Neyret devant le conseil de discipline

Par Frédéric Frangeul avec Pierre de Cossette et agences

Publié le 4 septembre 2012 à 07h55 Mis à jour le 5 septembre 2012 à 11h13

Michel Neyret comparaît mardi à Paris devant le conseil de discipline de la police. Il risque la radiation à vie sans droit à la retraite.

Michel Neyret comparaît mardi à Paris devant le conseil de discipline de la police. Il risque la radiation à vie sans droit à la retraite. © MAX PPP

L'ex-numéro 2 de la PJ de Lyon comparaît devant ses pairs et risque la radiation à vie.

L’enjeu est colossal pour Michel Neyret. L'ex-numéro deux de la police judiciaire de Lyon, mis en examen dans une affaire de trafic d'influence et de stupéfiants, comparaît mardi à Paris devant le conseil de discipline de la police. Il risque la radiation à vie sans droit à la retraite.

L'ancien responsable policier, aujourd’hui âgé de 56 ans, est attendu vers 15 heures devant l'instance disciplinaire pour une "série de faits" et de "manquements" comme la violation du secret professionnel.

Il ne sera plus le commissaire divisionnaire Michel Neyret

"Il est serein et avide de donner des explications à ses pairs", prévient Me Versini, l'un des avocats de Michel Neyret. "Il a conscience qu'il ne sera plus le commissaire divisionnaire Michel Neyret. Il sera monsieur Michel Neyret", ajoute-t-il au micro d’Europe 1, à quelques heures de l’audition.

Pour Me Sauvaire, Michel Neyret "a toujours gardé un intérêt professionnel". © Reuters

"Mais ce que l'on voudrait dire, c’est qu’on ne peut pas faire abstraction d'un homme qui a donné 30 ans de sa vie à ses concitoyens, à une maison, celle de la police nationale, pour quelques imprudences administratives et pénales", fait valoir l’avocat de l’ancienne figure emblématique de la PJ.

Huit mois de détention provisoire

Michel Neyret a été mis en examen en octobre 2011, notamment pour corruption, trafic d'influence, association de malfaiteurs ou encore trafic de stupéfiants. Il a été remis en liberté en mai après avoir effectué près de huit mois de détention provisoire à la prison de la Santé à Paris.

© FRANCE 3 LORRAINE

Placé sous un strict contrôle judiciaire, Michel vit en Meurthe-et-Moselle où il pointe chaque jour à la gendarmerie. L'ancien grand flic a profité de cet été pour revoir sa fille et ses amis. Il a aussi repris les kilos perdus en détention.

S'il a concédé des "imprudences" en acceptant cadeaux et "faveurs" en échange de renseignements (notamment des fiches de police), il a toujours réfuté tout enrichissement personnel. Pour ces raisons, les avocats de Neyret jugent qu’une radiation de la police sans droit à la retraite serait une sanction "très préjudiciable" et "démesurée".

Le "tourniquet" proposera une "sanction"

Le conseil de discipline, surnommé "le tourniquet" dans le jargon policier, est composé à parité de membres de l'administration et du personnel. Il propose, ou non, une sanction, telle que la suspension ou la révocation par exemple, de fonctionnaires de police soupçonnés de fautes ou de manquements.

En dernier ressort, c'est le ministre de l'Intérieur qui décide de suivre ou pas ce que recommande le "tourniquet", se pliant dans la majorité des cas à ses propositions.

  • a a
3

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash faits divers
  1. Hier

    Essonne : ils appâtaient leurs victimes sur vivastreet.fr

  2. Hier

    Agressée sexuellement devant des voyageurs du métro lillois

  3. Hier

    Rohff écroué pour "violences en réunion"

  4. Hier

    La monnaie de Paris suspend la vente de médailles "Booba"

  5. Hier

    Paris : la boutique de la maison haute couture Céline braquée

  6. Hier

    Marseille : un homme tué par balles dans une cité

  7. Hier

    Il confond le ministre de l'Intérieur avec un collègue et l'envoie balader

  8. Hier

    Dijon : un policier met fin à ses jours dans son commissariat

  1. Hier

    Rohff déféré devant un juge jeudi matin

  2. Hier

    En prison, il deale toujours grâce à sa mère

  3. Hier

    Cadavre inconnu dans l’Aube : nouvel appel à témoins

  4. Hier

    Affaire Bygmalion : Patrick de Carolis mis en examen

  5. Hier

    En garde à vue, Rohff contraint d'annuler deux concerts

  6. Hier

    Belfort : un fétichiste des pieds condamné

  7. Hier

    Val-de-Marne : deux dabistes braqués à Orly

  8. Hier

    Lot : il se déguise en pompier et vole leur camion

  1. Hier

    Enfant laissé en discothèque : la mère sous contrôle judiciaire

  2. Hier

    SOS Racisme porte plainte après un article du Progrès

  3. Hier

    Affaire Kulik: Willy Bardon est sorti de prison

  4. Hier

    Jérôme Kerviel attaque la Société Générale

  5. Hier

    Deux mois avec sursis pour des propos homophobes lors du premier mariage gay

  6. Hier

    Rhône : les 8 enfants fugueurs ont été retrouvés

  7. Hier

    Somme : une fillette meurt écrasée par un téléviseur

  8. Hier

    Aude : il tue son fils qui jouait trop à l'ordinateur

  1. Hier

    Après le "clash", Booba présente des excuses

  2. Hier

    Le rappeur Rohff placé en garde à vue

  3. Hier

    Employé de Booba agressé : Rohff reconnaît avoir donné une gifle

  4. Hier

    Un enfant de deux ans laissé dans la réserve d'une discothèque

  5. Hier

    Vol de cuivre : des foyers de Péronne privés de gaz

  6. Hier

    Bagnolet : la porte d'un appartement soufflée à l'explosif

  7. Hier

    Paris : un homme tire sur la police à cinq reprises

  8. Hier

    Un couple de retraités poignardé dans l'Oise

  1. Hier

    L'A39 coupée après un accident en Saône-et-Loire

  2. Hier

    Alain Delannoy condamné à 30 ans de réclusion

  3. Hier

    Vol d'une mallette avec 40.000 euros à Noisy-le-Grand

L'actu faits divers
Dernières offres d'emploi

avec logo Cadr'emploi

Recherche détaillée