Algérie : Hollande confirme la présence de Français

Par Charles Carrasco, Maud Descamps, Antonin André et Walid Berrissoul

Publié le 17 janvier 2013 à 07h24 Mis à jour le 17 janvier 2013 à 14h13

François Hollande a confirmé la présence de Français sur le site gazier, lors d'une conférence de presse jeudi.

François Hollande a confirmé la présence de Français sur le site gazier, lors d'une conférence de presse jeudi. © Capture BFM TV

L'ESSENTIEL - Cette prise d'otages sur le site gazier a fait au moins deux morts : un Britannique et un Algérien.

>> L'ESSENTIEL

- François Hollande a déclaré espérer "la meilleure issue".
- Un groupe armé a attaqué un site gazier de BP à In Anemas.
- Les ravisseurs disent détenir 41 otages. Il y aurait potentiellement quatre Français.
- Deux personnes auraient été tuées et trois autres blessées.
- Selon Algérie 1, les autorités algériennes auraient opté pour l'assaut.
- Trente otages algériens ont échappé jeudi à leurs ravisseurs.

# LA SITUATION ACTUELLE

• Contacts France-Algérie. La France est contact avec l'Algérie pour que "l'issue la meilleure" puisse être trouvée dans la prise d'otages en cours sur un complexe gazier de l'Est algérien, a déclaré jeudi François Hollande. Le chef de l'Etat a confirmé la présence de Français sur le site pétrolier. "La situation y est confuse et je suis en contact avec les autorités algériennes pour que l'issue la meilleure puisse être trouvée", a-t-il dit lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre portugais, Pedro Coelho, à Paris. "Le mieux est de n'en dire que le moins", a souligné le président français. "Je ne donnerai aucune précision sur le nombre de nos compatriotes qui pourraient être éventuellement détenus ou retenus".

• Un assaut des forces spéciales ? Selon Algérie 1, les autorités algériennes auraient opté pour l'assaut. Des groupes des forces spéciales seraient prêts à intervenir. Selon la chaîne Al-Jazeera, qui cite une source parmi les preneurs d’otages, des snipers de l’armée algérienne ont ouvert le feu. Ils auraient blessé deux otages. Des hélicoptères algériens ont bombardé le complexe gazier, affirment l'un des ravisseurs, cités par l'agence de presse mauritanienne Ani. La source citée par Ani précise que "deux Japonais ont été blessés", sans donner plus de précisions. Des informations à prendre avec précaution.

Prise d'otages : la confusion en Algérie

© MAXPPP

L'attaque a débuté mercredi à l'aube sur un site gazier exploité par l'entreprise nationale Sonatrach avec les compagnies britannique British Petroleum et norvégienne Statoil à Tigantourine, à 40 km d'In Aménas, non loin de la frontière libyenne. Elle a eu lieu en deux temps. D'abord les employés du site qui se rendaient en bus sur leur lieu de travail ont croisé des dizaines de pick-up lourdement armés, mercredi matin. Il y a alors eu des échanges de coups de feu, selon les informations recueillies par Europe 1. Mais le bus, sous bonne escorte, a réussi à repousser les assaillants.

Ces derniers se sont alors tournés vers la base de vie du site gazier. Les employés n'ont alors pas eu beaucoup de temps pour réagir, mais certains ont pu passer quelques coups de fil pour prévenir qu'une attaque était en cours. Le site compte 400 employés au total.

# LES OTAGES

• Des occidentaux. Le flou demeure sur le nombre et sur la nationalité des otages. Selon un porte-parole des ravisseurs, il y aurait 41 étrangers "dont 7 Américains, des Français, des Britanniques et des Japonais". Il a précisé que cinq otages sont retenus dans l'usine et les 36 autres sur un "site d'hébergement". Washington et Tokyo ont confirmé que des ressortissants américains et japonais se trouvaient parmi les otages. Un Autrichien de 36 ans fait également partie des otages.

>>> A lire : Algérie : "j'ai reçu l'appel d'un ami" otage

• Des Algériens. Trente otages algériens ont réussi à s'échapper, a annoncé la Wilaya (préfecture) d'Illizi. Quinze étrangers, dont un couple de Français, auraient réussi à s'échapper, a rapporté jeudi la chaîne privée algérienne Ennahar citant une "source officielle".

• Des Français ? Le président français François Hollande a dit ne pas avoir la certitude que des Français étaient retenus. Mais selon les informations recueillies par Europe 1, il y aurait potentiellement quatre Français retenus qui travaillent sur le site. A ce stade, les autorités françaises sont extrêmement prudentes. L'idée est d'établir un contact avec chacun d'entre eux afin de savoir s'ils sont bien retenus par les islamistes ou s'ils ont réussi à échapper à la prise d'otages d'une manière ou d'une autre. Depuis mercredi, l'Elysée est en contact permanent avec l'Etat algérien. Les services de renseignement collaborent également. C'est le quai d'Orsay qui centralise les informations entre les autres pays concernés par la prise d'otages. François Hollande a lui passé la nuit à l'Elysée. Il est informé en temps réel de l'évolution de la situation.

Des otages libres de circuler sur la base. Cent cinquante employés algériens du groupe français CIS Catering sont également retenus sur le site, mais peuvent y circuler librement, selon le PDG de la société, Régis Arnoux.

Il était l'invité d'Europe 1 jeudi en compagnie de Jean-Pierre Chevènement :

>>> A lire : Arnoux : "très préoccupé" par la prise d'otages

Deux morts. "Il y a eu deux morts, un Algérien et un Britannique", a assuré le ministre de l'Intérieur Dahou Ould Kablia à la télévision nationale, qui a fait état d'un Britannique, un Norvégien et un Ecossais blessés, ainsi que deux gendarmes et un agent de sécurité algériens.

# LES RAVISSEURS

Les assaillants appartiendraient à la brigade de Mokhtar Belmokhtar al-Moulathamine. Surnommé "le Borgne", il est l'un des chefs historiques d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qu'il a introduit dans le Nord du Mali. Les assaillants présents sur place auraient miné le terrain. Ils ont menacé plusieurs fois de faire exploser la base qui est aussi l'un des complexes gaziers les plus importants au monde. Ils souhaitent quitter le pays avec leurs otages occidentaux. Mais le ministre algérien de l'Intérieur Dahou Ould Kablia, a souligné que les autorités ne négocieront pas avec les "terroristes".

  • a a
38

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. Hier

    Gaza : des employés de l'ONU tués dans une attaque

  2. Hier

    Vol d'Air Algérie : "On ne sait pas, on ne sait rien"

  3. Hier

    Air Algérie : non, la nièce de Fidel Castro n'était pas à bord

  4. Hier

    L'épave de l'avion d'Air Algérie aurait été retrouvée

  5. Hier

    Vol d'Air Algérie : "Notre sœur est partie hier soir"

  6. Hier

    Elizabeth II se retrouve par hasard sur un selfie et fait le buzz

  7. Hier

    Air Algérie : Hollande reporte son voyage à La Réunion

  8. Hier

    L'avion d'Air Algérie contrôlé "en bon état" la semaine dernière

  9. Hier

    L'avion d'Air Algérie s'est probablement écrasé (Fabius)

  10. Hier

    Air Algérie : Hollande décale son départ pour La Réunion

  1. Hier

    Disparition d'un vol d'Air Algérie : l'avion se serait écrasé

  2. Hier

    Disparition du vol d'Air Algérie : "le timing est inquiétant"

  3. Hier

    Disparition du vol d'Air Algérie : "la météo était très mauvaise"

  4. Hier

    L'avion d'Air Algérie disparu avait 50 à 80 Français à bord

  5. Hier

    L'avion d'Air Algérie : 50 à 80 Français à bord

  6. Hier

    Le guide suprême iranien propose un référendum pour la fin d'Israël

  7. Hier

    La Centrafrique signe un cessez-le-feu inédit

  8. Hier

    Gaza : les vols américains vers Israël ne sont plus suspendus

  9. Hier

    Nigeria : un double attentat-suicide très meurtrier

  10. Hier

    Et si on trouvait des extraterrestres grâce à... leur pollution ?

  1. Hier

    L'exécution d'un condamné à mort vire au calvaire

  2. Hier

    Crash à Taïwan : deux étudiantes françaises parmi les victimes

  3. Hier

    Le selfie d'une ado à Auschwitz ne passe pas

  4. Hier

    Ukraine : un chef séparatiste admet la présence de missiles BUK

  5. Hier

    Sierra Leone : un responsable de la lutte anti-Ebola attrape le virus

  6. Hier

    Vol MH17 : les boîtes noires ne sont pas altérées

  7. Hier

    MH17 : les Pays-Bas accueillent les premiers morts

  8. Hier

    Au moins 42 morts dans un accident d'avion à Taiwan

  9. Hier

    Gaza : pause humanitaire dans deux zones de combat

  10. Hier

    L'ONU lance une enquête sur l'offensive israélienne

  1. Hier

    Ukraine : deux avions de chasse abattus dans l'Est du pays

  2. Hier

    Le mystère des drapeaux blancs du pont de Brooklyn

  3. Hier

    La Chine (encore) touchée par un scandale alimentaire

  4. Hier

    Fukushima : de l'eau radioactive dans des réservoirs d'occasion

  5. Hier

    Hippisme : un cheval de la reine Elizabeth contrôlé positif

  6. Hier

    Etats-Unis : innocenté par son ADN après 26 ans de prison

  7. Hier

    Le vol MH17 aurait été abattu "par erreur"

  8. Hier

    Ces compagnies qui suspendent leurs vols vers Israël

  9. Hier

    Gaza : un soldat franco-israélien tué dans les affrontements

  10. Hier

    Londres va enquêter sur la mort de l'ex-espion Litvinenko

  1. Hier

    Dans le sud d’Israël, "je n’ai jamais pensé une seconde à rentrer en France"

  2. Hier

    La France livrera un 2e Mistral à la Russie, si...

  3. Hier

    Naufrage en Corée du Sud : le propriétaire du ferry retrouvé mort

  4. Hier

    Crash du vol MH17 : scène surréaliste pour récupérer les boîtes noires

  5. Hier

    Joyeux anniversaire prince George !

  6. Hier

    Gaza : plus de 100.000 Palestiniens déplacés

  7. Hier

    MH17 : l’ONU exige un accès libre au site du crash

  8. Hier

    Crash en Ukraine: Obama met la pression sur Poutine

  9. Hier

    Hollande veut "mettre un terme immédiat à la souffrance des populations à Gaza"

  10. Hier

    Vol MH17 : les Pays-Bas ouvrent une enquête pour crimes de guerre

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues