Enquête sur des prothèses non conformes

Par Marc-Antoine Bindler avec la rédaction d'Europe 1

Publié le 2 mai 2013 à 07h22 Mis à jour le 2 mai 2013 à 13h57

Les patients appareillés de ces prothèses bénéficieront d'un "suivi individualisé".

Les patients appareillés de ces prothèses bénéficieront d'un "suivi individualisé". © MAX PPP

Ces prothèses articulaires du laboratoire Ceraver sont non certifiées. 650 patients sont concernés.

Après PIP et ses implants mammaires, le scandale des prothèses articulaires non conformes ? Des prothèses de hanche et de genou fabriquées par le laboratoire Ceraver, posées sur 650 patients, et ne jouissant pas des normes européennes, font l'objet d'une enquête de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), révèle jeudi Le Parisien. Près d'un millier de prothèses fabriquées par le laboratoire ont ainsi été placées sous séquestre en attendant une décision formelle de police sanitaire la semaine prochaine. Le directeur adjoint de l'ANSM, le PDG de Seraver et la ministre de la Santé ont réagi jeudi au micro d'Europe 1.

Marisol Touraine demande le retrait. "Ces prothèses ont été implantées sans autorisation et donc une enquête s'avère nécessaire", a indiqué la ministre de la Santé, Marisol Touraine, au micro d'Europe 1. "La ministre a veillé à ce qu'une enquête soit immédiatement ouverte afin d'identifier les causes de ces dysfonctionnements, les responsables en cas de fraude avérée et les mesures à prendre afin d'éviter tout risque sanitaire", précise son communiqué. Marisol Touraine a par ailleurs demandé à l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) de "prendre toutes les mesures nécessaires" pour le "retrait" de ces prothèses.

Les pratiques troubles de Ceraver. Le laboratoire Ceraver, implanté à Roissy-en-Franc, dans le Val d'Oise, écoule plus de 3.000 prothèses par an, dont 300 à Lariboisière, à Paris, son premier client. Cette enquête porte sur 650 prothèses de hanche et de genou dont le modèle a été autorisé en 2005. Mais la réglementation a changé à partir de 2009 et ces produits sont alors entrés dans la case des "dispositifs médicaux les plus à risque". Malgré cette évolution, Ceraver continue de fabriquer ce modèle et surtout de le vendre, jusqu'en 2012, sans modification et sans demander de nouvelles autorisations permettant d’obtenir la certification C.E.

Enquête sur des prothèses non conformes

© MAXPPP

Enfin, quatre autres prothèses, un modèle nouveau avec un revêtement antibactérien, ont été implantés sur quatre autres patients, en juin 2011, à l'hôpital Ambroise-Paré de Boulogne, dans les Hauts-de-Seine. Problème : elles n'ont reçu aucune homologation. Les patients ont servi de cobayes pour ces essais non autorisés qui, à l'état de tests cliniques sur des souris, se seraient soldés par la mort d'un animal sur deux, selon Le Parisien. Pour l'heure, le laboratoire et les médecins concernés se renvoient la responsabilité.

A lire aussi >> Le Guen : "on a menti aux médecins"

Que doivent faire les patients ? Aux praticiens qui ont posé ces prothèses, l'ANSM demande de recevoir les patients concernés et de leur assurer un "suivi individualisé" afin de vérifier l'état de l'implant. Simple principe de précaution, assure le directeur de l'agence au micro d'Europe1, François Hébert, qui insiste sur le caractère réglementaire du problème : "il s'agit d'un défaut règlementaire, en rien pour l'instant d'un problème sanitaire". François Hébert conseille également aux patients de prendre rendez-vous avec leur chirurgien "le plus rapidement possible, de façon à envisager le suivi clinique approprié".

Des propos confirmés par Marisol Touraine : "les patients concernés sont contactés un par un par leur médecin, leur chirurgien ou par les agences régionales de santé. Tout le monde est mobilisé pour faire face à cette situation", assure-t-elle. "Pour l'heure, aucun élément ne permet de dire que ces prothèses constituent un risque pour la santé", précise la ministre sur Europe 1.

La défense du laboratoire. "L'histoire des souris n'est pas claire du tout, nous l'avions expliqué à l'ANSM", se défend mercredi le PDG de Ceraver, Daniel Blanquaert au micro d'Europe 1. "Le sujet du revêtement anti-adhésion bactérienne, c'est une recherche avec des équipes pluridisciplinaires, recherche qui se fait avec l'INSERM, avec le CNRS, et ce depuis vingt ans...", assure-t-il affirmant que "le risque patient est zéro". "Ceraver, est une société qui est depuis 40 ans dans le domaine. On a une image de sérieux même s'il y a eu quelques dysfonctionnements que je reconnais et que j'ai reconnu devant l'ANSM. Personne n'est parfait", concède Daniel Blanquaert avant de répéter que "le risque patient est nul".

  • a a
3

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash
  1. 08h50

    Hulot : Fessenheim, "je m’en fiche"

  2. 08h28

    Dons d'organes : les prélèvements en hausse de 4%

  3. 08h27

    Hulot "très enthousiaste sur cette loi" de transition énergétique

  4. 08h13

    Il critique la politique pénale, le n°3 de la gendarmerie remercié

  5. 07h56

    McDo remplace le poulet par du tofu dans ses nuggets

  6. 07h49

    Rixe entre bandes à Ivry : 3 blessés au couteau

  7. 07h12

    Tarantino : l'affiche de The Hateful Eight dévoilée ?

  8. 06h34

    Gaza : l'armée israélienne mobilise 16.000 réservistes

  9. 06h21

    "Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement

  10. 06h09

    George W. Bush écrit la biographie de... son père

  1. 06h06

    Un TER percute une voiture : un mort et un blessé grave

  2. Hier

    Sanctionnée, la Russie promet une hausse des prix de l'énergie

  3. Hier

    Locations : les frais d'agence vont baisser

  4. Hier

    Paris : nouvel appel à manifester pour Gaza samedi

  5. Hier

    Ligue des Champions : Lille proche de la qualification

  6. Hier

    Les Turques sourient pour se moquer de leur ministre

  7. Hier

    La Ligue de défense juive bientôt dissoute ?

  8. Hier

    Bayonne : deux viols auraient été commis pendant les fêtes

  9. Hier

    "Nous n'avons assassiné personne", se défend Olivier Schrameck

  10. Hier

    Nigeria : la kamikaze n'avait que 10 ans

  1. Hier

    LCI : l'UMP dénonce des connivences entre le CSA et la gauche

  2. Hier

    Accusé de sexisme, Renault retire ses pubs

  3. Hier

    Foot : Trezeguet rejoint Pires en Inde

  4. Hier

    OM : l'accord sur le Vélodrome conclu jeudi

  5. Hier

    VIDÉO - Les chats à la rescousse des tigres

  6. Hier

    Un ado meurt foudroyé lors d'une randonnée

  7. Hier

    Selon Boeing, l'aérien va créer beaucoup, beaucoup d'emplois

  8. Hier

    Paris : la fourrière enlève leur voiture... avec leur enfant à l'intérieur

  9. Hier

    Un test sanguin pour détecter le cancer

  10. Hier

    La fusion Numericable-SFR, une entrave à la concurrence ?

  1. Hier

    Incendie sur l'A9 : les pompiers luttent contre le feu, la circulation reprend

  2. Hier

    Agression dans le métro lillois : sans suite pour les usagers

  3. Hier

    Virus Ebola : l'épidémie est "hors de contrôle"

  4. Hier

    En Afghanistan, les Américains ont perdu la trace de milliers d'armes

  5. Hier

    New York : les soirées de l'ambassadeur trop bruyantes ?

  6. Hier

    Foot : Schneiderlin bloqué à Southampton ?

  7. Hier

    Gaza : l'ONU dénonce l'attaque d'une école

  8. Hier

    Mort du dernier aviateur américain du bombardement d'Hiroshima

  9. Hier

    La France a évacué ses ressortissants de Libye

  10. Hier

    Affaire Fiona : la mère reste en prison

  1. Hier

    Droits du Top 14 : l'accord avec Canal+ suspendu

  2. Hier

    Rixe à l'arme blanche aux Baumettes : 3 détenus blessés

  3. Hier

    Une "lumière bleue" pour réguler notre horloge biologique

  4. Hier

    Valbuena vers Moscou : "Petit Vélo" rétropédale

  5. Hier

    Belgique : Nemmouche inculpé pour "assassinat dans un contexte terroriste"

  6. Hier

    Les fraises et les tomates plus chères, pas forcément meilleures

  7. Hier

    Cyclisme : à 75 ans, il parcourt 38,494 km dans l'heure

  8. Hier

    Paris : poussé dans la Seine, il meurt noyé

  9. Hier

    Le Journal officiel bientôt plus imprimé ?

  10. Hier

    Audiences : sur TF1, Joséphine gagnante un jour, gagnante toujours

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues