Syrie : les journalistes bientôt évacués ?

Par Europe1.fr avec agences

Publié le 24 février 2012 à 21h18 Mis à jour le 25 février 2012 à 11h20

La Croix-Rouge a affirmé que les négociations continuaient sur place à Baba Amr.

La Croix-Rouge a affirmé que les négociations continuaient sur place à Baba Amr. © youtube

La diplomatie française "poursuit ses efforts" pour faire sortir de Homs des journalistes occidentaux blessés.

Depuis mercredi, elle est toujours prise au piège dans l'enfer de Homs en Syrie. Blessée mercredi dans l'attaque qui a coûté la vie à deux de ses confrères, Edith Bouvier du Figaro a appelé à l'aide jeudi dans une vidéo car elle dit avoir "besoin au plus vite d'être opérée" à cause "d'une jambe cassée au niveau du fémur". Une évacuation difficile alors que la ville de la contestation syrienne est soumise à un pilonnage quotidien des forces pro-Assad. Quelles sont les possibilités pour évacuer la reporter française et son confrère anglais, Paul Conroy ? Europe1.fr fait le point.

L'aide du gouverneur de Homs. Dès jeudi, Paris a demandé à Damas d'organiser l'évacuation d'Edith Bouvier. D'autre part, l'ambassadeur de France à Damas, Eric Chevallier a regagné la Syrie, deux semaines après avoir été rappelé par Paris pour consultation.

"J'ai demandé aux autorités syriennes que notre ambassadeur puisse se rendre (à Homs). Cette demande n'a pas été acceptée mais le gouverneur de Homs travaille avec la Croix-Rouge pour faire en sorte que (l'évacuation) soit possible dans les meilleurs délais", a précisé, vendredi le ministre français des Affaires étrangères.

La Croix-Rouge. Des négociations étaient en cours vendredi soir entre le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), les autorités et les opposants syriens pour faire sortir de la ville les deux journalistes. Le CICR et le Croissant rouge arabe syrien (CRAS) ont déjà réussi pour la première fois à évacuer sept blessés syriens. "Malgré l'arrivée de nos ambulances et nos efforts (...) auprès des groupes armés à Baba Amr, ceux-ci ont refusé de livrer la blessée et les deux corps, mettant en danger la vie de la Française et entravant le rapatriement des corps", a indiqué une source aux Affaires étrangères citée par l'agence Sana. Les négociations doivent reprendre samedi entre la Croix-Rouge internationale, le régime et les opposants syriens pour faire sortir de Homs deux journalistes étrangers blessés et les corps de deux autres tués, après une journée de pourparlers n'ayant pas permis leur évacuation.

Pas d'évacuation sans cessez-le-feu. Mais pour pouvoir entrer dans Homs, certains affirment qu'il faudrait un cessez-le-feu car ce foyer de la contestation est sous des "bombardements intenses", explique jeudi sur Europe 1, Philippe Gelie, le rédacteur en chef du service étranger Figaro. Depuis deux jours, celui-ci dit avoir activé "tous les contacts possibles" pour tenter de faire évacuer la journaliste. "Le Quai d'Orsay se démène de manière très énergique tout comme les diplomates français dans la région".

Les diplomaties en action. Diplomates et responsables du CICR tentent de convaincre les rebelles, qui contrôlent Baba Amr, mais surtout les autorités, qui nient toute responsabilité dans ce qui s'est passé avec ces reporters. L'objectif est de faire taire leurs armes pour mener à bien l'évacuation. "Les ambassades de France, de Grande-Bretagne et de Pologne travaillent durement et en étroite collaboration pour sortir les blessés et les corps des deux journalistes tués", selon un diplomate qui a requis l'anonymat. "L'ambassade de Pologne est impliquée dans les démarches (...), a-t-il ajouté, car (la Pologne) représente les intérêts des Etats-Unis depuis la fermeture de l'ambassade américaine à Damas pour des raisons de sécurité". La diplomatie française "poursuit ses efforts" afin de faire sortir de la ville syrienne de Homs, soumise à des bombardements, des journalistes occidentaux blessés, a par ailleurs déclaré samedi Bernard Valero, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

  • a a
1

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. 07h46

    Les journalistes ex-otages ont atterri à Evreux

  2. Hier

    Les ex-otages français sont en route pour la France

  3. Hier

    Naufrage en Corée du Sud : les premiers corps retrouvés

  4. Hier

    Deux otages français encore détenus dans le monde

  5. Hier

    Le leader de Boko Haram revendique l’attentat d’Abuja

  6. Hier

    La compagne de Didier François est "tellement heureuse de savoir qu'il va rentrer"

  7. Hier

    A Donetsk, ni rattachement à Moscou, ni allégeance à Kiev

  8. Hier

    Didier François et Edouard Elias, otages en Syrie depuis 10 mois, sont libres

  9. Hier

    Erdogan saisit la justice contre Twitter et YouTube

  10. Hier

    Algérie : Benflis ne "reconnaît pas" la victoire de Bouteflika

  1. Hier

    Algérie : un 4e mandat pour Abdelaziz Bouteflika

  2. Hier

    Un séisme de magnitude 7 secoue Mexico

  3. Hier

    Non, cette image n'est pas l'exoplanète Kepler-186f

  4. Hier

    Vol MH370 : vers une facture record

  5. Hier

    38 ans, l'âge où l'homme devient "vieux"

  6. Hier

    Bill et Hillary Clinton, des futurs grands-parents aux anges

  7. Hier

    Avalanche mortelle dans l'Everest

  8. Hier

    Naufrage en Corée : le capitaine arrêté

  9. Hier

    Algérie : le camp Bouteflika crie victoire

  10. Hier

    Soudan du Sud : attaque meurtrière contre l'ONU

  1. Hier

    Whoopi Goldberg, adepte du "vapotage" de cannabis

  2. Hier

    Une planète soeur de la Terre découverte par la Nasa

  3. Hier

    Ukraine : accord trouvé pour une "désescalade"

  4. Hier

    Algérie : les jeunes ont "perdu espoir"

  5. Hier

    Une ado séquestrée dans un garage pendant 9 ans

  6. Hier

    Elections algériennes : Bouteflika a voté en fauteuil roulant

  7. Hier

    Corée du Sud : "je n'ai pas pu tous les sauver"

  8. Hier

    Turquie : un projet de prison pour homosexuels

  9. Hier

    Naufrage en Corée : une course contre la montre

  10. Hier

    Une pub pour un salon de coiffure hérisse la Corée du Nord

  1. Hier

    Ukraine : une colonne de chars bloquée par la population

  2. Hier

    L'Iran veut interdire la vasectomie

  3. Hier

    Le Tennessee pense à criminaliser les femmes enceintes toxicomanes

  4. Hier

    Ukraine : l'Otan renforce sa défense air-mer-terre

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues