Climat : le scénario catastrophe

Par Sophie Amsili

Publié le 19 novembre 2012 à 16h42 Mis à jour le 19 novembre 2012 à 23h01

Une année très chaude

Selon une étude, la planète pourrait gagner 4 degrés dès 2060. L'impact serait désastreux.

A peine quelques degrés supplémentaires, et les conséquences pourraient être catastrophiques, imprévisibles et mondiales. Dans son rapport sur le changement climatique publié lundi, la Banque mondiale tire ainsi la sonnette d'alarme : sans effort supplémentaire, la planète va droit à la catastrophe, citant entre autres des vagues de chaleur sans précédent, de graves sécheresses, une baisse des stocks mondiaux de denrées alimentaires, une perte d’écosystèmes et de biodiversité et une élévation dangereuse du niveau des mers.

Quatre degrés supplémentaires dans cinquante ans ? Seon le rapport de l'institution financière, le calendrier est le suivant : même si nous respectons les engagements actuels de réduction des gaz à effet de serre, la température mondiale devrait augmenter de plus de 3%, peut-être de 4% d'ici 2100. Si ces engagements ne sont pas tenus, la hausse pourrait se produire encore plus vite, en 2060, soit dans moins de cinquante ans. Or, une hausse de 4% signifie une élévation du niveau de la mer de 0,5 à 1 mètre.

Les plus pauvres sont les plus menacés. "Aucune nation ne sera épargnée par les impacts du changement climatique", prévient le rapport. Cependant, les régions plus pauvres seront les plus touchées, celles-là même qui sont "le moins aptes économiquement, institutionnellement, scientifiquement et techniquement à faire face et à s'adapter aux catastrophes". Les Petits Etats insulaires en développement (SIDS) et les Pays les moins avancés (LDC), deux catégories de pays reconnues par les Nations unies, ont prévenu qu'une hausse de la température supérieure à 1,5° menacerait leur développement, voire leur survie.

L'exemple de l'Afrique subsaharienne. Dans ce rapport, on peut retenir un exemple : l'Afrique subsaharienne. La Banque mondiale y redoute des "effets en cascade en grande partie imprévisibles" : une montée du niveau de la mer entraînerait une contamination de l'eau douce par de l'eau salée, qui perturberait les écosystèmes et l'agriculture, qui, à leur tour, entraîneraient des déplacements de population, aggravant le risque de conflit sur le continent. En chiffres, 4 degrés supplémentaires signifie, selon les calculs de la Banque mondiale, une disparition de 25 à 42% des 5197 espèces végétales étudiées en Afrique. 35% des terres cultivables ne le seraient plus. Enfin, les nouvelles espèces de moustiques apparues à la faveur de la hausse de la température pourraient augmenter de 50% le risque de transmission de la malaria.

Il est encore possible d'éviter le pire. "Nous pouvons et nous devons éviter une hausse de 4 degrés", affirme le président du groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, rappelant "notre responsabilité morale d’agir pour le bien des générations futures, et en particulier les plus pauvres." "Nous n'en finirons jamais avec la pauvreté si nous ne réglons pas le problème du changement climatique, ajoute-t-il. C'est l'un des plus grands défis de la justice sociale aujourd'hui." "J'ai l'espoir que ce rapport nous pousse à agir", conclut-il.

La Banque mondiale a elle-même doublé l'année dernière le montant de son aide aux pays qui tentent de s'adapter au changement climatique. L'institution gère aujourd'hui 7,2 milliards de dollars de fonds d'investissements climatiques dans 48 pays.

  • a a
12

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. 10h08

    Guinée : une bousculade lors d'un concert fait au moins 24 morts

  2. 10h01

    Chavez est "heureux", c'est un "petit oiseau" qui le dit

  3. 09h44

    Brésil : une usine à moustiques pour lutter contre... la dengue

  4. 08h17

    Le célèbre "cornichon" de Londres est à vendre

  5. Hier

    Syrie : qui veut épouser un djihadiste ?

  6. Hier

    Europe et Etats-Unis sanctionnent la Russie

  7. Hier

    Violences à Gaza : le Hamas rejette toute trêve

  8. Hier

    Une lycéenne décapite une camarade : "je voulais tuer quelqu'un... pour voir"

  9. Hier

    Gaza : un bébé retiré vivant du ventre de sa mère morte

  10. Hier

    Air Algérie : "une question de jours" pour faire parler les boîtes noires (BEA)

  1. Hier

    Après avoir passé sa lune de miel sur le Concordia, il le détruit

  2. Hier

    La maison du chef du Hamas à Gaza pilonnée

  3. Hier

    Un avion contraint de se poser d'urgence à Bruxelles

  4. Hier

    Sarah Palin lance sa chaîne de télévision

  5. Hier

    Crash en Ukraine : l'enquête confirme "une forte explosion"

  6. Hier

    Israël : un missile tombe dans l'enceinte du plus grand hôpital de Gaza

  7. Hier

    L'équipage d'Air Algérie avait demandé à faire demi-tour

  8. Hier

    Un koala survit 90 km agrippé à une voiture, sur l'autoroute

  9. Hier

    Un père de famille tué par un avion sur une plage

  10. Hier

    MH17 : les experts font (encore) demi-tour

  1. Hier

    Gaza : la diplomatie internationale "manque de courage"

  2. Hier

    Japon : une ado tue et décapite une camarade de classe

  3. Hier

    Air Algérie : "si les boîtes noires sont exploitables, on saura rapidement"

  4. Hier

    Un djihadiste français arrêté au Maroc

  5. Hier

    La foudre fait un mort et huit blessés sur une plage

  6. Hier

    Gaza : nouvelle sommation de l'ONU pour un cessez-le-feu

  7. Hier

    Obama à Netanyahu : un cessez-le-feu "immédiat" est un "impératif stratégique"

  8. Hier

    Une manifestation pro-israélienne à Marseille

  9. Hier

    Crash d'Air Algérie: les boîtes noires en route pour la France

  10. Hier

    L’Iran réclame une aide humanitaire pour Gaza

  1. Hier

    Libye : la France enjoint ses ressortissants à quitter Tripoli

  2. Hier

    Air Algérie: une enquête judiciaire au Mali

  3. Hier

    Crash du vol MH17 : une mission militaire n'est "pas réaliste"

  4. Hier

    La RATP a lancé son premier tramway aux Etats-Unis

  5. Hier

    Ebola : un premier cas de virus confirmé au Sierra Leone

  6. Hier

    Gaza : le Hamas accepte une nouvelle trêve

  7. Hier

    Le Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

  8. Hier

    Iran : coups de fouet pour avoir mangé pendant le Ramadan

  9. Hier

    Vol MH17 : les experts néerlandais annulent leur déplacement sur le site du crash

  10. Hier

    Gaza : le Hamas accepte une trêve humanitaire pour l'Aïd

  1. Hier

    Tunisie : deux soldats tués par un groupe "terroriste"

  2. Hier

    Gaza : des tirs de roquettes mettent fin à la trêve

  3. Hier

    Bande de Gaza : la trêve prolongée

  4. Hier

    1.000 Palestiniens ont trouvé la mort depuis le début de l'opération israélienne

  5. Hier

    Libye : les Etats-Unis évacuent leur personnel diplomatique

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues