EN DIRECT - Algérie : 30 otages manquants

Par Maud Descamps, Alcyone Wemaere avec Khaled Drareni en Algérie

Publié le 18 janvier 2013 à 07h33 Mis à jour le 18 janvier 2013 à 18h03

Le site gazier de BP en Algérie victime d'une attaque d'islamistes.

Le site gazier de BP en Algérie victime d'une attaque d'islamistes. © MAXPPP

On ne connait toujours pas le nombre de victimes sur le site gazier BP d'In Amenas, en Algérie.

RESUME

- Au lendemain de l'assaut, la situation demeure très floue.
- L'armée algérienne a libéré 650 otages dont 100 étrangers.
- Aucun bilan officiel n'a encore été donné.

# LA SITUATION

100 otages étrangers libérés. Les forces spéciales algériennes ont libéré quelque 100 otages étrangers détenus par un groupe armé islamiste sur un site gazier dans le Sahara, exploité par BP, Statoil et Sonatrach, mais 30 autres sont toujours portés disparus, a rapporté vendredi l'agence officielle algérienne APS. "Près d'une centaine de ressortissants étrangers, sur les 132 otages pris par le groupe terroriste qui a attaqué mercredi le site gazier de Tigantourine ont été libérés", indique l'APS, citant une source sécuritaire.

L'assaut toujours en cours. En fin d'après-midi vendredi, l'assaut était toujours en cours. "L'opération pour déloger le groupe terroriste retranché dans l'installation gazière se poursuit", a précisé APS. L'assaut final a débuté vendredi midi et avait été annoncé par le Premier ministre français. "Je viens à l'instant de m'entretenir avec le Premier ministre algérien, qui m'a confirmé que l'opération se poursuivait", avait déclaré Jean-Marc Ayrault lors de ses voeux à la presse.

>> RECIT - Comment le site a été attaqué


Le décès de plusieurs otages. "A l'heure où je vous parle, le décès de plusieurs otages est à déplorer. Nous n'en connaissons pas le nombre ni la nationalité", a déclaré le Premier ministre, vendredi midi. De son côté, le ministre de la Communication algérien, Mohamed Saïd, s'est borné à parler de "d'un nombre important d'otages libérés et malheureusement quelques morts et blessés". Un porte-parole des islamistes a, de son côté, déclaré que l'opération avait fait une cinquantaine de morts dont 34 otages. Un bilan qualifié de "fantaisiste" par une source sécuritaire.

>> Un Français rescapé de la prise d'otages en Algérie témoigne

# LES RAVISSEURS

Trente djihadistes au total. Les auteurs de la prise d'otages sur le complexe gazier de Tiguentourine, dans l'est de l'Algérie, étaient au nombre d'une trentaine de "terroristes" de diverses nationalités, rapporte vendredi l'agence de presse officielle APS se référant à une source sécuritaire.

Au moins dix-huit djihadistes tués, dont un Français. Dix-huit insurgés islamistes ont été tués par les forces spéciales algériennes lors de leur assaut lancé jeudi pour libérer les otages du groupe, a-t-on appris vendredi de source sécuritaire algérienne. Parmi eux, figure un ressortissant français. Dans ce groupe figurent, aussi, deux Algériens, dont le chef du commando djihadiste, Tahar ben Chened, décrit comme un éminent djihadiste au Sahara, de même que trois Egyptiens, deux Tunisiens, deux Libyens et un Malien.


>> A LIRE AUSSI - "J'ai parlé aux ravisseurs"

# REACTIONS

Les gouvernants étrangers remontés contre Alger... Peu de détails ont été fournis sur l'opération conduite par l'armée algérienne, y compris aux pays dont sont originaires les otages qui, pour certains, n'ont pas cherché à dissimuler leur irritation. Les gouvernements américain, norvégien, roumain et autrichien ont annoncé que leurs ressortissants figuraient parmi les otages. "Nous n'étions pas au courant de l'intervention en avance", a regretté un responsable américain. >> Assaut : l'Algérie, seule à décider ?

Pas d'autre choix que de donner l'assaut. Le ministère des Affaires étrangères s'est abstenu vendredi de critiquer l'attitude de l'Algérie dans le dénouement sanglant de la prise d'otages en invoquant une situation "particulièrement complexe compte tenu de l'ampleur de la prise d'otages". "Les autorités algériennes ont estimé qu'elles n'avaient pas d'autre choix que de donner l'assaut", a déclaré lors d'un point-presse le porte-parole du ministère Philippe Lalliot pour qui cette prise d'otages confirme que "la présence de groupes terroristes" au Sahel est un "enjeu pour la communauté internationale tout entière".

Le parquet de Paris ouvre une enquête. Le parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance ce vendredi, confiée à la DCRI, après le décès présumé (non confirmé officiellement) d’un otage Français sur la base d’In Amenas, en Algérie. L’enquête a été ouverte pour "enlèvement suivi de mort en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs en vue de préparer un ou plusieurs crimes". >>Algérie : Paris ouvre une enquête.

Pourquoi cet assaut ? Le ministre algérien a justifié le recours à la force en expliquant que les autorités avaient d'abord cherché une solution pacifique mais que les islamistes, venus de la Libye voisine, "lourdement armés", voulaient "quitter l'Algérie en emportant avec eux les otages étrangers" pour s'en servir comme "carte de chantage".

  • a a
14

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. 18h49

    Présidentielle en Afghanistan : Abdullah en tête au premier tour

  2. 17h39

    Algérie : le concurrent Ali Benflis affirme avoir gagné

  3. 16h25

    Edouard Elias : "Tout ce que j'attends, c'est reprendre un appareil photo"

  4. 13h27

    La paix au centre de la messe de Pâques du pape François

  5. 13h02

    Ukraine : fusillade dans l’est du pays

  6. 11h39

    Algérie : onze militaires tués en Kabylie

  7. 09h03

    Les journalistes libérés à l'heure des retrouvailles

  8. 07h46

    Les journalistes ex-otages ont atterri à Evreux

  9. Hier

    Les ex-otages français sont en route pour la France

  10. Hier

    Naufrage en Corée du Sud : les premiers corps retrouvés

  1. Hier

    Deux otages français encore détenus dans le monde

  2. Hier

    Le leader de Boko Haram revendique l’attentat d’Abuja

  3. Hier

    La compagne de Didier François est "tellement heureuse de savoir qu'il va rentrer"

  4. Hier

    A Donetsk, ni rattachement à Moscou, ni allégeance à Kiev

  5. Hier

    Didier François et Edouard Elias, otages en Syrie depuis 10 mois, sont libres

  6. Hier

    Erdogan saisit la justice contre Twitter et YouTube

  7. Hier

    Algérie : Benflis ne "reconnaît pas" la victoire de Bouteflika

  8. Hier

    Algérie : un 4e mandat pour Abdelaziz Bouteflika

  9. Hier

    Un séisme de magnitude 7 secoue Mexico

  10. Hier

    Non, cette image n'est pas l'exoplanète Kepler-186f

  1. Hier

    Vol MH370 : vers une facture record

  2. Hier

    38 ans, l'âge où l'homme devient "vieux"

  3. Hier

    Bill et Hillary Clinton, des futurs grands-parents aux anges

  4. Hier

    Avalanche mortelle dans l'Everest

  5. Hier

    Naufrage en Corée : le capitaine arrêté

  6. Hier

    Algérie : le camp Bouteflika crie victoire

  7. Hier

    Soudan du Sud : attaque meurtrière contre l'ONU

  8. Hier

    Whoopi Goldberg, adepte du "vapotage" de cannabis

  9. Hier

    Une planète soeur de la Terre découverte par la Nasa

  10. Hier

    Ukraine : accord trouvé pour une "désescalade"

  1. Hier

    Algérie : les jeunes ont "perdu espoir"

  2. Hier

    Une ado séquestrée dans un garage pendant 9 ans

  3. Hier

    Elections algériennes : Bouteflika a voté en fauteuil roulant

  4. Hier

    Corée du Sud : "je n'ai pas pu tous les sauver"

  5. Hier

    Turquie : un projet de prison pour homosexuels

  6. Hier

    Naufrage en Corée : une course contre la montre

  7. Hier

    Une pub pour un salon de coiffure hérisse la Corée du Nord

  8. Hier

    Ukraine : une colonne de chars bloquée par la population

  9. Hier

    L'Iran veut interdire la vasectomie

  10. Hier

    Le Tennessee pense à criminaliser les femmes enceintes toxicomanes

  1. Hier

    Ukraine : l'Otan renforce sa défense air-mer-terre

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues