Viande de cheval : le scandale enfle

Par Marc-Antoine Bindler avec agences

Publié le 8 février 2013 à 18h54 Mis à jour le 11 février 2013 à 12h42

Findus retire des rayons 3 plats préparés

© REUTERS

Findus France a annoncé le retrait de trois de ses plats cuisinés. Le "horsegate" prend de l'ampleur.

L'INFO. Findus France a annoncé vendredi le retrait temporaire des rayons français et suédois de trois de ses plats préparés à la suite de la découverte au Royaume-Uni d'importantes quantités de viande de cheval dans des recettes censées contenir 11 à 18% de viande de bœuf uniquement.

Lasagnes, hachis Parmentier et moussaka. Les produits concernés, des lasagnes bolognaises, du hachis parmentier et de la moussaka, "ne comportent aucun risque sanitaire", précise la marque, qui "tient à s'excuser de ce problème de conformité auprès des consommateurs" et se dit "conscient de l'enjeu moral et culturel de ce problème".

La marque souligne cependant que "la viande de cheval identifiée provient d'un abattoir agrée de l'Union européenne, qui produit du bœuf et du cheval pour la consommation alimentaire humaine" et que cette installation "se doit de respecter les normes sanitaires alimentaires en vigueur". Elle assure du même coup "qu'aucun des 200 autres produits de la gamme Findus n'est concerné".

Un scandale venu d'Angleterre. L'Agence britannique de sécurité alimentaire (FSA) a annoncé jeudi avoir découvert jusqu'à 100% de viande de cheval dans des lasagnes censées être au bœuf, distribuées par Findus et fabriquées par la société française Comigel, basée à Metz. En soirée, la chaîne de supermarchés Aldi a annoncé que deux autres plats préparés distribués au Royaume-Uni par Comigel, des lasagnes et des spaghettis bolognaise, de la marque Today's Special contenaient entre 30% et 100% de viande de cheval.

L'antenne britannique de Findus a commencé cette semaine à rappeler les lots concernés, après avoir été avertie par l'un de ses fournisseurs, le français Comigel. Findus Suède a dit vendredi avoir aussi rappelé des milliers de lots de "lasagnes de boeuf" surgelés après des tests positifs à la viande chevaline.

De la viande d'origine roumaine. La viande contenue dans ces plats était d'origine roumaine, a indiqué l'entreprise française Comigel, qui distribue ses articles dans 16 pays. Dans un premier temps, elle avait été présentée comme étant d'origine française, par les autorités sanitaires du Luxembourg, où ces plats ont été préparés. Cette source a précisé que la viande avait été frauduleusement étiquetée "viande bovine". Les lasagnes en question étaient vendues par la société luxembourgeoise Tavola, filiale de Comigel.

Une "traçabilité insuffisante". La direction de la répression des fraudes (DGCCRF) a confirmé vendredi la présence de viande de cheval dans des plats cuisinés et tente à présent d'identifier l'origine de la "tromperie". "Les contrôles réalisés par les enquêteurs de la DGCCRF ont confirmé la présence de viande de cheval mélangée à de la viande de boeuf et ont mis en évidence que la viande avait transité par plusieurs intermédiaires au niveau européen, avec une traçabilité insuffisante", indique la DGCCRF. Toute tromperie "doit être sévèrement santionnée", a pour sa part averti vendredi soir dans un communiqué le ministre de l'Agriculture et de l'agroalimentaire Stéphane Le Foll. Le ministre "demande que l'enquête soit menée à son terme dans les meilleurs délais afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire".

  • a a
12

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash
  1. 22h55

    Le Real Madrid prend l'avantage sur le Bayern

  2. 22h01

    VIDEO - Européennes : passe d’armes Morano-Philippot

  3. 21h49

    Liverpool : Anfield Road agrandi

  4. 21h24

    Real-Bayern : Benzema ouvre la voie

  5. 21h18

    Le président de la République sifflé à Carmaux, êtes-vous choqué ?

  6. 20h21

    Ligue 1 : Lyon se contente d'un point à Toulouse

  7. 20h20

    Le PSG tout proche du titre

  8. 20h17

    Dijon : un policier met fin à ses jours dans son commissariat

  9. 20h10

    Brésil : Batman de retour dans les favelas

  10. 19h58

    Sauvés par un SOS géant écrit sur le sable

  1. 19h58

    L'Elysée nomme Gaspard Gantzer chef du pôle communication

  2. 19h54

    Morano : "je ne me représenterai pas aux législatives de 2017"

  3. 19h37

    Philippot : "embaucher des Français sur des chantiers français, cela me semble logique"

  4. 18h57

    "Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu?" écrase le box office

  5. 18h56

    Pour Morano, Philippot "angoisse même au sein de son propre parti"

  6. 18h55

    Sapin : la question des retraites "est sur la table"

  7. 18h39

    Rohff déféré devant un juge mercredi soir

  8. 18h25

    En prison, il deale toujours grâce à sa mère

  9. 18h22

    i-Télé diffuse par erreur Navarro de D8

  10. 18h04

    Une mairie FN refuse de commémorer l'abolition de l'esclavage

  1. 17h48

    Vacances d'été : les Français vont moins dépenser

  2. 17h27

    Cadavre inconnu dans l’Aube : nouvel appel à témoins

  3. 17h20

    Numericable / SFR : 12 milliards d'euros levés

  4. 16h58

    Jessica Chastain sera-t-elle Marilyn Monroe ?

  5. 16h36

    Google maps va voyager dans le temps

  6. 16h28

    Condamné pour avoir avalé un poisson rouge vivant

  7. 16h19

    Valverde s'offre la Flèche Wallonne

  8. 16h07

    Économies : le détail des 50 milliards sur 3 ans

  9. 16h03

    Nabilla dans le prochain film de la réalisatrice de LOL ?

  10. 15h37

    Le Hamas et l'OLP enterrent la hache de guerre

  1. 15h19

    Hollande hué : "Jaurès, il parlait pas comme vous"

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues