Pompiers : il "voulait susciter un incident"

Par Europe1.fr avec AFP

Publié le 13 mai 2012 à 21h07 Mis à jour le 13 mai 2012 à 21h24

Selon les avocats de deux pompiers mis en examen,  "nombre d'éléments au dossier montrent que l'intéressé a annoncé plusieurs semaines à l'avance qu'il allait susciter un incident et l'utiliser pour faire pression sur sa hiérarchie".

Selon les avocats de deux pompiers mis en examen, "nombre d'éléments au dossier montrent que l'intéressé a annoncé plusieurs semaines à l'avance qu'il allait susciter un incident et l'utiliser pour faire pression sur sa hiérarchie". © Reuters

Deux avocats remettent en cause le comportement de la victime présumée.

Les avocats de deux pompiers mis en examen pour non empêchement de crime ou délit dans l'enquête sur les violences et le viol sur des sapeurs- pompiers de Paris ont mis en cause dimanche le comportement de la victime présumée avant et pendant les faits.

"Nombre d'éléments au dossier, dont des témoignages et un message, montrent que l'intéressé a annoncé plusieurs semaines à l'avance qu'il allait susciter un incident et l'utiliser pour faire pression sur sa hiérarchie", a déclaré à Me Thibault de Montbrial, avocat de l'entraîneur de l'équipe mis en examen pour non empêchement de crime ou délit.

"Après les faits, il ne s'est pas plaint"

"Le principal plaignant indique dans un SMS en avril qu'il planifie de porter plainte pour le bizutage à venir", a confirmé de son côté à Me Philippe Goossens, avocat d'un autre pompiers. Selon les deux avocats, le plaignant a fait filmer la scène de violences avec son propre téléphone portable confié à un ami.

Immédiatement "après les faits, il ne s'est pas plaint particulièrement de ce qui s'est passé au fond du (car), ni auprès de ses camarades, ni de sa hiérarchie", a affirmé Me de Montbrial.

Douze mises en examen

"Sans entrer dans l'analyse des faits, des éléments au dossier permettent de se poser des questions vis-à-vis de la victime", a estimé Me Goossens, tout en soulignant que cela ne "rend pas pour autant intelligent le bizutage" et en ne se prononçant pas sur le viol présumé.

Douze pompiers ont été mis en examen et l'un d'eux a été incarcéré vendredi soir dans l'enquête qui secoue la brigade des sapeurs pompiers de Paris (BSPP). Les faits se seraient produits au cours d'une séance de bizutage dans un car qui ramenait le 6 mai l'équipe spéciale de gymnastes de la BSPP d'une compétition à Colmar, dans le Haut-Rhin. Deux engagés ont porté plainte dont l'un pour viol.

  • a a
5

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash faits divers
  1. 14h59

    Affaire Bygmalion : Patrick de Carolis mis en examen

  2. 13h57

    En garde à vue, Rohff contraint d'annuler deux concerts

  3. 13h50

    Belfort : un fétichiste des pieds condamné

  4. 11h09

    Val-de-Marne : deux dabistes braqués à Orly

  5. 07h42

    Lot : il se déguise en pompier et vole leur camion

  6. Hier

    Enfant laissé en discothèque : la mère sous contrôle judiciaire

  7. Hier

    SOS Racisme porte plainte après un article du Progrès

  8. Hier

    Affaire Kulik: Willy Bardon est sorti de prison

  1. Hier

    Bygmalion : Bastien Millot mis en examen pour "favoritisme"

  2. Hier

    Jérôme Kerviel attaque la Société Générale

  3. Hier

    Deux mois avec sursis pour des propos homophobes lors du premier mariage gay

  4. Hier

    Rhône : les 8 enfants fugueurs ont été retrouvés

  5. Hier

    Somme : une fillette meurt écrasée par un téléviseur

  6. Hier

    Aude : il tue son fils qui jouait trop à l'ordinateur

  7. Hier

    Après le "clash", Booba présente des excuses

  8. Hier

    Le rappeur Rohff placé en garde à vue

  1. Hier

    Employé de Booba agressé : Rohff reconnaît avoir donné une gifle

  2. Hier

    Un enfant de deux ans laissé dans la réserve d'une discothèque

  3. Hier

    Vol de cuivre : des foyers de Péronne privés de gaz

  4. Hier

    Bagnolet : la porte d'un appartement soufflée à l'explosif

  5. Hier

    Paris : un homme tire sur la police à cinq reprises

  6. Hier

    Un couple de retraités poignardé dans l'Oise

  7. Hier

    L'A39 coupée après un accident en Saône-et-Loire

  8. Hier

    Alain Delannoy condamné à 30 ans de réclusion

  1. Hier

    Vol d'une mallette avec 40.000 euros à Noisy-le-Grand

  2. Hier

    Laureelen, la fugueuse de 15 ans, retrouvée vivante à Lens

  3. Hier

    Privé de permis, il roule en charrette tirée par un âne

  4. Hier

    Belfort : un ex-gendarme s'immole par le feu devant le tribunal

  5. Hier

    Alerte enlèvement : le bébé sain et sauf, les parents en garde à vue

  6. Hier

    Condamné pour avoir uriné dans une cabine d'essayage

  7. Hier

    Fausse disparition d'un enfant : trois mises en examen

  8. Hier

    Une femme blessée d'un coup de couteau à Montreuil

  1. Hier

    Obligée d'exhumer la dépouille de sa mère

  2. Hier

    Laureelen, disparue avec un homme suicidaire, reste introuvable

L'actu faits divers
Dernières offres d'emploi

avec logo Cadr'emploi

Recherche détaillée