Libye : la France a armé les rebelles

Par Europe1.fr avec François Clémenceau

Publié le 29 juin 2011 à 15h05 Mis à jour le 1 juillet 2011 à 14h16

Les rebelles libyens sont maîtres du massif montagneux Djebel Nafoussa, à moins de 100 kilomètres de Tripoli.

Les rebelles libyens sont maîtres du massif montagneux Djebel Nafoussa, à moins de 100 kilomètres de Tripoli. © REUTERS

Les rebelles, en partie armés par la France, sont à moins d’une centaine de kilomètres de Tripoli.

Trois mois après le début de l’intervention militaire en Libye, le colonel Kadhafi est toujours à la tête du pays. La France, qui était et est toujours à la pointe de la coalition, n’a pourtant pas ménagé sa peine. Diplomatiquement, d’abord, mais aussi matériellement. D’après des informations révélées mercredi matin par Europe 1, Paris a parachuté il y a plusieurs semaines des armes à destination des rebelles libyens. Une information confirmée quelques heures plus tard par l'état-major français, s'attirant au passage les critiques de la Grande-Bretagne.

Objectif Tripoli

Les rebelles sont depuis un peu plus de six semaines maintenant, dotés en armement français de grande qualité. Il s’agit de lance-roquettes et de missiles antichars Milan notamment, qui ont été largués dans la région montagneuse du Djebel Nafissa, au sud de Tripoli, par les forces françaises grâce à des parachutes dont seule l’armée française au sein de la coalition dispose. Ces "moyens d'autodéfense" ont été largués début juin sur la région du djebel Nefoussa, a pour sa part déclaré mercredi le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard.

Ce sont des parachutes qui ne se déploient qu’à 200 mètres de hauteur. L’arsenal a été complété par d’autres livraisons, effectuées par les forces du Qatar et des Emirats arabes unis sur des pistes d’atterrissage de fortune qui ont été construites depuis. "Il y avait du largage humanitaire et il s'est avéré qu'à un moment la situation sécuritaire menaçait les populations qui n'avaient pas les moyens de se défendre", a rapporté le colonel Burkhard.

L’objectif est que les rebelles soient fin prêts quand ils décideront de se lancer à l’assaut de la capitale Tripoli. D’après des documents "confidentiels défense" qu’Europe 1 a pu consulter, et qui ont servi de matériel de discussion mardi à l’Elysée entre le président Sarkozy et le Premier ministre du Conseil national de transition (CNT) libyen, les rebelles sont désormais maîtres d’une demi-douzaine de localités sur la ligne de crête du Djebel Nafoussa, à moins d’une centaine de kilomètres de Tripoli.

Kadhafi protégé par des mercenaires serbes

Au total, les rebelles du front sud, qui sont des berbères, sont donc idéalement placés géographiquement et disposeraient de suffisamment d’armement pour descendre vers la plaine et progresser vers Tripoli. En chemin, ils pourraient faire la jonction avec les rebelles de l’Est et prendre ainsi la capitale dans une sorte d’étau. Mais il faudrait pour cela bien entendu que le régime de Kadhafi s’affaiblisse davantage.

Selon une source haut placée, le colonel Kadhafi ne peut plus négocier maintenant son sort personnel. Il ne devrait sa survie qu’à un changement de résidence régulier, et passeraient des nuits dans des hôpitaux, des hôtels. Il bénéficierait également de la protection de mercenaires serbes, ce qui est une nouveauté.

Le scénario de l’assaut final sur Tripoli reste donc un vœu, une hypothèse. Mais il se disait mardi à l’Elysée qu’il fallait désormais compter en semaines et non plus en mois.

  • a a
5

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. 18h04

    Syrie : qui veut épouser un djihadiste ?

  2. 17h43

    Ukraine : de nouvelles sanctions contre la Russie

  3. 15h23

    Escalade de violence à Gaza, proposition palestinienne de trêve

  4. 10h50

    Une lycéenne décapite une camarade : "je voulais tuer quelqu'un... pour voir"

  5. 10h06

    Gaza : un bébé retiré vivant du ventre de sa mère morte

  6. 08h31

    Air Algérie : "une question de jours" pour faire parler les boîtes noires (BEA)

  7. 06h55

    Après avoir passé sa lune de miel sur le Concordia, il le détruit

  8. 06h45

    La maison du chef du Hamas à Gaza pilonnée

  9. 06h39

    Un avion contraint de se poser d'urgence à Bruxelles

  10. Hier

    Sarah Palin lance sa chaîne de télévision

  1. Hier

    Crash en Ukraine : l'enquête confirme "une forte explosion"

  2. Hier

    Israël : un missile tombe dans l'enceinte du plus grand hôpital de Gaza

  3. Hier

    L'équipage d'Air Algérie avait demandé à faire demi-tour

  4. Hier

    Un koala survit 90 km agrippé à une voiture, sur l'autoroute

  5. Hier

    Un père de famille tué par un avion sur une plage

  6. Hier

    MH17 : les experts font (encore) demi-tour

  7. Hier

    Gaza : la diplomatie internationale "manque de courage"

  8. Hier

    Japon : une ado tue et décapite une camarade de classe

  9. Hier

    Air Algérie : "si les boîtes noires sont exploitables, on saura rapidement"

  10. Hier

    Un djihadiste français arrêté au Maroc

  1. Hier

    La foudre fait un mort et huit blessés sur une plage

  2. Hier

    Gaza : nouvelle sommation de l'ONU pour un cessez-le-feu

  3. Hier

    Obama à Netanyahu : un cessez-le-feu "immédiat" est un "impératif stratégique"

  4. Hier

    Une manifestation pro-israélienne à Marseille

  5. Hier

    Crash d'Air Algérie: les boîtes noires en route pour la France

  6. Hier

    L’Iran réclame une aide humanitaire pour Gaza

  7. Hier

    Libye : la France enjoint ses ressortissants à quitter Tripoli

  8. Hier

    Air Algérie: une enquête judiciaire au Mali

  9. Hier

    Crash du vol MH17 : une mission militaire n'est "pas réaliste"

  10. Hier

    La RATP a lancé son premier tramway aux Etats-Unis

  1. Hier

    Ebola : un premier cas de virus confirmé au Sierra Leone

  2. Hier

    Gaza : le Hamas accepte une nouvelle trêve

  3. Hier

    Le Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

  4. Hier

    Iran : coups de fouet pour avoir mangé pendant le Ramadan

  5. Hier

    Vol MH17 : les experts néerlandais annulent leur déplacement sur le site du crash

  6. Hier

    Gaza : le Hamas accepte une trêve humanitaire pour l'Aïd

  7. Hier

    Tunisie : deux soldats tués par un groupe "terroriste"

  8. Hier

    Gaza : des tirs de roquettes mettent fin à la trêve

  9. Hier

    Bande de Gaza : la trêve prolongée

  10. Hier

    1.000 Palestiniens ont trouvé la mort depuis le début de l'opération israélienne

  1. Hier

    Libye : les Etats-Unis évacuent leur personnel diplomatique

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues