Militantes kurdes tuées : quelles pistes ?

Par Frédéric Frangeul avec Alain Acco et Guillaume Perrier

Publié le 10 janvier 2013 à 19h56 Mis à jour le 10 janvier 2013 à 21h25

Trois activistes kurdes assassinées à Paris

© MaxPPP

ZOOM - L’enquête ne fait que commencer après le triple assassinat perpétré mercredi soir à Paris.

L’INFO. Trois militantes du PKK ont été froidement exécutées mercredi à soir à Paris. Selon les informations recueillies par Europe 1, elles ont été touchées de plusieurs balles dans la tête. A tel point que l’une d’entre elle n’a pu être formellement identifiée. Mais, d’après ses proches, il s’agirait de Sakine Cansiz, militante historique et proche d’Abdullah Öcalan, le leader du PKK, le parti des travailleurs kurdes. Les motifs de ce triple assasinat demeurent incertains.

>>> A LIRE AUSSI : Trois femmes kurdes assassinées à Paris

Ce qu'on sait déjà. Outre Sakine Cansiz, Fidan Dogan, représentante du Congrès National du Kurdistan (KNK), et Leyla Soylemez sont les deux autres victimes de cet assassinat, âgées de 25 et 28 ans. Elles étaient chaudement habillées, comme si elles venaient d’arriver ou s’apprêtaient à partir. Elles ont sans doute été tuées par quelqu’un qui les connaissait. Aucune trace d’effraction n’a en effet été relevée dans cet appartement situé au premier étage d’un immeuble tranquille. Les enquêteurs n’ont pas non plus relevé de traces de vols et l’appartement n’a pas été fouillé.

L’hypothèse de l’assassinat politique. Les discussions politiques cruciales actuellement en cours en Turquie entre le gouvernement turc et le chef du PKK, Abdullah Öcalan, sont la toile de fond privilégiée par les observateurs pour expliquer ce triple assassinat. Avec ces pourparlers, le PKK et l’Etat turc tentent de mettre fin à une guerre qui déchire le pays depuis 30 ans et qui a fait 45.000 morts. Ces derniers jours, les négociations avaient fait des progrès notables.

>>> A LIRE AUSSI : Les Kurdes, un peuple sans pays

Des conflits internes au PKK ? "Nous savons qu’au sein du PKK, il y a deux sensibilités", explique le chercheur Didier Billion, spécialiste de la Turquie. "Il y a une aile qui serait plutôt favorable à une forme de compromis et une aile qui est totalement radicalisée et pense qu’il ne peut y avoir de solution que militaire", ajoute-t-il. "Il y a déjà eu, dans les années précédentes, des règlements de comptes", précise Didier Billion.

La piste turque ? L’autre hypothèse est la piste ultra-nationaliste liée à l’état turc, solidement implantée en Europe. C’est la piste privilégiée par les sympathisants kurdes qui y voient un moyen de faire capoter les négociations en cours. "Mais je ne vois pas qui en Turquie aujourd'hui aurait la capacité logistique et surtout l'intérêt de faire capoter les négociations", estime Didier Billion. Pour leur part, les policiers n'écartent pour leur part aucune piste : la section antiterroriste de la brigade criminelle parisienne et la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire sont co-saisies de cette enquête.

  • a a
0

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash faits divers
  1. 19h46

    Isère : un témoin tué par des braqueurs

  2. 16h36

    La course-poursuite se termine sur le toit : un mort

  3. 16h07

    Manif pro-palestinienne à Sarcelles : cinq nouvelles interpellations

  4. Hier

    Cap-Ferret : une plongeuse débutante se noie

  5. Hier

    Agression d'un surveillant : Fofana (encore) condamné

  6. Hier

    Sevran : un enfant chute du 9e étage

  7. Hier

    Collision TER-TGV près de Pau : des rongeurs à l'origine

  8. Hier

    Des cocktails Molotov lancés contre un lieu de rencontre juif

  1. Hier

    Gard : 80 personnes impliqués dans une bagarre dans une petite ville

  2. Hier

    Accident dans la Meuse : il se suicide après avoir perdu son épouse et son fils

  3. Hier

    Accident dans la Meuse : le conducteur avait pris de la cocaïne

  4. Hier

    Allemagne : soupçonné de 175 agressions sexuelles sur des enfants

  5. Hier

    Essonne : deux cadavres découverts en contrebas d'un viaduc

  6. Hier

    Il tue sa femme et blesse un policier

  7. Hier

    Collision de trains à Pau : le conducteur hors de cause

  8. Hier

    Vaucluse : un pompier écroué pour agression sexuelle

  1. Hier

    Paris : poignardé, il se fait conduire par un taxi devant les policiers

  2. Hier

    Bordeaux : 1,5 tonne de cannabis saisie

  3. Hier

    Doubs : collision mortelle entre trois camions, deux morts

  4. Hier

    Meuse : cinq morts, dont trois enfants, dans un accident

  5. Hier

    Un homme soupçonné d'avoir violé une femme handicapée dans le RER

  6. Hier

    Un homme abattu par balles dans l'agglomération lyonnaise

  7. Hier

    Un agent SNCF suspendu après l'incendie du poste de Vitry

  8. Hier

    Paris : interpellation en marge d'une manif propalestinienne

  1. Hier

    Collision dans l'Aube : une hypoglycémie du conducteur en cause ?

  2. Hier

    Collision dans l'Aube : les jeunes blessés vont quitter l'hôpital

  3. Hier

    Lyon : condamné pour avoir agressé un écolier

  4. Hier

    Paris : deux gardes à vue après la manif pro-palestienne

  5. Hier

    Collision de trains près de Pau : 12 plaintes

  6. Hier

    Roissy : une passerelle d'accès à un avion s'affaisse

  7. Hier

    Une femme de 76 ans survit cinq jours dans un bois

  8. Hier

    Roubaix : la police scientifique caillassée

  1. Hier

    Internet : il mettait en vente des vélos qu'il n'avait pas encore volés

Dernières offres d'emploi

avec logo Cadr'emploi

Recherche détaillée