Les Masaï veulent déposer leur "marque"

Par Gaétan Supertino

Publié le 17 août 2013 à 13h05 Mis à jour le 17 août 2013 à 14h07

Comme le rapporte samedi un reportage du Monde, certains nomades ont décidé de se battre pour faire du nom et de l'image de leurs tribus une marque déposée.

Comme le rapporte samedi un reportage du Monde, certains nomades ont décidé de se battre pour faire du nom et de l'image de leurs tribus une marque déposée. © Reuters

Certains Masaï se battent pour que leur peuple puisse profiter de l'usage par des entreprises de leur nom et leur image.

Le combat. Derrière le mot "Masaï", se cache aujourd'hui une batterie de produits en tous genres. Il renvoie ici à un modèle de quad célèbre, là à une campagne marketing pour des chaussures de sport, où encore ici à une marque de vêtements danoise. Mais avant tout, les "Masaï" sont un peuple d'Afrique, vêtus de parures colorées enrobées de colliers de perles. Une population mondialement célèbre, dont l'image profite à de nombreuses entreprises. Ce qui commence à en agacer plus d'un. Comme le raconte samedi un reportage du Monde, certains nomades ont décidé de se battre pour faire du nom et de l'image de leurs tribus une marque déposée.

Les Masaï veulent déposer leur "marque"

© Reuters

Qu'y gagneraient-ils ? "Si cela peut aussi bénéficier au Masai, ce serait vraiment bien. Pour pouvoir envoyer nos enfants à l'école, on doit envoyer une vache. Nos femmes n'ont pas d'autres sources de revenus. Nos hommes n'ont que celui là. Et pourtant, d'autres gagnent de l'argent grâce à notre culture", défend Isaac, un nomade interrogé par Le Monde. C'est lui qui a crée, il y a deux ans, l'Initiative pour la propriété intellectuelle Masaï. Alors que 70% des Masaï vivent en dessous du seuil de pauvreté, cela permettrait à l'ethnie de demander des compensations financières pour l'utilisation de son nom et de son image, par l'attribution de licences.

Comment doivent-ils procéder ? Les Masaï doivent déposer leur demande auprès de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle. La "marque" doit être unique et non emprunter à quelqu'un d'autre. Ce qui implique, pour qu'il n'y ait pas de contestations, que tous les Masai (ils sont 3 millions environ) soient d'accord pour la déposer. À force de campagnes de communication et de passages dans les médias, Isaac assure en avoir convaincu la moitié. Les Masaï devront ensuite se constituer en Assemblée, se former à la propriété juridique et intellectuelle, et décider à l'unisson d'une demande dans les règles.

  • a a
3

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. 16h52

    Israël : un missile tombe dans l'enceinte du plus grand hôpital de Gaza

  2. 16h38

    L'équipage d'Air Algérie voulait rebrousser chemin

  3. 15h17

    Un koala survit 90 km agrippé à une voiture, sur l'autoroute

  4. 14h24

    Floride : un homme tué par un avion sur une plage

  5. 12h44

    MH17 : les experts font (encore) demi-tour

  6. 11h17

    Gaza : la diplomatie internationale "manque de courage"

  7. 08h26

    Japon : une ado tue et décapite une camarade de classe

  8. 07h58

    Air Algérie : "si les boîtes noires sont exploitables, on saura rapidement"

  9. 07h55

    Un djihadiste français arrêté au Maroc

  10. 06h57

    La foudre fait un mort et huit blessés à Los Angeles

  1. 06h38

    Gaza : nouvelle sommation de l'ONU pour un cessez-le-feu

  2. Hier

    Obama à Netanyahu : un cessez-le-feu "immédiat" est un "impératif stratégique"

  3. Hier

    Une manifestation pro-israélienne à Marseille

  4. Hier

    Crash d'Air Algérie: les boîtes noires en route pour la France

  5. Hier

    L’Iran réclame une aide humanitaire pour Gaza

  6. Hier

    Libye : la France enjoint ses ressortissants à quitter Tripoli

  7. Hier

    Air Algérie: une enquête judiciaire au Mali

  8. Hier

    Crash du vol MH17 : une mission militaire n'est "pas réaliste"

  9. Hier

    La RATP a lancé son premier tramway aux Etats-Unis

  10. Hier

    Ebola : un premier cas de virus confirmé au Sierra Leone

  1. Hier

    Gaza : le Hamas accepte une nouvelle trêve

  2. Hier

    Le Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

  3. Hier

    Iran : coups de fouet pour avoir mangé pendant le Ramadan

  4. Hier

    Vol MH17 : les experts néerlandais annulent leur déplacement sur le site du crash

  5. Hier

    Gaza : le Hamas accepte une trêve humanitaire pour l'Aïd

  6. Hier

    Tunisie : deux soldats tués par un groupe "terroriste"

  7. Hier

    Gaza : des tirs de roquettes mettent fin à la trêve

  8. Hier

    Bande de Gaza : la trêve prolongée

  9. Hier

    1.000 Palestiniens ont trouvé la mort depuis le début de l'opération israélienne

  10. Hier

    Libye : les Etats-Unis évacuent leur personnel diplomatique

L'actu internationale
Gaza : la guerre souterraine du Hamas

Gaza : la guerre souterraine du Hamas

REPORTAGE – Un no man’s land sert de frontière entre Israël et Gaza. Mais sous cette terre désertée, des kilomètres de galeries ont été creusées par le Hamas.

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues