Flambée de violence à la prison de Blois

Par Frédéric Frangeul avec AFP

Publié le 19 août 2013 à 16h02 Mis à jour le 19 août 2013 à 20h46

Blois : une mutinerie éclate à la maison d'arrêt

© Capture Google Streetview

Une soixantaine de détenus ont saccagé un secteur de la prison, pour un motif qui reste à déterminer.

L’INFO. La mutinerie a duré plus de trois heures lundi à la maison d'arrêt de Blois, dans le Loir-et-Cher. Une soixantaine de détenus ont saccagé un secteur de la prison. Ils ont finalement été maîtrisés et reconduits dans leurs cellules.

Une contestation spontanée. Le mouvement de protestation a éclaté après la promenade, vers 10h30, pour un motif qui reste à déterminer. "Les détenus ont d'abord refusé de remonter de promenade, puis ils sont entrés en force et ont investi un secteur de la prison, qu'ils ont saccagé", a expliqué le secrétaire national de FO-Pénitentaire, David Daems. Selon les informations d'Europe 1, un détenu battu à coups de barres de fer a été gravement blessé. Il a été transporté à l'hôpital.

Des détenus ont quitté leur cellule. Au cours des troubles, des matelas ont été enflammés dans le local qui sert de gymnase et des portes ont été enfoncées. "Les gens n'étaient plus sous contrôle", a expliqué Maryse Moracchini, la secrétaire générale de la préfecture du Loir-et-Cher. "Certains ont pu réussir de leur cellule et des détenus ont franchi la zone de détention pour se retrouver dans la partie administrative, où les conditions de sécurité ne sont plus les même", a-t-elle poursuivi au micro d'Europe 1.
Un dispositif mis en place. "Il y avait un risque d'administration évident", explique Maryse Morrachini. Pour éviter cela, un dispositif de sécurité composé de 70 policiers et gendarmes a été déployé, appuyé par un hélicoptère survolant la zone.
Quel motif ? La mort d'un détenu lundi matin, dont on ne connaît pas la cause précise, a été évoquée comme élément déclencheur de cette mutinerie. L'arrivée récente de nouveaux détenus pourrait également être en cause. Quant à la surpopulation carcérale, elle ne revêt pas de caractère exceptionnel à la maison d'arrêt de Blois où 160 détenus occupent actuellement un établissement prévu pour accueillir 110 places.

  • a a
4

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Le flash faits divers
  1. 07h42

    Il se déguise en pompier pour voler leur camion

  2. Hier

    Enfant laissé en discothèque : la mère sous contrôle judiciaire

  3. Hier

    SOS Racisme porte plainte après un article du Progrès

  4. Hier

    Affaire Kulik: Willy Bardon est sorti de prison

  5. Hier

    Bygmalion : Bastien Millot mis en examen pour "favoritisme"

  6. Hier

    Jérôme Kerviel porte plainte contre la Société Générale

  7. Hier

    Deux mois avec sursis pour des propos homophobes lors du premier mariage gay

  8. Hier

    Rhône : les 8 enfants fugueurs ont été retrouvés

  1. Hier

    Somme : une fillette meurt écrasée par un téléviseur

  2. Hier

    Aude : il tue son fils qui jouait trop à l'ordinateur

  3. Hier

    Après le "clash", Booba présente des excuses

  4. Hier

    Le rappeur Rohff placé en garde à vue

  5. Hier

    Employé de Booba agressé : Rohff reconnaît avoir donné une gifle

  6. Hier

    Un enfant de deux ans laissé dans la réserve d'une discothèque

  7. Hier

    Vol de cuivre : des foyers de Péronne privés de gaz

  8. Hier

    Bagnolet : la porte d'un appartement soufflée à l'explosif

  1. Hier

    Paris : un homme tire sur la police à cinq reprises

  2. Hier

    Un couple de retraités poignardé dans l'Oise

  3. Hier

    L'A39 coupée après un accident en Saône-et-Loire

  4. Hier

    Alain Delannoy condamné à 30 ans de réclusion

  5. Hier

    Vol d'une mallette avec 40.000 euros à Noisy-le-Grand

  6. Hier

    Laureelen, la fugueuse de 15 ans, retrouvée vivante à Lens

  7. Hier

    Privé de permis, il roule en charrette tirée par un âne

  8. Hier

    Belfort : un ex-gendarme s'immole par le feu devant le tribunal

  1. Hier

    Alerte enlèvement : le bébé sain et sauf, les parents en garde à vue

  2. Hier

    Condamné pour avoir uriné dans une cabine d'essayage

  3. Hier

    Fausse disparition d'un enfant : trois mises en examen

  4. Hier

    Une femme blessée d'un coup de couteau à Montreuil

  5. Hier

    Obligée d'exhumer la dépouille de sa mère

  6. Hier

    Laureelen, disparue avec un homme suicidaire, reste introuvable

Dernières offres d'emploi

avec logo Cadr'emploi

Recherche détaillée