2012: Valls entre dans la danse

Par Hélène Favier

Publié le 19 juillet 2010 à 09h22 Mis à jour le 19 juillet 2010 à 11h51

Le député PS de l'Essonne Manuel Valls

Le député PS de l'Essonne Manuel Valls © EUROPE 1

Le député de l'Essonne part à la conquête de parrainages pour les primaires du PS.

"Seule l’élection présidentielle permettra le changement. Et c’est à ce rendez-vous de 2012 que je me prépare". Voulant incarner, selon ses propres termes, "la nouvelle génération", Manuel Valls (PS) a relancé lundi sur Europe 1 sa candidature aux primaires du PS, qui permettront de désigner le candidat socialiste pour l’élection présidentielle de 2012.

Une lettre aux élus PS

"Je prends ces primaires ouvertes et populaires très au sérieux et dès aujourd’hui, j’adresse une lettre à 12.000 élus et responsables socialistes pour obtenir leur parrainage. C’est une nouvelle étape dans ma candidature", a insisté le député de l'Essonne martelant "être déterminé" et "confiant".





Dans cette lettre, Manuel Valls "premier candidat déclaré aux primaires de la gauche dès juin 2009" se dit "prêt à incarner une gauche populaire et moderne et à figurer une nouvelle génération lucide et optimiste".

Pour se présenter aux primaires de la gauche, tous les candidats doivent recueillir les parrainages de 5% des parlementaires socialistes (17 parrainages) ou 5% des membres titulaires du Conseil national (16 parrainages), issus d'au moins dix départements et quatre régions, ou de 5% des maires socialistes des villes de plus de 10.000 habitants (16 parrainages).

Y-a-t-il une place pour Valls ?

Entre une éventuelle candidature à gauche de Martine Aubry (la patronne du PS) ou de Dominique Strauss-Kahn (président du FMI), la place de Manuel Valls semble pourtant étroite. Qu’importe : l’élu socialiste répète à l’envie qui il y a une "place pour la nouvelle génération" et qu’il poursuivra son parcours "en région, à partir d’octobre".

Pour financer cette "première partie de campagne", le député-maire d'Evry peut compter lui aussi sur une "micro-structure", un micro-parti. Mais tout reste "transparent", assure-t-il.

4% dans les sondages

Diplomate, Manuel Valls précise qu’il se "réjouit des sondages qui placent Martine Aubry ou DSK devant Nicolas Sarkozy".

Selon un sondage CSA, publié en juin, Dominique Strauss-Kahn arriverait largement en tête au premier tour de ces primaires du PS. Le directeur général du Fonds monétaire international obtiendrait 33% des voix des participants à ce scrutin, devant Martine Aubry, créditée de 12%, et l'ex-candidate à la présidentielle Ségolène Royal (10%). Suivent l'ancien responsable du parti François Hollande et Manuel Valls, tous deux à 4%....

  • a a
2

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 08h34

    Jean-Marie Le Guen "espère qu'il n'y aura pas de violences" à la manifestation pro-palestinienne

  2. Hier

    Fatigué, Mélenchon veut "bayer aux corneilles"

  3. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  4. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  5. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  6. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  7. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  8. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  1. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  2. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  3. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  4. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  5. Hier

    Aubry règle ses comptes

  6. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  7. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  8. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  1. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  2. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  3. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  4. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  5. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  6. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  7. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  8. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  1. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  2. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  3. Hier

    Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  4. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  5. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  6. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  7. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  8. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  1. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  2. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  3. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  4. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  5. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  6. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  7. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  8. Hier

    Le Costa Concordia fait peur au maire de Bastia

  1. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  2. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  3. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

  4. Hier

    Cambadélis évoque les "lunettes chiraquiennes" de Hollande

  5. Hier

    Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse

  6. Hier

    Une tribune contre la GPA adressée à Hollande

  7. Hier

    Manifs pro-palestiniennes : Cazeneuve appelle à "redoubler de vigilance"

  8. Hier

    Droit de vote des étrangers : Hollande ne renonce pas

  1. Hier

    Affaire Sarkozy : le lapsus de François Hollande

  2. Hier

    Pour Hollande, "Israël a droit à sa sécurité mais..."

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement