Des rassemblements partout en France pour Didier François et Edouard Elias

Par Europe1.fr

Publié le 6 septembre 2013 à 10h31 Mis à jour le 10 septembre 2013 à 14h38

Les portraits de Didier François et Édouard Elias affichés vendredi devant l'Hôtel de Ville de Paris.

Les portraits de Didier François et Édouard Elias affichés vendredi devant l'Hôtel de Ville de Paris. © Europe1

Pour marquer les trois mois de captivité des journalistes d'Europe 1 en Syrie, des manifestations sont organisées vendredi.

Le rendez-vous. Pour marquer les trois mois de captivité en Syrie de Didier François et Edouard Elias, journalistes à Europe 1, le comité de soutien et Reporters sans Frontières ont organisé vendredi 6 septembre des manifestations dans toute la France. Des portraits ont été affichés dans de nombreuses communes, notamment à l'initiative des conseils généraux de l’Essonne et du Bas-Rhin, des mairies de Lille, Paris, Bordeaux, Saint-Quentin-la-poterie, Chamonix, et des régions Aquitaine et Alsace. Des élus de droite et de gauche ont ainsi appelé à un rassemblement, comme Alain Juppé (UMP) à Bordeaux et Bertand Delanoë (PS) à Paris.

• A Paris, un rassemblement a lieu sur le parvis de l'Hôtel de Ville en présence de Bertrand Delanoë, d’Anne Hidalgo, première adjointe, de Pierre Schapira, adjoint chargé des relations internationales, des affaires européennes et de la francophonie, du comité de soutien à Didier et Édouard, de Valérie Trierweiler et de Denis Olivennes, président de Lagardère Active. "Comme journaliste, je pense à mes confrères, et comme Première dame je pense à nos concitoyens. Et puis comme mère, je pense plus à Edouard Elias, qui a l'âge de mes fils. Je voulais juste marquer ma solidarité", a déclaré la compagne de François Hollande.

"Nous ne lâcherons pas, nous serons mobilisés, nous continuerons à parler haut et fort pour qu'ils nous entendent, qu'ils résistent et qu'ils nous reviennent", a lancé à la tribune Anne Hidalgo, première adjointe du maire de Paris. "Ce n'est évidemment pas le combat d'Europe 1, ce n'est pas le combat corporatiste de la profession des journalistes, c'est un combat universel pour la liberté en général", a souligné le patron d'Europe 1 Denis Olivennes sur le parvis de l'Hôtel de ville où avait été déployée une affiche clamant "Libérez les otages".



À Lille, un rassemblement s'est tenu à 11 heures à l’hôtel de ville en présence de Martine Aubry, l'ancien otage en Afghanistan, Hervé Ghesquière, de Serge July, ex-patron du quotidien Libération et de Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières. Cette journée de mobilisation doit "faire en sorte" que la libération des deux otages soit "sur le dessus de la pile" des priorités des autorités françaises, a expliqué Serge July.

La mobilisation ne nuit pas aux négociations", mais permet de "tenir (...) quand on est au fond du trou", a également témoigné le journaliste Hervé Ghesquière, otage pendant 18 mois en Afghanistan, lançant à ses deux confrères "Tenez bon les gars, on est là".



• A Bordeaux, une bâche avec leurs portraits a été installée jeudi 5 septembre sur la façade de l'Hôtel de Région. Un rassemblement a lieu depuis 18h.


• A Strasbourg, une affiche a été dévoilée, vendredi, devant le Conseil régional d'Alsace. Une seconde a été affichée au siège du Club de la presse de Strasbourg, place Kléber, à 18h. Les portraits de Didier et Édouard seront aussi visibles sur le stand du Conseil général, à la foire européenne de Strasbourg, samedi à 18h.

• A Bayeux, où est décerné chaque année le Prix Bayeux - Calvados des correspondants de guerre, une banderole de soutien a été déployée sur la façade de l’hôtel de ville de Bayeux avec les photos de Didier François et Édouard Elias.

A Perpignan, des centaines de spectateurs des projections photographiques nocturnes du festival Visa pour l'image, le rendez-vous mondial du photojournalisme, ont observé jeudi soir une minute de silence pour la libération des deux journalistes.


A Solférino, Harlem Désir, qui connaît personnellement Didier François, a dévoilé vendredi les portraits de soutien aux deux journalistes affichés sur le siège du PS.


• Une pétition en ligne a été lancée depuis le 9 juillet. Vous pouvez accéder au site internet du comité de soutien, en cliquant ici, et suivre le compte Twitter en cliquant ici.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Le 6 juin 2013, Didier François et Édouard Elias sont enlevés dans le nord de la Syrie alors qu'ils effectuent un reportage pour Europe 1.

Un mois plus tard, un comité de soutien se forme autour des journalistes Florence Aubenas, Serge July et Karen Lajon. "Le rôle de ce comité sera aussi d'agir comme une vigie, pour veiller à ce que tout soit fait pour que Didier et Edouard soient libérés", explique alors Florence Aubenas, présidente du comité de soutien, sur Europe 1.

Le 9 juillet, les portraits de Didier François et Edouard Elias sont affichés sur la façade d'Europe 1 lors d'une manifestation. Le même jour est lancée la pétition en ligne pour demander leur libération.

Le 14 juillet, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, annonce sur Europe 1 que la France avait reçu une preuve de vie des deux journalistes. "On a tous les éléments qui nous permettent de penser [qu'ils sont vivants", assure le ministre avant de conclure : "On fait tout ce qu'il faut pour qu'ils puissent être libérés vite".

  • a a
8

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

8 Commentaires

  1. Par sipaul à 19:25 le 09/10/2013

    otages de qui

    Pourquoi ne dit-on jamais de qui ces 2 journalistes sont les otages. Des fois que ça aille à l'encontre du soutien à ces vertueux révolutionnaires qui sèment la terreur en Syrie. Bravo les Journalistes ............

  2. Par albo1 à 13:50 le 09/10/2013

    Prise d'otage

    Mai 2012 des Français sont pris en otage par un parti politique ne représentant que 30% de la population.Aucun "journaliste",aucunes "associations" ne s'élèvent sur le drame qui se dessine.Ceux qui souhaiteraient s'indigner ou s'insurger contre cette anomalie sont systématiquement ignorés des médias.Il parait que cela s'appelle la démocratie.

  3. Par ali_ment à 21:56 le 08/09/2013

    Qui ?

    Par qui ont-ils étaient enlevés??? Et les autres otages, on s'en fout??

Tous les commentaires

En ce moment sur Europe 1

Le flash
  1. Hier

    Collision dans l'Aube : les tests d'alcoolémie négatifs

  2. Hier

    Internet : il mettait en vente des vélos qu'il n'avait pas encore volés

  3. Hier

    Nitrates, pesticides... La politique de l'eau en chantier

  4. Hier

    La loi sur l'égalité hommes-femmes définitivement adoptée

  5. Hier

    Accident d'avion à Taïwan : deux Françaises parmi les victimes

  6. Hier

    Le Parlement vote définitivement le budget rectificatif pour 2014

  7. Hier

    Le selfie d'une ado à Auschwitz ne passe pas

  8. Hier

    Ukraine : un chef séparatiste admet la présence de missiles BUK

  9. Hier

    Fraude fiscale : UBS mise en examen

  10. Hier

    Sierra Leone : un responsable de la lutte anti-Ebola attrape le virus

  1. Hier

    Paris : une manifestation propalestinienne dans le calme

  2. Hier

    Ryanair doit rembourser 9,6 millions d'aides

  3. Hier

    VIDÉO - Lobaton, spécialiste en buts d'anthologie

  4. Hier

    Sarkozy et Bruni à scooter sans casque : la une qui affole Twitter

  5. Hier

    Gap : une agression antisémite en marge d'une manifestation ?

  6. Hier

    Vol MH17 : les boîtes noires ne sont pas altérées

  7. Hier

    Tour de France : Péraud se rapproche du podium

  8. Hier

    L'Assemblée valide la France à 13 régions

  9. Hier

    Salon-de-Provence : une ado tuée dans un carambolage

  10. Hier

    Collision dans l'Aube : les corps ont quitté le funérarium

  1. Hier

    Patrick Vieira fait arrêter un match après des propos racistes

  2. Hier

    Fight Club : la suite arrive, en comics

  3. Hier

    Michael Schumacher bientôt de retour chez lui ?

  4. Hier

    MH17 : les Pays-Bas accueillent les premiers morts

  5. Hier

    Feu vert définitif à la remise de Nemmouche à la Belgique

  6. Hier

    Manif propalestinienne : sans le citer, Valls critique un maire écolo

  7. Hier

    Au moins 42 morts dans un accident d'avion à Taiwan

  8. Hier

    Gaza : pause humanitaire dans deux zones de combat

  9. Hier

    Immobilier : vers une baisse des tarifs des notaires ?

  10. Hier

    L'ONU lance une enquête sur l'offensive israélienne

  1. Hier

    Gaston Flosse définitivement condamné à trois ans d'inéligibilité

  2. Hier

    Ukraine : deux avions de chasse abattus dans l'Est du pays

  3. Hier

    L'ancien président chinois ressemble-t-il à un crapaud ?

  4. Hier

    Violences à Barbès : le parquet de Paris fait appel

  5. Hier

    Jérémy Mathieu signe au FC Barcelone

  6. Hier

    Le mystère des drapeaux blancs du pont de Brooklyn

  7. Hier

    Fillon et ses 300.000 euros de billets d'avion payés par l'UMP

  8. Hier

    Alberto Contador renonce au Tour d'Espagne

  9. Hier

    La Chine (encore) touchée par un scandale alimentaire

  10. Hier

    Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

  1. Hier

    VIDÉO - Balotelli repasse en lisant le livre...de Zlatan

  2. Hier

    Audiences : Joséphine bat la Pompadour

  3. Hier

    Agression des joueurs de Clermont : deux suspects écroués

  4. Hier

    PSG : Conte à la place de Blanc, l'incroyable rumeur

  5. Hier

    Gare d'Austerlitz : reprise progressive du trafic

  6. Hier

    Bali : un Français condamné à 15 ans de prison pour trafic de drogue

  7. Hier

    Fukushima : de l'eau radioactive dans des réservoirs d'occasion

  8. Hier

    Jean-Marie Le Guen "espère qu'il n'y aura pas de violences" à la manifestation pro-palestinienne

  9. Hier

    Hippisme : un cheval de la reine Elizabeth contrôlé positif

  10. Hier

    Etats-Unis : innocenté par son ADN après 26 ans de prison

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues