Mediator : témoignages accablants contre Servier

Par Rémi Duchemin avec Fabienne Le Moal

Publié le 6 septembre 2011 à 08h11 Mis à jour le 6 septembre 2011 à 11h48

Le laboratoire Servier aurait menti dès l'origine sur la nature du Mediator.

Le laboratoire Servier aurait menti dès l'origine sur la nature du Mediator. © MAXPPP

Le laboratoire aurait menti dès l’origine sur la nature du médicament, révèlent Libération et le Figaro.

Nouvelles révélations embarrassantes pour Servier. Libération et Le Figaro font état mardi de deux auditions dans le cadre du scandale du Mediator, qui tendraient à prouver que le fabricant du médicament aurait menti dès l’origine sur sa nature véritable. Car à en croire les deux témoins, le Mediator était bien un coupe-faim, et non un antidiabétique, comme il a été présenté et vendu à partir de 1973.

"Anorexie presque complète"

Le plus édifiant des témoignages est celui du professeur Jean Charpentier, 81 ans aujourd’hui, et embauché chez Servier en 1968. Il est alors chargé de réaliser des études toxicologiques sur le futur Mediator. Ses conclusions sont claires : "il n’y a pas de propriété pour le diabète mise en évidence à l’époque", a-t-il dit aux enquêteurs, selon Le Figaro. En revanche, "il diminue la faim". Le neurochirurgien a donc été "beaucoup étonné de voir le Mediator sortir comme antidiabétique car ça n'a rien à voir sur le plan expérimental, ni sur le plan clinique". Jean Charpentier avance une explication, par forcément à l’avantage de Servier : "Le choix du diabète s'explique car c'est un domaine infiniment plus rentable pour les labos".

L’autre témoignage relayé est celui de Jacques Duhault, l’un des découvreurs du Mediator en 1966. Ce docteur en pharmacie aujourd’hui âgé de 79 ans estime que le médicament aurait dû être retiré de la vente en 1999. Surtout, il confirme bien que la molécule était d’abord et avant tout "anorexigène". Un coupe-faim, en clair.

Ces déclarations sont étayées par des rapports retrouvés par les enquêteurs. Dans une étude de janvier 1969, il est écrit que le Mediator provoque le "premier jour une anorexie presque complète". Dans un rapport de la fin de cette même année 1969, le mot "anorexie", est remplacé par l’expression "diminution très importante de la prise de nourriture", moins sensible. Une chose est sûre, en 1973, le dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché ne fait aucune mention d’un effet coupe-faim.

"Stratégies commerciales diaboliques"

"C’est terrifiant d’apprendre ça et de le lire de la bouche des inventeurs ou en tout cas des premiers chercheurs du Mediator. Car on imagine une stratégie qui a été élaborée il y a des dizaines d’années", a réagi sur Europe 1 le docteur Irène Frachon, la première à avoir donné l’alerte sur le Mediator. "Le choix stratégique était de décider que le Mediator, qui est un coupe-faim, serait autre chose, un antidiabétique, ce qui permettait de le vendre avec un remboursement par la sécurité sociale, donc une stratégie extrêmement rentable."

Ces témoignages et ces éléments abondent dans le sens d’une "tromperie" et d’une "tromperie aggravée", infractions sur lesquelles porte l’enquête. Elles menacent jusqu’à l’avenir du laboratoire. Car son assureur, Axa, a déjà prévenu qu’il ne remboursait rien s’il était avéré que le Mediator était bien un coupe-faim. Le laboratoire pourrait donc devoir indemniser seul les victimes de son médicament. Et comme près de cinq millions de personnes ont consommé du Mediator en France, pour un nombre de morts estimé entre 500 et 2.000, la facture pourrait être colossale.

"Pas de tromperie" estime Servier

De son côté, le laboratoire conteste. ""Les laboratoires Servier n’ont pas trompé les autorités en masquant le fait que le Mediator est un coupe-faim, ce qu’il n’était pas", a asséné Me Hervé Témime, avocat de la société. "Servier n’est absolument pas dans le déni. Servier ne conteste pas les travaux qui ont été fait dans les années 1960 et la fin des années 1960 sur cette molécule. Servier considère simplement qu’il n’y a pas eu de tromperie, il n’y a pas eu d’escroquerie, il n’y a pas eu d’obtention indue d’autorisation de mise sur le marché. C’est tout."

Mais la bataille de l’image semble elle définitivement perdue. "La deuxième question très importante posée par ces témoignages est la suivante : ces stratégies commerciales diaboliques de tromperie, concernent-elles exclusivement le Mediator ou d’autres produits des laboratoires Servier ?", s’interroge Irène Frachon. "Je ne serai pas étonnée non plus qu’on ait un certain nombre de surprise et de révélations dans d’autres domaines que celui des coupe-faim."

  • a a
8

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash
  1. 18h39

    INFO E1 - Rohff déféré devant un juge jeudi

  2. 18h25

    En prison, il deale toujours grâce à sa mère

  3. 18h22

    i-Télé diffuse par erreur Navarro de D8

  4. 18h04

    Une mairie FN refuse de commémorer l'abolition de l'esclavage

  5. 17h48

    Vacances d'été : les Français vont moins dépenser

  6. 17h27

    Cadavre inconnu dans l’Aube : nouvel appel à témoins

  7. 17h20

    Numericable / SFR : 12 milliards d'euros levés

  8. 16h58

    Jessica Chastain sera-t-elle Marilyn Monroe ?

  9. 16h36

    Google Maps : une option pour "remonter" le temps

  10. 16h28

    Condamné pour avoir avalé un poisson rouge vivant

  1. 16h19

    Valverde s'offre la Flèche Wallonne

  2. 16h07

    Économies : le détail des 50 milliards sur 3 ans

  3. 16h03

    Nabilla dans le prochain film de la réalisatrice de LOL ?

  4. 15h37

    Le Hamas et l'OLP enterrent la hache de guerre

  5. 15h19

    Hollande hué : "Jaurès, il parlait pas comme vous"

  6. 15h01

    Vol MH370 : des objets non identifiés récupérés sur une plage

  7. 15h01

    L'hôpital Robert-Debré fiche ses agents

  8. 15h00

    A Mantes-la-Ville, un comité pour mettre le FN "sous surveillance"

  9. 14h59

    Affaire Bygmalion : Patrick de Carolis mis en examen

  10. 14h00

    L'allaitement, arme anti-maladies cardiovasculaires

  1. 13h57

    En garde à vue, Rohff contraint d'annuler deux concerts

  2. 13h51

    Plan de stabilité : "un bras d'honneur politiquement correct"

  3. 13h50

    Belfort : un fétichiste des pieds condamné

  4. 13h50

    Le Parlement siègera en session extraordinaire en juillet

  5. 13h21

    Arménie : Erdogan présente les condoléances de la Turquie

  6. 12h44

    Prison pour mineurs : situation explosive à Villeneuve-Lès-Maguelone

  7. 12h30

    Justin Bieber : un nouveau scandale au Japon

  8. 12h25

    Un loup photographié à 250 km de Paris

  9. 12h07

    Déficit : le gouvernement table sur 3,8% en 2014, 3% en 2015

  10. 11h53

    Didier François et Edouard Elias, les retrouvailles avec Europe 1

  1. 11h49

    Le Barça libre de recrutement cet été

  2. 11h09

    Val-de-Marne : deux dabistes braqués à Orly

  3. 10h55

    Délinquance : la direction du Progrès s'explique, la rédaction en colère

  4. 10h53

    Evian "peut battre le PSG à l'apéro"

  5. 10h41

    La colère des proches de Gilberto Rodrigues

  6. 09h54

    Cyril Hanouna arrête Nouvelle Star

  7. 09h49

    Moyes fait gagner 146 millions à Manchester

  8. 09h35

    Comment activer votre nouveau profil Twitter ?

  9. 09h35

    Combien d'euros en moins dans le portefeuille des retraités ?

  10. 09h13

    Audiences : Anne Sinclair passionne sur France 2

  1. 08h48

    Wauquiez : "il faut une Europe à plusieurs vitesses"

  2. 08h25

    Une lettre arrive 45 ans plus tard à la nouvelle adresse

  3. 08h24

    L'opération de com' ratée de la police de New York

  4. 08h03

    Les résidences privées pour seniors, "un système mafieux"

  5. 08h01

    Teddy Riner papa d'un petit garçon

  6. 07h42

    Lot : il se déguise en pompier et vole leur camion

  7. 07h04

    Croissance : le Haut conseil des finances publiques plutôt optimiste

  8. 06h56

    Pourquoi le paresseux n'a-t-il pas l'estomac en vrac ?

  9. 06h36

    Rio : violentes émeutes après la mort d'un habitant

  10. 06h19

    La Fonction publique employait 5,5 millions de personnes fin 2012

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues