même, 'maintenant je suis une star'. C’est destructeur pour cette jeune fille aussi", a-t-il regretté.

De manière plus générale, pour François Bayrou cette histoire souligne "l’absence de réserve, d’équilibre, dans lequel l’hyper compétition médiatique entraine la société dans laquelle nous sommes. Cela aussi mériterait qu’on y réfléchisse". "L’émotion est légitime mais quand on est chef d’Etat, on ne doit pas confondre l’émotion et le devoir de gouvernement, le devoir d’autorité", a-t-il ensuite souligné.

>> A LIRE AUSSI SUR CE SUJET

• L'INFO - Hollande : Leonarda peut revenir en France mais "seule"
• DOCUMENT - Le rapport d'enquête sur cette expulsion
REACTION - Leonarda : "je n'irai pas seule en France"
• ZOOM - Le rapport accable la famille de Leonarda
• POLEMIQUE - En Italie, la famille de Leonarda a aussi eu des problèmes
• POLEMIQUE - Quand le père de Leonarda s'arrange avec la vérité
• ANALYSE - Quand Trierweiler évoque l'affaire Leoanarda
• DECRYPTAGE - Expulsion de Leonarda : que dit le droit ?

  • a a
16

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

16 Commentaires

  1. Par tosello à 17:31 le 21/10/2013

    boooofff!!!...

    Ç a fait des lustres qu'il déraille pratiquement seul dans son petit coin exigu !

  2. Par alrinaud à 09:30 le 21/10/2013

    comedie

    si j avais ete responsable j aurais fait-----mais il ne sera jamais le patron donc que les journalistes l oublient

  3. Par notir à 19:43 le 20/10/2013

    L'autorité de Hollande

    De quelle autorité parle Bayrou ??

Tous les commentaires

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Le Pen tente, en vain, de s’incruster dans le Top 100 du "Time"

  2. Hier

    Un maire baisse son salaire de 40% pour embaucher un policier municipal

  3. Hier

    Christian Gravel va devenir le chef du service d'information du gouvernement

  4. Hier

    Un maire FN augmente son salaire de 15%

  5. Hier

    Plan d’économies : Le Roux menace les députés PS frondeurs

  6. Hier

    Interdiction de décolletés : Ségolène Royal dément

  7. Hier

    Touraine pas gênée par "les décolletés légers" dans son ministère

  8. Hier

    Nicolas Sarkozy en balade avec Giulia à New York

  1. Hier

    VIDEO - Européennes : passe d’armes Morano-Philippot

  2. Hier

    Gaspard Gantzer nommé chef du pôle communication de l'Elysée

  3. Hier

    Morano : "je ne me représenterai pas aux législatives de 2017"

  4. Hier

    Philippot : "embaucher des Français sur des chantiers français, cela me semble logique"

  5. Hier

    Pour Morano, Philippot "angoisse même au sein de son propre parti"

  6. Hier

    Un maire FN refuse de commémorer l'abolition de l'esclavage

  7. Hier

    François Hollande hué : "Jaurès, il parlait pas comme vous"

  8. Hier

    A Mantes-la-Ville, un comité pour mettre le FN "sous surveillance"

  1. Hier

    Le Parlement siègera en session extraordinaire en juillet

  2. Hier

    Wauquiez : "il faut une Europe à plusieurs vitesses"

  3. Hier

    Cahuzac : "le prix de la vérité était trop lourd"

  4. Hier

    Manifestation des Femen contre le FN

  5. Hier

    Fabius prône l’ouverture des magasins le dimanche

  6. Hier

    Apparu riposte au canular qui a dévoilé son numéro de téléphone

  7. Hier

    Les eurosceptiques anglais rejettent la main tendue du FN

  8. Hier

    Légion d'honneur : Me Kiejman et Renaud Lavillenie

  1. Hier

    Cambadélis : le PS "touché mais pas coulé"

  2. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  3. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  4. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  5. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  6. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  7. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  8. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  1. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  2. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  3. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  4. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  5. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  6. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  7. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  8. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  1. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  2. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  3. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  4. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  5. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  6. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  7. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  8. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  1. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  2. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement