ZOOM - Le putsch qui déstabilise le Mali

Par Assiya Hamza avec agences

Publié le 23 mars 2012 à 13h20 Mis à jour le 23 mars 2012 à 13h32

© Reuters

Au lendemain du coup d'Etat, le pays semble de plus en plus isolé. Le point avec Europe1.fr.

Il a quitté le pouvoir comme il y avait accédé. Arrivé au pouvoir en 2002 à la faveur d'un coup d'Etat, le président malien Amadou Toumani Touré, a été renversé jeudi par des soldats mutins. Le gouvernement et toutes les institutions de ce pays situé au coeur du Sahel ont été dissoutes. Un couvre-feu a été décrété, les frontières fermées. Que réclament les putschistes ? Qu'est-il advenu du président déposé ? Europe1.fr fait le point.

Que s'est-il passé jeudi ? Tout a commencé mercredi après-midi. La mutinerie est partie de la ville garnison de Kita, à 15 km de Bamako. Elle a gagné Koulouba, près de la capitale où se trouve la présidence, ensuite la capitale et Gao dans le nord-est, qui abrite un commandement anti-rébellion de l'armée.

Dans les combats avec la garde présidentielle près de Koulouba, un mutin a été tué mercredi, selon une source militaire. Amnesty International a, elle, recensé trois personnes tuées par balles. En deux jours, environ 40 blessés, dont "trois à quatre civils", la plupart touchés par des balles perdues, ont été hospitalisés à Bamako et Kati, selon la Croix-Rouge malienne.

Que réclament les putschistes ? Les mutins sont regroupés au sein d'un Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'Etat. Présidé par le capitaine Amadou Sanogo, il accuse le gouvernement d'impuissance face à l'offensive de la rébellion touarègue et aux groupes islamistes armés incluant Al-Qaïda au Maghreb islamique. Lors d'un discours à la télévision, ils ont expliqué qu'ils avaient "décidé de prendre leurs responsabilités en mettant fin au régime incompétent et désavoué de M. Amadou Toumani Touré".

 

Leur porte-parole, le lieutenant Amadou Konaré a promis de rendre le pouvoir aux civils et de mettre en place un gouvernement d’union nationale.

Quelle est la situation sur place ? L'aéroport de Bamako a été bouclé par des policiers, les frontières fermées "jusqu'à nouvel ordre" et le couvre feu instauré. Les fonctionnaires devraient reprendre le travail mardi 27 mars. Plusieurs personnes ont été arrêtées, dont des membres du gouvernement d'Amadou Toumani Touré et des chefs militaires loyalistes à Gao.

Où est Amadou Toumani Touré ? La plus grande incertitude entoure sa localisation depuis le coup d'Etat. "Le président est bien à Bamako, dans un camp militaire d'où il dirige le commandement", a affirmé à l'AFP une source militaire loyaliste, ce qu'a confirmé un membre de l'entourage de M. Touré, précisant qu'il était avec des membres de la garde présidentielle. Tous ont rejeté des rumeurs le donnant réfugié dans une ambassade étrangère ou en route pour un pays voisin.

La chaîne britannique BBC a précisé de son côté qu’il serait au camp des Commandos Parachutistes de Djikoroni Para, dans le centre-ville de Bamako. Une information démentie par une source au sein du camp.

Cet ancien militaire de 63 ans, élu en 2002 et réélu en 2007, surnommé "ATT" devait quitter le pouvoir prochainement. Il ne devait en effet pas brigué de troisième mandat à l'occasion de l'élection présidentielle prévue le 29 avril. "Apparemment, une partie de la société malienne n'est pas complètement hostile au coup d’État", affirme sur le site de France 24, Philippe Hugon, directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques. Selon le chercheur, le président "ATT" était devenu la cible de nombreuses critiques.

Comment a réagi la communauté internationale ? L'annonce du coup d'Etat a suscité à l'étranger une vague de condamnations, ouvrant la voie à des sanctions contre le Mali. A New York, les pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont appelé au "rétablissement immédiat de l'ordre constitutionnel et du gouvernement démocratiquement élu". La France a décidé de suspendre "toutes ses coopérations régaliennes avec le Mali", demandé le respect de l'intégrité physique du président Touré et la libération des personnes détenues.

"Nous avons condamné ce coup d'état militaire, nous sommes pour le respect des règles démocratiques et constitutionnelles, nous demandons le rétablissement de l'ordre constitutionnel, des élections qui étaient programmées pour le mois d'avril, il faut qu'elles aient lieu le plus vite possible pour que les Maliens puissent s'exprimer", a expliqué mercredi le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé sur Europe 1.

Le Quai d'Orsay recommande également aux Français de reporter leur séjour au Mali et déconseille aux ressortissants de se déplacer à l'intérieur du pays jusqu'à nouvel ordre.

L'Union africaine regrette "un sérieux recul pour le Mali et pour les processus démocratiques" en Afrique, et le Nigeria "un revers" pour la démocratie en Afrique. L’Organisation de la conférence islamique s'est dite "profondément choquée" et le Maroc a réitéré "son attachement à la stabilité, à l'unité et à l'intégrité territoriale" du pays.

Les Etats-Unis ont demandé "le retour immédiat de l'ordre constitutionnel au Mali", et ont entamé le réexamen de leur aide annuelle de près de 103,5 millions d'euros. La Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD) ont annoncé qu'elles suspendaient leur aide.

  • a a
1

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. 07h58

    Air Algérie : "si les boîtes noires sont exploitables, on saura rapidement"

  2. 07h55

    Un djihadiste français arrêté au Maroc

  3. 06h57

    La foudre fait un mort et huit blessés à Los Angeles

  4. 06h38

    Gaza : le Conseil de sécurité de l'ONU réclame un cessez-le-feu

  5. Hier

    Obama à Netanyahu : un cessez-le-feu "immédiat" est un "impératif stratégique"

  6. Hier

    Une manifestation pro-israélienne à Marseille

  7. Hier

    Crash d'Air Algérie: les boîtes noires en route pour la France

  8. Hier

    L’Iran réclame une aide humanitaire pour Gaza

  9. Hier

    Libye : la France appelle ses ressortissants à quitter le pays

  10. Hier

    Air Algérie: une enquête judiciaire au Mali

  1. Hier

    MH17 : une mission militaire n'est "pas réaliste"

  2. Hier

    La RATP a lancé son premier tramway aux Etats-Unis

  3. Hier

    Ebola : un médecin américain contaminé au Liberia

  4. Hier

    Gaza : le Hamas accepte une nouvelle trêve

  5. Hier

    Le Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

  6. Hier

    Iran : coups de fouet pour avoir mangé pendant le Ramadan

  7. Hier

    Vol MH17 : les experts néerlandais annulent leur déplacement sur le site du crash

  8. Hier

    Gaza : le Hamas accepte une trêve humanitaire pour l'Aïd

  9. Hier

    Tunisie : deux soldats tués par un groupe "terroriste"

  10. Hier

    Gaza : des tirs de roquettes mettent fin à la trêve

  1. Hier

    Bande de Gaza : la trêve prolongée

  2. Hier

    1.000 Palestiniens ont trouvé la mort depuis le début de l'opération israélienne

  3. Hier

    Libye : les Etats-Unis évacuent leur personnel diplomatique

  4. Hier

    Air Algérie : la deuxième boîte noire a été retrouvée

  5. Hier

    MH 17 : des corps sont toujours sur les lieux du crash

  6. Hier

    Ukraine : sanctions contre le chef des renseignements russes

  7. Hier

    Gaza : Israël serait prêt à prolonger la trêve

  8. Hier

    Gaza : la réunion internationale a débuté à Paris

  9. Hier

    Israël rejette la proposition de cessez-le-feu de Kerry

  10. Hier

    Air France reprend ses vols vers Tel-Aviv

  1. Hier

    Espagne : une discothèque fermée après une "fellation collective"

  2. Hier

    Japon : cette île qui n'en finit plus de grossir

  3. Hier

    Crash d'Air Algérie : les premières images du site

  4. Hier

    De drôles de poupées effraient des habitants de Californie

  5. Hier

    Crash d'Air Algérie : la piste météo est privilégiée

  6. Hier

    Une tempête solaire a bien failli nous renvoyer "au 18e siècle"

  7. Hier

    Crash du vol Air Algérie : une boîte noire retrouvée

  8. Hier

    Crash du vol d'Air Algérie : "Tout le monde renâcle à s'équiper" en balises

  9. Hier

    Crash d'Air Algérie : les familles sont "dévastées"

  10. Hier

    La nuit où l'épave de l'avion d'Air Algérie a été retrouvée

  1. Hier

    Crash du vol d'Air Algérie : "peu probable de retrouver des survivants"

  2. Hier

    L'épave d'Air Algérie repérée dans "une zone dangereuse"

  3. Hier

    Un journaliste de CNN retenu par les séparatistes en Ukraine

  4. Hier

    Crash du vol d'Air Algérie : "Mon frère tenait à ce voyage"

  5. Hier

    Shimon Peres a quitté la présidence israélienne

  6. Hier

    L'épave de l'avion d'Air Algérie localisée au Mali

  7. Hier

    Gaza : attaque meurtrière contre une école de l'ONU

  8. Hier

    Crash du vol d'Air Algérie : "On ne sait pas, on ne sait rien"

  9. Hier

    Crash du vol d'Air Algérie : la nièce de Fidel Castro n'était pas à bord

  10. Hier

    Crash du vol d'Air Algérie : l'épave aurait été retrouvée

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues