Algérie : 30 otages s'échappent

Par Charles Carrasco, Maud Descamps, Antonin André et Walid Berrissoul

Publié le 17 janvier 2013 à 07h24 Mis à jour le 17 janvier 2013 à 11h24

Algérie : 30 otages s'échappent

© REUTERS

L'ESSENTIEL - Cette prise d'otages sur le site gazier a fait au moins deux morts : un Britannique et un Algérien.

>> L'ESSENTIEL

- Un groupe armé a attaqué un site gazier de BP à In Anemas.
- Les ravisseurs disent détenir 41 otages. Selon nos informations, il y aurait potentiellement quatre Français. La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem n'a pas confirmé.
- Deux personnes auraient été tuées et trois autres blessées.
- La revendication : les ravisseurs veulent "l'arrêt de l'agression" au Mali et réclament la libération de 100 islamistes détenus dans les prisons algériennes. Ils ont également demandé à quitter le pays avec leurs otages.
- Selon Algérie 1, les autorités algériennes auraient opté pour l'assaut. Des groupes des forces spéciales seraient prêts à intervenir. Selon la chaîne Al-Jazeera, qui cite une source parmi les preneurs d’otages, des snipers de l’armée algérienne ont ouvert le feu. Ils auraient blessé deux otages.
- Trente otages ont échappé jeudi à leurs ravisseurs.

# L'ATTAQUE

Prise d'otages : la confusion en Algérie

© MAXPPP

L'attaque a débuté mercredi à l'aube sur un site gazier exploité par l'entreprise nationale Sonatrach avec les compagnies britannique British Petroleum et norvégienne Statoil à Tigantourine, à 40 km d'In Aménas, non loin de la frontière libyenne. Elle a eu lieu en deux temps. D'abord les employés du site qui se rendaient en bus sur leur lieu de travail ont croisé des dizaines de pick-up lourdement armés, mercredi matin. Il y a alors eu des échanges de coups de feu, selon les informations recueillies par Europe 1. Mais le bus, sous bonne escorte, a réussi à repousser les assaillants.

Ces derniers se sont alors tournés vers la base de vie du site gazier. Les employés n'ont alors pas eu beaucoup de temps pour réagir, mais certains ont pu passer quelques coups de fil pour prévenir qu'une attaque était en cours. Le site compte 400 employés au total.

# LES OTAGES

• Des occidentaux. Le flou demeure sur le nombre et sur la nationalité des otages. Selon un porte-parole des ravisseurs, il y aurait 41 étrangers "dont 7 Américains, des Français, des Britanniques et des Japonais". Il a précisé que cinq otages sont retenus dans l'usine et les 36 autres sur un "site d'hébergement". Washington et Tokyo ont confirmé que des ressortissants américains et japonais se trouvaient parmi les otages.

>>> A lire : Algérie : "j'ai reçu l'appel d'un ami" otage

• Des Français ? Le président français François Hollande a dit ne pas avoir la certitude que des Français étaient retenus. Mais selon les informations recueillies par Europe 1, il y aurait potentiellement quatre Français retenus qui travaillent sur le site. A ce stade, les autorités françaises sont extrêmement prudentes. L'idée est d'établir un contact avec chacun d'entre eux afin de savoir s'ils sont bien retenus par les islamistes ou s'ils ont réussi à échapper à la prise d'otages d'une manière ou d'une autre. Depuis mercredi, l'Elysée est en contact permanent avec l'Etat algérien. Les services de renseignement collaborent également. C'est le quai d'Orsay qui centralise les informations entre les autres pays concernés par la prise d'otages. François Hollande a lui passé la nuit à l'Elysée. Il est informé en temps réel de l'évolution de la situation.

Des otages libres de circuler sur la base. Cent cinquante employés algériens du groupe français CIS Catering sont également retenus sur le site, mais peuvent y circuler librement, selon le PDG de la société, Régis Arnoux.

Il était l'invité d'Europe 1 jeudi en compagnie de Jean-Pierre Chevènement :

>>> A lire : Arnoux : "très préoccupé" par la prise d'otages

Deux morts. "Il y a eu deux morts, un Algérien et un Britannique", a assuré le ministre de l'Intérieur Dahou Ould Kablia à la télévision nationale, qui a fait état d'un Britannique, un Norvégien et un Ecossais blessés, ainsi que deux gendarmes et un agent de sécurité algériens.

# LES RAVISSEURS

Les assaillants appartiendraient à la brigade de Mokhtar Belmokhtar al-Moulathamine. Surnommé "le Borgne", il est l'un des chefs historiques d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qu'il a introduit dans le Nord du Mali. Les assaillants présents sur place auraient miné le terrain. Ils ont menacé plusieurs fois de faire exploser la base qui est aussi l'un des complexes gaziers les plus importants au monde. Ils souhaitent quitter le pays avec leurs otages occidentaux. Mais le ministre algérien de l'Intérieur Dahou Ould Kablia, a souligné que les autorités ne négocieront pas avec les "terroristes". Selon Algérie 1, des éléments des forces spéciales sont arrivées sur place en prévision d'un assaut.

  • a a
38

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash international
  1. 06h59

    Afrique du Sud : une girafe meurt sur l'autoroute

  2. 06h08

    Gaza : un cessez-le-feu de 72 heures entre le Hamas et Israël

  3. Hier

    Le bébé miraculé de Gaza est mort

  4. Hier

    Présidentielle 2017 : Le Pen arriverait en tête au premier tour

  5. Hier

    Gaza : un responsable de l'ONU éclate en sanglots

  6. Hier

    Se mettre le feu, le nouveau "jeu" à la mode

  7. Hier

    McDo remplace le poulet par du tofu dans ses nuggets

  8. Hier

    Gaza : Israël mobilise 16.000 réservistes

  9. Hier

    L'Argentine est en défaut de paiement

  10. Hier

    George W. Bush écrit la biographie de... son père

  1. Hier

    Sanctionnée, la Russie promet une hausse des prix de l'énergie

  2. Hier

    Les Turques sourient pour se moquer de leur ministre

  3. Hier

    Nigeria : la kamikaze n'avait que 10 ans

  4. Hier

    En Afghanistan, les Américains ont perdu la trace de milliers d'armes

  5. Hier

    New York : les soirées de l'ambassadeur trop bruyantes ?

  6. Hier

    Gaza : l'ONU dénonce l'attaque d'une école

  7. Hier

    Mort du dernier aviateur américain du bombardement d'Hiroshima

  8. Hier

    La France a évacué ses ressortissants de Libye

  9. Hier

    Belgique : Nemmouche inculpé pour "assassinat dans un contexte terroriste"

  10. Hier

    Guinée : une bousculade après un concert fait au moins 33 morts

  1. Hier

    Chavez est "heureux", c'est un "petit oiseau" qui le dit

  2. Hier

    Brésil : une usine à moustiques pour lutter contre... la dengue

  3. Hier

    Le célèbre "cornichon" de Londres est à vendre

  4. Hier

    Syrie : qui veut épouser un djihadiste ?

  5. Hier

    Europe et Etats-Unis sanctionnent la Russie

  6. Hier

    Violences à Gaza : le Hamas rejette toute trêve

  7. Hier

    Une lycéenne décapite une camarade : "je voulais tuer quelqu'un... pour voir"

  8. Hier

    Gaza : un bébé retiré vivant du ventre de sa mère morte

  9. Hier

    Air Algérie : "une question de jours" pour faire parler les boîtes noires (BEA)

  10. Hier

    Après avoir passé sa lune de miel sur le Concordia, il le détruit

  1. Hier

    La maison du chef du Hamas à Gaza pilonnée

  2. Hier

    Un avion contraint de se poser d'urgence à Bruxelles

  3. Hier

    Sarah Palin lance sa chaîne de télévision

  4. Hier

    Crash en Ukraine : l'enquête confirme "une forte explosion"

  5. Hier

    Israël : un missile tombe dans l'enceinte du plus grand hôpital de Gaza

  6. Hier

    L'équipage d'Air Algérie avait demandé à faire demi-tour

  7. Hier

    Un koala survit 90 km agrippé à une voiture, sur l'autoroute

  8. Hier

    Un père de famille tué par un avion sur une plage

  9. Hier

    MH17 : les experts font (encore) demi-tour

  10. Hier

    Gaza : la diplomatie internationale "manque de courage"

  1. Hier

    Japon : une ado tue et décapite une camarade de classe

  2. Hier

    Air Algérie : "si les boîtes noires sont exploitables, on saura rapidement"

  3. Hier

    Un djihadiste français arrêté au Maroc

  4. Hier

    La foudre fait un mort et huit blessés sur une plage

  5. Hier

    Gaza : nouvelle sommation de l'ONU pour un cessez-le-feu

  6. Hier

    Obama à Netanyahu : un cessez-le-feu "immédiat" est un "impératif stratégique"

  7. Hier

    Une manifestation pro-israélienne à Marseille

  8. Hier

    Crash d'Air Algérie: les boîtes noires en route pour la France

  9. Hier

    L’Iran réclame une aide humanitaire pour Gaza

  10. Hier

    Libye : la France enjoint ses ressortissants à quitter Tripoli

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues