Film anti-islam : vigilance des autorités

Par Europe1.fr avec agences

Publié le 22 septembre 2012 à 00h12 Mis à jour le 22 septembre 2012 à 09h33

Une manifestation non autorisée avait eu lieu samedi dernier devant l'ambassade américaine à Paris.

Une manifestation non autorisée avait eu lieu samedi dernier devant l'ambassade américaine à Paris. © REUTERS

Plusieurs appels à Paris et en province ont été lancés. Les forces de l'ordre sont mobilisées.

Si le Pakistan a été le principal foyer musulman de manifestations vendredi après la polémique suscitée par le film L'innocence des musulmans et par la publication de caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo, les protestations anti-américaines ou anti-françaises sont restées limitées dans les autres pays musulmans, après la prière du vendredi. Mais les autorités françaises, elles, sont sur le qui-vive pour la journée de samedi, plusieurs appels à manifester ayant été lancés dans l'Hexagone.

>> Et si le film anti-islam n’existait pas ?

Les villes concernées. "Beaucoup d'appels à manifester samedi dans plusieurs grandes villes comme "Lille, Lyon, Marseille, Paris, Rouen et Toulouse" ont été relayés via les réseaux sociaux (avec le slogan "Touche pas à mon prophète") et une "nuée de SMS", a précisé le ministère de l'Intérieur. La préfecture de police de Paris a interdit les manifestations prévues au Trocadéro et devant la Grande Mosquée. Une manifestation a été annulée à Lyon et une autre interdite à Lille.

Manuel Valls condamne avec sévérité les "appels à la haine" lancés samedi après-midi.

Manuel Valls condamne avec sévérité les "appels à la haine" lancés samedi après-midi. © REUTERS

La mise en garde de Manuel Valls. Le ministre de l'Intérieur a réaffirmé vendredi que toute manifestation, tout rassemblement à ce sujet, étaient interdits en France. "Aucune dérogation, aucune exception ne sera tolérée", a-t-il déclaré lors d'un déplacement à Marseille. "Le critère retenu est bien évidemment le trouble à l'ordre public. Le pays a besoin de rassemblement et d'apaisement autour des valeurs de la République et de la laïcité", a-t-il ajouté.

>> Film anti-islam : qui sont les manifestants ?

CRS fourgon © MaxPPP Eric Dulière

Le dispositif de sécurité. Six compagnies de CRS, soit 800 hommes, ont été déployées en renfort dans la capitale pour le week-end, a-t-on appris de source policière. Pour samedi, "les sections ou unités de renfort départementales sont mobilisées" et des CRS et gendarmes mobiles seront chargés de "protéger lieux symboliques et sensibles" et de "prévenir tout rassemblement non autorisé", a précisé la Place Beauvau. Outre un renforcement du nombre de policiers en tenue dans certains endroits stratégiques, les transports devraient faire l'objet d'une attention particulière, dans le cadre d'un dispositif policier spécifique. Les locaux de Charlie Hebdo ont par ailleurs été placés sous surveillance.

Les sanctions encourues. Les organisateurs sont prévenus : si la manifestation se tient, ils risquent six mois d'emprisonnement et 7.500 euros d'amende.

Les Français à l'étranger. Les autorités françaises ont pris par ailleurs des mesures de sécurité pour leurs ressortissants expatriés dans vingt pays, où écoles et locaux diplomatiques étaient fermés vendredi par crainte de violences liées également à la diffusion sur Internet de L'innocence des musulmans. Dans plusieurs pays, les dispositifs de sécurité seront maintenus samedi et dimanche.

>> Tunisie : "je m’inquiète pour mes enfants"

Un homme jugé samedi. Un homme soupçonné d'avoir participé le 15 septembre à la manifestation non autorisée près de l'ambassade américaine à Paris sera jugé samedi après-midi en comparution immédiate pour participation à un attroupement armé, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Cet homme, agent SNCF né en 1988, portait au moment de son interpellation avec un autre homme quatre torches d'allumage éclairantes et une matraque télescopique, avait précisé cette source jeudi. Il était connu des services de police pour des délits routiers, a-t-on ajouté.

  • a a
8

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash
  1. 08h36

    Cambadélis : "nous demandons à Valls un petit coup de pouce sur le RSA"

  2. 08h24

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  3. 08h20

    La Redoute pense "sortir du rouge" en 2017

  4. 08h18

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  5. 08h12

    UE : hausse de 10,6% des immatriculations

  6. 08h08

    Corée du Sud : "Papa, le bateau coule"

  7. 08h06

    Reims : bonne nouvelle sur le front de l'emploi

  8. 07h10

    NBA : le programme des play-offs

  9. 07h01

    Mort de Servier : "J'espère que le procès ira jusqu'au bout"

  10. 06h46

    Sony a déjà vendu 7 millions de PS4

  1. 06h39

    Français retenus au Qatar : une information judiciaire ouverte

  2. 06h38

    Turquie : un projet de prison pour homosexuels

  3. 06h25

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  4. 06h06

    Naufrage en Corée : une course contre la montre

  5. Hier

    Coupe de France : Guingamp rejoint Rennes en finale !

  6. Hier

    Foot : la Coupe du Roi pour le Real

  7. Hier

    Un drapeau nazi sur la tente des fans du Real

  8. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  9. Hier

    Mort de Jacques Servier : Irène Frachon pense aux "victimes"

  10. Hier

    Sir Alex Ferguson met sa cave aux enchères

  1. Hier

    Une pub pour un salon de coiffure hérisse la Corée du Nord

  2. Hier

    Jacques Servier, fondateur des laboratoires Servier, est mort

  3. Hier

    Manchester City, équipe la plus "chère" du monde

  4. Hier

    Le gouvernement a-t-il eu raison de geler les retraites ?

  5. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  6. Hier

    La sœur de Mohamed Merah reste en garde à vue

  7. Hier

    Sida : une transsexuelle tente de contaminer des policiers

  8. Hier

    Le robot français Philae prêt à se poser sur une comète

  9. Hier

    Médias : Le Petit Nicolas à la tête de L'Equipe

  10. Hier

    Rugby : Montpellier n'ira pas non plus jouer à Béziers

  1. Hier

    Bordeaux : un homme ouvre le feu dans une caserne

  2. Hier

    Allier : le garçonnet disparu... n'existait pas

  3. Hier

    Foot : David Luiz engagé contre le sida

  4. Hier

    Une compagnie aérienne certifiée "amie des allergiques"

  5. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  6. Hier

    Ukraine : une colonne de chars bloquée par la population

  7. Hier

    Listeria : alerte sur cinq marques de saumon fumé

  8. Hier

    Mathématicien, c'est le meilleur "job" au monde

  9. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  10. Hier

    L'Iran veut interdire la vasectomie

  1. Hier

    Le Tennessee pense à criminaliser les femmes enceintes toxicomanes

  2. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  3. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  4. Hier

    Il offre son rein pour payer son crédit

  5. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  6. Hier

    Ukraine : l'Otan renforce sa défense air-mer-terre

  7. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  8. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  9. Hier

    Pierre Niney dans la peau du fils de Cousteau

  10. Hier

    Toux, éternuement : l'étonnant parcours des postillons

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues