Espionnage : Microsoft était-il dans le coup ?

Par Johann Duriez-Mise

Publié le 12 juillet 2013 à 15h01 Mis à jour le 12 juillet 2013 à 15h44

Microsoft est-il un acteur majeur de l'opération d'espionnage à l'échelle mondiale de la NSA ?

Microsoft est-il un acteur majeur de l'opération d'espionnage à l'échelle mondiale de la NSA ? © REUTERS

La firme américaine aurait aidé les renseignements américains dans l'affaire d'espionnage mondial.

L'INFO. Si l'information était confirmée, ce serait un coup dur porté à son image. Microsoft aurait en effet aidé les services de renseignements américains (NSA) en donnant accès aux communications de ses utilisateurs, révèle vendredi The Guardian. Le quotidien britannique a pu consulter des documents "top-secret" fournis par Edward Snowden, l'homme à l'origine de l'affaire d'espionnage mondial Prism. Emails, messagerie instantanée et documents en ligne auraient été fournis par Microsoft à la NSA.

Outlook, Skype et Skydrive scrutés. D'après les documents évoqués par le Guardian, Microsoft aurait aidé la NSA à contourner ses propres systèmes de cryptage pour consulter les chats, ces messageries instantanées, via le portail de messagerie Outlook.com. La NSA aurait demandé, toujours selon le quotidien britannique, l'accès au service de discussion vidéo Skype, utilisé par 663 millions d'internautes. Enfin, le Guardian avance que le géant américain a également travaillé avec le FBI pour faciliter l'accès à son service de stockage en ligne Skydrive, qui compte 250 millions d'utilisateurs.

Espionnage : Microsoft était-il dans le coup ?

© REUTERS

Une coopération démentie par l'entreprise. Dans un communiqué, Microsoft dit n'avoir laissé l'"accès direct à SkyDrive, Outlook.com, Skype ou tout autre produit à aucun gouvernement". L'équipe juridique de la société américaine "examine minutieusement toutes les demandes d'accès aux données de ses utilisateurs et rejette celles qui ne nous semblent pas valides". Comme Facebook l'avait fait suite aux premières révélations du Guardian, Microsoft affirme fournir un accès à ses serveurs et aux différentes communications uniquement dans le cadre d'une décision judiciaire motivée et ciblée qui leur aurait été transmise.

La NSA se défend. De son côté, la NSA s'est réfugiée derrière le même argument, évoquant "une surveillance dans des cas autorisés par la justice", ont affirmé Shawn Turnet et Judith Emmel, porte-parole du renseignement américain. "Les États-Unis réalisent ce programme dans un cadre strictement contrôlé par la justice, le congrès et le directeur du renseignement national. Tous les pays n'ont pas ces mêmes mécanismes de contrôle pour protéger les libertés civiles et la vie privée", ont ajouté les deux représentants.

  • a a
0

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash High-Tech
  1. 20h56

    Facebook crée une fonction "sauvegarde"

  2. 07h49

    Google rend hommage à Nelson Mandela

  3. 14h22

    Microsoft va supprimer 18.000 emplois d'ici un an

  4. 09h57

    L'ex-dictateur Noriega attaque Call of Duty

  5. 09h08

    Internet : comment est le débit chez vous ?

  6. 07h05

    Apple s’allie à IBM pour conquérir les entreprises

  7. 19h22

    L' iPad provoque-t-il des allergies ?

  8. 14h50

    La Coupe du monde, événement record sur Facebook

  9. 12h16

    14-Juillet : un Doodle tricolore réalisé au crochet

  10. 15h37

    Une PS4 blanche sortira en septembre

  1. 10h27

    Brésil-Allemagne, un record de 35,6 millions de tweets

  2. 08h38

    PHOTO - BlackBerry Passport, un smartphone carré

  3. 11h49

    Un trafic de bitcoins démantelé en Midi-Pyrénées

  4. 22h14

    Les smartphones déchargés interdits de vols aux USA

  5. 16h22

    Surveillance : la NSA espionne beaucoup les internautes ordinaires

  6. 01h03

    Les Bleus saluent leurs fans sur Twitter

  7. 18h47

    Google a reçu 70.000 demandes de droit à l'oubli

  8. 18h30

    La dernière trouvaille de Twitter pour devenir rentable

  9. 16h37

    Manipulation : Facebook reconnaît une "erreur de communication"

  10. 08h18

    Orange renonce à acheter Bouygues Telecom

  1. 17h31

    Surface Mini : Microsoft aurait eu peur d’Apple

  2. 15h27

    Le cofondateur de Tinder accusé de harcèlement sexuel

  3. 12h27

    Elle meurt électrocutée par son chargeur de téléphone

  4. 12h02

    Terminer Mario Bros. en moins de cinq minutes, c'est possible

  5. 18h49

    Facebook a manipulé les émotions de 700.000 utilisateurs

  6. 17h40

    "Très bon test" pour la soucoupe volante de la Nasa

  7. 15h02

    Mondial : record de tweets pour le match Brésil-Chili

  8. 17h35

    L'iPhone 6 lancé le 19 septembre ?

  9. 12h08

    Livres : la loi "anti-Amazon" définitivement adoptée

  10. 07h09

    Le drone devait livrer de la drogue dans une prison ... il s'écrase

Europe 1 sur les réseaux sociaux