Thaïlande : les "rouges" capitulent

Par Europe1.fr avec Frédéric Nicolas et Emmanuelle Michel

Publié le 19 Mai 2010 à 06h31 Mis à jour le 19 Mai 2010 à 13h49

  • a a

L’assaut mené par l'armée thaïlandaise a fait six morts. A Bangkok, la tension reste vive mercredi.

Le coup de force de l’armée thaïlandaise a produit l’effet escompté. A l’issue d’un assaut qui a duré plusieurs heures, les leaders des "chemises rouges" ont annoncé mercredi matin qu’ils se rendaient aux autorités et qu’ils mettaient fin à leur manifestation lancée mi-mars. Par haut-parleur, un des principaux dirigeants de l'opposition thaïlandaise, Nattawuk Saikua, a appelé ses partisans à rentrer chez eux.

Mais la tension reste très vive en Thaïlande. A Bangkok, une vingtaine de bâtiments ont été incendiés, y compris des centres commerciaux et des banques. Dans une province du nord-est du pays, des milliers de manifestants "rouges" ont mis le feu au siège d'un gouvernement.

La situation est "sous contrôle".

L'armée assure pourtant que la situation est "sous contrôle" à Bangkok. Mais un couvre-feu a été mis en place pour mercredi soir. Les touristes étrangers et les voyageurs thaïlandais vont cependant bénéficier d'une dérogation.

"On vit en autarcie", raconte un Français de Bangkok :





Au petit matin mercredi, des centaines de soldats avaient été mobilisés pour reprendre le contrôle du quartier de Bangkok qui servait de camp retranché aux "chemises rouges". Des véhicules blindés avaient aussi été déployés sur le terrain. L'armée avait été officiellement autorisée à "tirer immédiatement" en cas d'émeute.

Au moins cinq morts

Le bilan est lourd : au moins six personnes ont été tuées, dont un journaliste italien de 48 ans. Les services de secours ont également chiffré à 58 le nombre de blessés, dont un journaliste néerlandais qui a été hospitalisé.

Quelque 3.000 manifestants, dont de nombreuses femmes, se trouvaient mardi soir à l'intérieur de la "zone rouge". Mercredi matin, peu après les discours de leurs leaders, les manifestants ont commencé à marcher vers les issues du camp retranché.

Dans la nuit de mardi à mercredi, la porte des négociations s’était définitivement refermée. Les "chemises rouges" avaient, dans un premier temps, accepté une médiation de parlementaires. Mais le pouvoir en place avait finalement écarté une reprise des négociations sur l’organisation de nouvelles élections.

Des combats dans la zone rouge à Bangkok le 19 mai 2010. © REUTERS

Le flash international
  1. 08h21

    Avalanche mortelle dans l'Everest

  2. 08h03

    Naufrage en Corée : le capitaine n'était pas à la barre

  3. 07h08

    Algérie : le camp Bouteflika crie victoire

  4. 06h38

    Soudan du Sud : attaque meurtrière contre l'ONU

  5. Hier

    Whoopi Goldberg, adepte du "vapotage" de cannabis

  6. Hier

    Une planète soeur de la Terre découverte par la Nasa

  7. Hier

    Ukraine : accord trouvé pour une "désescalade"

  8. Hier

    Algérie : les jeunes ont "perdu espoir"

  9. Hier

    Une ado séquestrée dans un garage pendant 9 ans

  10. Hier

    Elections algériennes : Bouteflika a voté en fauteuil roulant

  1. Hier

    Corée du Sud : "je n'ai pas pu tous les sauver"

  2. Hier

    Turquie : un projet de prison pour homosexuels

  3. Hier

    Naufrage en Corée : une course contre la montre

  4. Hier

    Une pub pour un salon de coiffure hérisse la Corée du Nord

  5. Hier

    Ukraine : une colonne de chars bloquée par la population

  6. Hier

    L'Iran veut interdire la vasectomie

  7. Hier

    Le Tennessee pense à criminaliser les femmes enceintes toxicomanes

  8. Hier

    Ukraine : l'Otan renforce sa défense air-mer-terre

  9. Hier

    Un chef de la Camorra arrêté à Nice

  10. Hier

    Vol MH370 : le robot sous-marin replonge

  1. Hier

    Canada : la fête étudiante finit mal, cinq morts

  2. Hier

    Boston : sacs à dos suspects, évacuation massive

  3. Hier

    Naufrage d'un ferry en Corée du Sud : 5 morts et 300 disparus

  4. Hier

    Accro aux jeux vidéo, il laisse son fils mourir de faim

  5. Hier

    Nigeria : des islamistes enlèvent plus de cent lycéennes

  6. Hier

    Chine : vers une métropole de 100 millions d’habitants

  7. Hier

    Italie : peine clémente pour Berlusconi

  8. Hier

    L’Amérique est devenue le continent le plus meurtrier

  9. Hier

    Soudan du Sud : le chef des rebelles menace la capitale

  10. Hier

    Une jolie lune rose le temps d'une éclipse

  1. Hier

    Libye : l'ambassadeur jordanien enlevé à Tripoli

  2. Hier

    L'Inde reconnaît un troisième genre

  3. Hier

    Ukraine : la Russie "ne veut pas d'intervention"

  4. Hier

    Egypte : attentat à la bombe au Caire

  5. Hier

    Ukraine : qui sont ces miliciens qui tentent de prendre l'Est ?

  6. Hier

    Vol MH370 : après un échec, le robot va replonger

  7. Hier

    Valls assistera à la canonisation de Jean Paul II

  8. Hier

    Affaire Snowden : le Guardian et le Washington Post récompensés par le prix Pulitzer

  9. Hier

    Russie : quand monsieur météo fait de la politique

  10. Hier

    Concordia : le capitaine parlait d'un "petit rocher"

  1. Hier

    Russie : Poutine va presque tripler son salaire

  2. Hier

    Utah : les corps de 7 nouveau-nés découverts

  3. Hier

    Une explosion fait des dizaines de morts au Nigeria

  4. Hier

    Ukraine : Un référendum n'est pas exclu dans l'est

  5. Hier

    Fusillade aux États-Unis : un forcené attaque la communauté juive

  6. Hier

    Vol MH370 : un robot sous-marin va être déployé

  7. Hier

    Nigeria : 60 personnes tuées dans de violentes attaques

  8. Hier

    Fraude fiscale : Twitter envoie des émissaires en Turquie

  9. Hier

    Israël s'accapare 100 hectares de Cisjordanie

  10. Hier

    Libye : le Premier ministre démissionne

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues