Mali : que vont devenir les prisonniers ?

Par Charles Carrasco et Maxime Switek

Publié le 8 mars 2013 à 08h10 Mis à jour le 8 mars 2013 à 09h38

Mali : des enfants "armés"

© Max PPP

INTERVIEW E1 - Ces djihadistes capturés par la France n'auront pas le statut de "prisonniers de guerre".

L'INFO. L'armée française au Mali a fait ses premiers prisonniers. L'un d'entre eux est Français et fait partie des cinq djihadistes arrêtés à l'issue des combats violents qui ont opposé ces derniers jours les forces françaises et tchadiennes aux islamistes dans le massif de l'Adrar des Ifoghas, au nord du Mali.
>> A lire aussi : Un des djihadistes arrêtés français

>> Quel est leur statut ? Que va faire la France des prisonniers ? Explications avec l'invité d'Europe 1, Jean-François Daguzan, directeur adjoint de la fondation pour la recherche stratégique et spécialiste des questions de terrorisme.

Djihad: un suspect français arrêté au Mali

© REUTERS

Ces djihadistes peuvent-il avoir le statut de prisonnier de guerre ? "Non. Il faut rappeler que depuis le début de la crise, le président de la République ainsi que les différents ministres ont répété que les personnes concernées sont des terroristes. Ils se voient déniée la condition de prisonnier de guerre. Ils ne peuvent donc pas profiter de la convention de Genève qui régit le droit des prisonniers. Ils sont considérés dans le droit français comme des criminels et donc passibles des tribunaux. Ils sont placés sous le statut de suspect au départ, puis susceptibles d'être condamnés par les juridictions malienne d'une part ou française d'autre part".

Quel type de droit peut-on appliquer dans ce cas ? "Pour un terroriste, c'est le droit civil et pénal qui s'applique. C'est-à-dire qu'il se verra attribuer les mêmes droits qu'à un criminel de droit commun, comme un assassin ou un voleur qui serait attrapé en France. C'est la nature même de l'acte qui rend les choses aggravantes pour son statut : allongement de la garde à vue, juridiction spécialisée, magistrats professionnels. Mais ces criminels auront quand même des droits qui seront liés au droit pénal français ou malien".

Mali : la tentation de l'intervention

© Reuters

Vont-ils être remis aux autorités malienne ? "Il semble que oui en vertu des accords qui sont en train d'être bouclés avec le Mali, notamment les conventions d'extradition. Il faut savoir que les personnes, qui ont été faites prisonniers dans le cadre des opérations militaires, ont été remises à la gendarmerie française qui accompagne l'armée en campagne, qu'on appelle la prévôté. Celle-ci a pris en charge ces terroristes dans le cadre du droit pénal français et malien le cas échéant. Donc nous avons dès le départ une vraie procédure pénale qui est mise en place pour faire en sorte de conduire ces djihadistes dans les règles légales de transfert du Mali vers la France ou bien vers les autorités judiciaires maliennes".

Le risque d'attentat sera-t-il accru en cas de transfèrement en France ? "Ça fait des d'années que la France juge des terroristes. Et d'une certaine manière, le niveau de risques ou de menaces que ce type de pratiques fait peser est à peu près le même depuis près de vingt ans. Ce qui a changé, c'est que l'on a créé une magistrature spécialisée et une procédure professionnelle de magistrats pour poursuivre et condamner les criminels. On a considéré que les jurés d'assises pouvaient faire courir un risque aux citoyens en condamnant des terroristes. A partir du moment où nous avons une magistrature spécialisée, il n'y a pas plus de risques à poursuivre des criminels ou des terroristes importants qui seraient Français ou sur le territoire français".

  • a a
4

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. 18h49

    Présidentielle en Afghanistan : Abdullah en tête au premier tour

  2. 17h39

    Algérie : le concurrent Ali Benflis affirme avoir gagné

  3. 16h25

    Edouard Elias : "Tout ce que j'attends, c'est reprendre un appareil photo"

  4. 13h27

    La paix au centre de la messe de Pâques du pape François

  5. 13h02

    Ukraine : fusillade dans l’est du pays

  6. 11h39

    Algérie : onze militaires tués en Kabylie

  7. 09h03

    Les journalistes libérés à l'heure des retrouvailles

  8. 07h46

    Les journalistes ex-otages ont atterri à Evreux

  9. Hier

    Les ex-otages français sont en route pour la France

  10. Hier

    Naufrage en Corée du Sud : les premiers corps retrouvés

  1. Hier

    Deux otages français encore détenus dans le monde

  2. Hier

    Le leader de Boko Haram revendique l’attentat d’Abuja

  3. Hier

    La compagne de Didier François est "tellement heureuse de savoir qu'il va rentrer"

  4. Hier

    A Donetsk, ni rattachement à Moscou, ni allégeance à Kiev

  5. Hier

    Didier François et Edouard Elias, otages en Syrie depuis 10 mois, sont libres

  6. Hier

    Erdogan saisit la justice contre Twitter et YouTube

  7. Hier

    Algérie : Benflis ne "reconnaît pas" la victoire de Bouteflika

  8. Hier

    Algérie : un 4e mandat pour Abdelaziz Bouteflika

  9. Hier

    Un séisme de magnitude 7 secoue Mexico

  10. Hier

    Non, cette image n'est pas l'exoplanète Kepler-186f

  1. Hier

    Vol MH370 : vers une facture record

  2. Hier

    38 ans, l'âge où l'homme devient "vieux"

  3. Hier

    Bill et Hillary Clinton, des futurs grands-parents aux anges

  4. Hier

    Avalanche mortelle dans l'Everest

  5. Hier

    Naufrage en Corée : le capitaine arrêté

  6. Hier

    Algérie : le camp Bouteflika crie victoire

  7. Hier

    Soudan du Sud : attaque meurtrière contre l'ONU

  8. Hier

    Whoopi Goldberg, adepte du "vapotage" de cannabis

  9. Hier

    Une planète soeur de la Terre découverte par la Nasa

  10. Hier

    Ukraine : accord trouvé pour une "désescalade"

  1. Hier

    Algérie : les jeunes ont "perdu espoir"

  2. Hier

    Une ado séquestrée dans un garage pendant 9 ans

  3. Hier

    Elections algériennes : Bouteflika a voté en fauteuil roulant

  4. Hier

    Corée du Sud : "je n'ai pas pu tous les sauver"

  5. Hier

    Turquie : un projet de prison pour homosexuels

  6. Hier

    Naufrage en Corée : une course contre la montre

  7. Hier

    Une pub pour un salon de coiffure hérisse la Corée du Nord

  8. Hier

    Ukraine : une colonne de chars bloquée par la population

  9. Hier

    L'Iran veut interdire la vasectomie

  10. Hier

    Le Tennessee pense à criminaliser les femmes enceintes toxicomanes

  1. Hier

    Ukraine : l'Otan renforce sa défense air-mer-terre

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues