Le casse-tête de l'orientation post-bac

Par Marie-Laure Combes

Publié le 13 janvier 2011 à 20h13 Mis à jour le 13 janvier 2011 à 20h13

Les lycéens doivent faire leurs choix d'orientation. © MAXPPP

Les élèves de Terminale vont devoir faire leur choix d'orientation. Europe1.fr a essayé d'y voir plus clair.

Prépa, université, BTS, DUT, Sciences-po, école de commerce ou d'ingénieur... Les lycéens en classe de Terminale vont se lancer à partir du 20 janvier, et durant trois mois, dans le grand labyrinthe des formations post-bac. Ils devront en effet commencer à formuler leurs voeux d'orientation pour l'an prochain. Pour essayer d'y voir plus clair, Europe1.fr s'est glissé dans leur peau.

Trop d'info sur Google ?

Premier réflexe du lycéen branché nouvelles technologies, aller sur internet. A la question "Que faire après le bac ?", Google apporte plus de 4,5 millions de réponses. "Un moyen prodigieux mais qui peut aboutir à une surinformation", prévient Jean-Marie Lasorat, directeur du Centre d'information et d'orientation (CIO) de Nice.

Ce professionnel recommande de commencer par consulter des sites officiels, comme ceux de l'Onisep ou du Cidj. D'autres sites, "de gens sérieux" selon Jean-Marie Lasorat, proposent également aux élèves perdus dans la masse d'informations de trouver la voie qui leur convient, comme Letudiant.fr ou Studyrama.com. En fonction de leur filière et de leurs goûts, les futurs bacheliers peuvent découvrent les différentes options qui s'offrent à eux.

Un conseiller en chair et en os

Pour ceux qui préfèrent les contacts humains, la solution la plus simple est de solliciter les professeurs. "Ils connaissent les forces et les faiblesses de leurs élèves", analyse Jean-Marie Lasorat. Mais pour Agnès Vautier, conseillère d'orientation-psychologue au CIO de Quimper, les professeurs ne sont pas toujours bien informés, "surtout en ce qui concerne les formations spécifiques, en dehors des sentiers battus".

Les conseillers d'orientation dans les lycées ou les CIO peuvent alors prendre le relai. "Quand la situation est bloquée, on peut établir des questionnaires psychologiques qui nous servent de base", explique Agnès Vautier.

Si après tout ça, vous hésitez encore, de nombreux salons sont organisés. Les écoles et les universités viennent y présenter leurs filières. Une bonne opportunité pour découvrir des formations peu connues. "La plupart des métiers ne se voient pas et sont difficile à décrire", rappelle Jean-Marie Lasorat. Mais attention, "un salon ça se prépare", prévient Agnès Vautier. "Il faut cibler les professionnels ou les filières qui vous intéressent et préparer des questions à leur poser", conseille-t-elle.

Eviter les pièges

Il faut surtout éviter de tomber dans le piège "de la belle plaquette et des jolis stylos", avertit la conseillère d'orientation. "Il faut garder à l'esprit que c'est un salon commercial et que les gens sont là pour se vendre. Il faut croiser les informations et ne pas croire qu'une belle plaquette est synonyme de bonne formation", ajoute Agnès Vautier.

Si vous savez déjà dans quelle filière vous voulez vous engager, n'hésitez pas à aller à la rencontre des étudiants et des anciens élèves. "C'est une démarche importante", souligne Jean-Marie Lasorat. "Voir l'établissement, rencontrer les étudiants en formation et les professeurs, c'est très instructif", ajoute-t-il.

Les copains, toujours utiles

Enfin, ne négligez pas les copains et la famille, "qui sont une excellente source d'information", insiste Jean-Marie Lasorat. "Les enquêtes montrent que c'est une grosse part de l'information", assure ce professionnel.

  • a a

En ce moment sur Europe 1

Le flash
  1. 12h00

    VIDEO - Une piscine secouée par un séisme

  2. 11h41

    Il cachait des pépites d'or dans son estomac

  3. 11h19

    Tennis - Fed Cup : la France a battu les Etats-Unis

  4. 11h15

    Vol MH370 : toujours aucune trace de l'épave

  5. 10h35

    Paris : un homme ouvre le feu sur la police

  6. 09h42

    Il survit caché dans le train d'atterrissage d'un avion

  7. 08h36

    Didier François : "on a fait des jeux d’échecs avec des boîtes de fromage"

  8. 08h23

    Didier François : "il fallait y aller, c’est indiscutable"

  9. 08h06

    Didier François : "4 jours sans manger et sans boire"

  10. 07h48

    Didier François : "je retrouve ma radio, mon métier"

  1. 07h03

    Enlèvement à Nancy : les parents mis en examen et écroués

  2. 06h43

    Un avion de Malaysia Airlines atterrit d'urgence

  3. 06h42

    Bielsa à l'OM, ça va se faire "dans les prochains jours"

  4. 06h13

    Naufrage du ferry: la présidente de Corée accuse l'équipage

  5. 00h11

    Foot : Messi maintient le Barça en vie

  6. Hier

    Ligue 1 : OM-Lille, vraiment nul

  7. Hier

    Valenciennes : des incidents après le match

  8. Hier

    NBA : les Spurs bien lancés, Miami déroule

  9. Hier

    Faut-il continuer à envoyer des journalistes en Syrie ?

  10. Hier

    Ligue 1 : Lorient, de 1-4 à 4-4 en 5 minutes

  1. Hier

    Ligue 1 : Valenciennes implose contre Nantes

  2. Hier

    Foot : l'AC Ajaccio relégué en Ligue 2

  3. Hier

    Présidentielle en Afghanistan : Abdullah en tête au premier tour

  4. Hier

    Mort de l'ancien boxeur Rubin "Hurricane" Carter

  5. Hier

    La capsule Dragon s’est amarrée à la Station spatiale internationale

  6. Hier

    Algérie : le concurrent Ali Benflis affirme avoir gagné

  7. Hier

    Tennis : Wawrinka domine Federer

  8. Hier

    Cyclisme-Amstel : Gilbert comme chez lui

  9. Hier

    Edouard Elias : "Tout ce que j'attends, c'est reprendre un appareil photo"

  10. Hier

    VIDÉO - Le but fantastique de Berbatov

  1. Hier

    Tarn : les locaux d'une société de vente de reptiles partent en fumée

  2. Hier

    Angleterre : Liverpool creuse l’écart

  3. Hier

    Hamilton et Mercedes en balade à Shanghai

  4. Hier

    La paix au centre de la messe de Pâques du pape François

  5. Hier

    Ukraine : fusillade dans l’est du pays

  6. Hier

    L'un des réacteurs de Fessenheim redémarre

  7. Hier

    Algérie : onze militaires tués en Kabylie

  8. Hier

    Syrie : Laurent Fabius parle d'indications récentes d'attaques chimiques

  9. Hier

    Laurent Fabius confirme que des geôliers parlaient français

  10. Hier

    Hollande : "L’État ne paie pas de rançons"

  1. Hier

    Hollande : "un jour de joie pour la France"

  2. Hier

    Les journalistes libérés à l'heure des retrouvailles

  3. Hier

    Didier François : "Faut pas pleurer. Je suis en pleine forme, moi"

  4. Hier

    Les journalistes ex-otages ont atterri à Evreux

  5. Hier

    Légion d'honneur : Me Kiejman et Renaud Lavillenie

  6. Hier

    Cambadélis : le PS "touché mais pas coulé"

  7. Hier

    Les ex-otages français sont en route pour la France

  8. Hier

    Foot : la Coupe de la Ligue pour le PSG

  9. Hier

    Valérie, soeur de Didier François : "On y pensait en se réveillant"

  10. Hier

    Fabien Namias livre les derniers échanges avec Didier François

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues