Obama lance l'offensive sur le Net

Par Laurent Berbon

Publié le 14 septembre 2011 à 14h52 Mis à jour le 14 septembre 2011 à 16h11

AttackWatch.com répond aux attaques lancées par les républicains contre la politique du président américain Barack Obama.

AttackWatch.com répond aux attaques lancées par les républicains contre la politique du président américain Barack Obama. © Capture écran

Le site AttackWatch.com entend contrer les "fausses allégations" du camp républicain.

Le président américain avait déjà compris en 2008 tout le poids d'Internet dans la course à la victoire. A un peu plus d'un an de la présidentielle , Barack Obama mobilise une nouvelle fois ses troupes sur la Toile. L'équipe de campagne du président américain pour 2012 – Obama for America - a mis en place mardi un site Internet : AttackWatch.com . L'initiative s'inspire du site "FightTheSmears", lancé en 2008 par le même camp. Objectif : identifier les attaques lancées par les républicains contre Barack Obama et donner aux partisans du président américain les outils pour y répondre sur le terrain.

S'appuyer sur des sources indépendantes

"Tuer dans l'oeuf ces attaques avant qu'elles ne fassent surface (...) et contre-attaquer avec la vérité". C'est ainsi que Jim Messina, le responsable de campagne de Barack Obama résume l'objectif du site AttackWatch.com .

Un site qui va plus loin que "FightTheSmears" , puisqu'il ne se contente pas de démentir des rumeurs, mais s'appuie aussi sur des sources indépendantes, histoire de répliquer aux allégations des républicains point par point et de la manière la plus incontestable possible.

Un site Internet qui s'inspire donc du "fact checking", une pratique journaliste anglo-saxonne qui fait appel aux contributions des internautes pour vérifier la véracité des déclarations des politiques. Outre-Atlantique, la méthode a déjà fait le succès de sites comme Politifact ou Fastcheck.org.

Les internautes envoyés "au front"

Concrètement, les partisans du président américain sont appelés à s'inscrire sur le site. Les internautes remplissent un formulaire dans lequel ils décrivent une fausse allégation lancée par un républicain. Un menu déroulant leur propose alors plusieurs options pour indiquer l'origine de l'attaque. Puis, les partisans, en "bons soldats", sont appelés à se rendre "sur le front".

"Vous serez informés des fausses allégations dès qu'elles font surface, et nous compterons alors sur vous pour répandre la vérité auprès de vos amis et réseaux personnels, et porter à notre connaissance toute nouvelle calomnie que vous entendrez", explique ainsi Jim Messina dans un mail envoyé à l'ensemble des "pro-Obama" et dont ABCNews rapporte le contenu.

La "guerre" est déclarée sur Twitter

Le site Web exhorte également les internautes à suivre le compte Twitter AttackWatch , qui compte actuellement plus de 2.500 "followers". Le fil est régulièrement alimenté pour donner "la vérité".

Piqués au vif, le camp républicain n'a pas tardé en à réagir, prenant directement "en otage" le hashtag Twitter #attackwatch, rapporte le New York Times . Depuis mardi soir, des centaines de messages ont été postés pour dénoncer l'initiative du camp Obama.

  • a a
0

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. Hier

    Whoopi Goldberg, adepte du "vapotage" de cannabis

  2. Hier

    Une exoplanète habitable découverte par la Nasa

  3. Hier

    Ukraine : un accord trouvé pour une "désescalade"

  4. Hier

    Algérie : les jeunes ont "perdu espoir"

  5. Hier

    Une ado séquestrée dans un garage pendant 9 ans

  6. Hier

    Elections algériennes : Bouteflika a voté en fauteuil roulant

  7. Hier

    Corée du Sud : "je n'ai pas pu tous les sauver"

  8. Hier

    Turquie : un projet de prison pour homosexuels

  9. Hier

    Naufrage en Corée : une course contre la montre

  10. Hier

    Une pub pour un salon de coiffure hérisse la Corée du Nord

  1. Hier

    Ukraine : une colonne de chars bloquée par la population

  2. Hier

    L'Iran veut interdire la vasectomie

  3. Hier

    Le Tennessee pense à criminaliser les femmes enceintes toxicomanes

  4. Hier

    Ukraine : l'Otan renforce sa défense air-mer-terre

  5. Hier

    Un chef de la Camorra arrêté à Nice

  6. Hier

    Vol MH370 : le robot sous-marin replonge

  7. Hier

    Canada : la fête étudiante finit mal, cinq morts

  8. Hier

    Boston : sacs à dos suspects, évacuation massive

  9. Hier

    Naufrage d'un ferry en Corée du Sud : 5 morts et 300 disparus

  10. Hier

    Accro aux jeux vidéo, il laisse son fils mourir de faim

  1. Hier

    Nigeria : des islamistes enlèvent plus de cent lycéennes

  2. Hier

    Chine : vers une métropole de 100 millions d’habitants

  3. Hier

    Italie : peine clémente pour Berlusconi

  4. Hier

    L’Amérique est devenue le continent le plus meurtrier

  5. Hier

    Soudan du Sud : le chef des rebelles menace la capitale

  6. Hier

    Une jolie lune rose le temps d'une éclipse

  7. Hier

    Libye : l'ambassadeur jordanien enlevé à Tripoli

  8. Hier

    L'Inde reconnaît un troisième genre

  9. Hier

    Ukraine : la Russie "ne veut pas d'intervention"

  10. Hier

    Egypte : attentat à la bombe au Caire

  1. Hier

    Ukraine : qui sont ces miliciens qui tentent de prendre l'Est ?

  2. Hier

    Vol MH370 : après un échec, le robot va replonger

  3. Hier

    Valls assistera à la canonisation de Jean Paul II

  4. Hier

    Affaire Snowden : le Guardian et le Washington Post récompensés par le prix Pulitzer

  5. Hier

    Russie : quand monsieur météo fait de la politique

  6. Hier

    Concordia : le capitaine parlait d'un "petit rocher"

  7. Hier

    Russie : Poutine va presque tripler son salaire

  8. Hier

    Utah : les corps de 7 nouveau-nés découverts

  9. Hier

    Une explosion fait des dizaines de morts au Nigeria

  10. Hier

    Ukraine : Un référendum n'est pas exclu dans l'est

  1. Hier

    Fusillade aux États-Unis : un forcené attaque la communauté juive

  2. Hier

    Vol MH370 : un robot sous-marin va être déployé

  3. Hier

    Nigeria : 60 personnes tuées dans de violentes attaques

  4. Hier

    Fraude fiscale : Twitter envoie des émissaires en Turquie

  5. Hier

    Israël s'accapare 100 hectares de Cisjordanie

  6. Hier

    Libye : le Premier ministre démissionne

  7. Hier

    Kate Middleton enceinte ? Les confidences de William

  8. Hier

    Ukraine : des morts et des blessés des deux côtés

  9. Hier

    Réchauffement climatique : "il n'y a pas de plan B"

  10. Hier

    Chili : incendie meurtrier à Valparaiso

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues