Nintendo a frôlé le "game over"

Par Gabriel Vedrenne

Publié le 26 avril 2012 à 12h43 Mis à jour le 27 avril 2012 à 11h50

Mario Bros a passé une année 2011 difficile, tant sur le secteur des consoles de salon que sur celui des consoles portables.

Mario Bros a passé une année 2011 difficile, tant sur le secteur des consoles de salon que sur celui des consoles portables. © REUTERS

Nouveautés trop rares, consoles vieillissantes ou se vendant mal : l’année 2011 a été catastrophique.

Nintendo doit être soulagé d’en avoir fini avec l’année 2011, exercice qui s’est révélé catastrophique pour lui. Le géant japonais du jeu vidéo a en effet enregistré des résultats financiers dramatiques et a même perdu de l’argent pour la première fois de son existence. En cause, une console vieillissante, une version portable à la peine, la concurrence grandissante des smartphones, sans oublier de trop rares nouveaux jeux.

425 millions d'euros de déficit, une première

Après un exercice 2010-2011 inquiétant, Nintendo espérait remonter la pente en 2011-2012. Mais le rebond espéré n’a pas eu lieu : le chiffre d'affaires a chuté de 36,2%, si bien que le père de Mario Bros a achevé l'année dans le rouge avec un déficit net de 425 millions d'euros, une première pour Nintendo.

Certes, les fêtes de Noël ont permis d’écouler une partie des stocks mais elles n’ont pas réussi à rattraper les mauvais résultats du reste de l’année. Nintendo, qui réalise 77% de ses recettes hors du Japon, a bien été handicapé par la flambée des cours du yen. Mais l’origine de la crise actuelle est à chercher ailleurs.

Trop chère, la 3DS s’est mal vendue

Pour l’année 2011, le géant japonais avait tout misé sur sa nouvelle console portable, la Nintendo 3 DS, dotée de deux écrans dont un avec rendu tridimensionnel visible sans lunettes. Mais le succès n’a pas été au rendez-vous, le prix de lancement étant notamment trop élevé.

"La 3DS n’a pas eu le succès escompté, ce qui l’a poussé au bout de quelques mois à baisser son prix de 249 euros à 169 euros. C’est du jamais vu dans le monde du jeu vidéo : ils ont certes relancé les ventes mais ont gagné moins d’argent", décrypte pour Europe1.fr Frédéric Fau, rédacteur en chef de Jeuxvideo.com.

Et elle est concurrencée par les smartphones

Nintendo a réussi au final à écouler plus de 17 millions de console 3DS et compte en vendre au moins autant entre avril 2012 et mars 2013. Mais une nouvelle menace se précise : le smartphone, de plus en plus puissant et qui offre de nombreux jeux, souvent gratuits, là où un jeu de 3DS coûte entre 39 et 49 euros.

"Ils sont de plus en plus concurrencés par les smartphones dont les graphismes se rapprochent des consoles portables. Maintenant que les gens ont des téléphones leur permettant de jouer, pourquoi acheter une console portable ? Il suffit de regarder dans les transports en commun, les consoles se font rares", précise Frédéric Fau, avant de s’interroger sur la viabilité du marché des consoles portables.

Nintendo ne peut compter sur la Wii, "en fin de vie"

Outre les débuts mitigés de la 3DS, Nintendo ne pouvait rien attendre de sa console Wii. "Les jeux vidéos sont un marché très cyclique. Or la Wii est en fin de vie, elle se vend donc beaucoup moins bien et peu de nouveaux jeux sortent sur cette console", rappelle le rédacteur en chef de Jeuxvideo.com. Les franchises Mario Bros et Zelda ont bien marché mais, hormis Just dance 3, les autres jeux se sont peu vendus.

Sur la période 2010-2011, Nintendo avait vendu 15 millions d’exemplaires de cette console et 171 millions de jeux. Sur l’exercice 2011-2012, ces ventes sont respectivement passées à 9,8 millions et 102 millions. Les chiffres de vente devraient logiquement continuer à chuter, d’autant qu’aucun jeu "blockbuster" n’est attendu.

La nouvelle Wii U, pari risqué

Si Nintendo ne compte plus sur la Wii, il mise en revanche beaucoup sur sa prochaine console de salon, la Wii U, présentée en juin prochain à l’E3, le plus gros salon du secteur organisé à Los Angeles. "Nintendo reprend le concept de la Wii et y ajoute une tablette similaire à l’iPad. Cette fonctionnalité est intéressante, mais est-ce que les joueurs seront tentés alors que les futures consoles concurrentes seront plus puissantes ? ", s’interroge Frédéric Fau.

Le groupe japonais avait déjà misé sur la jouabilité avec sa précédente console Wii, peu puissante mais très ludique. Le succès avait été immédiat auprès des familles et des nouveaux joueurs mais les "gamers" avaient préféré les PS3 et Xbox 360. Il est peu probable que la nouvelle Wii U les séduise d’avantage. Or c’est justement cette catégorie de joueurs qui renouvelle souvent sa console. Quant aux joueurs occasionnels, ils risquent de se contenter de leur ancienne, ce qui ne va pas arranger les affaires de Nintendo.

  • a a
1

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. 15h24

    Dosettes : Nespresso s'engage à modifier ses pratiques commerciales

  2. 10h05

    Réduction des déficits : Montebourg veut des "contreparties" de Bruxelles

  3. 08h20

    La Redoute supprime son "gros catalogue"

  4. 08h06

    Reims : bonne nouvelle sur le front de l'emploi

  5. Hier

    La création d'entreprises en baisse en mars

  6. Hier

    PSA : en colère, ils offrent leurs primes aux Restos du Coeur

  7. Hier

    Smic : la proposition de Gattaz est "esclavagiste"

  8. Hier

    Angola : le projet à grande échelle de Total

  9. Hier

    3% de déficit : Sapin promet de les atteindre sans délai

  10. Hier

    Les eurodéputés votent l'union bancaire

  1. Hier

    Nantes : la fermeture de l'usine de la Seita confirmée

  2. Hier

    Smic : la proposition choc de Pierre Gattaz

  3. Hier

    La Société Générale condamnée à payer 2 millions d'euros

  4. Hier

    Ecotaxe : Royal veut faire payer les camions étrangers

  5. Hier

    Tarifs EDF : Pas de hausse avant le mois d'août

  6. Hier

    Alstom : 180 postes menacés en France

  7. Hier

    Quand l'Allemagne embauche, c'est toute l'Europe qui se précipite

  8. Hier

    Jeux en ligne : les paris sportifs ont la cote

  9. Hier

    Sapin : "3% en 2015, c'est notre stratégie budgétaire"

  10. Hier

    Nantes : l'usine de la Seita devrait fermer

  1. Hier

    Les banques ont supprimé 80.000 postes en 2013

  2. Hier

    La BCE envisage d'agir contre l'euro fort

  3. Hier

    SFR : Bouygues s'estime victime "d'anomalies"

  4. Hier

    Les chiffres de Pôle emploi labellisés

  5. Hier

    La Cour des comptes épingle l’endettement des hôpitaux

  6. Hier

    La Sécu a dépensé 1,4 milliard de moins que prévu en 2013

  7. Hier

    "Guerre des oursons" : Lindt reprend l’avantage

  8. Hier

    Electricité : la justice impose une hausse rétroactive des tarifs

  9. Hier

    FagorBrandt : feu vert espagnol à Cevital pour un rachat

  10. Hier

    Déficit : Sapin croit à "l'objectif des 3%"

  1. Hier

    Recul historique du travail à domicile

  2. Hier

    Lauvergeon : "Des bruits viennent de gens qui ne me veulent pas du bien"

  3. Hier

    La TVA fête ses 60 ans

  4. Hier

    Les 3 Suisses devraient supprimer 198 postes

  5. Hier

    Travail dominical : les magasins de bricolage resteront bien ouverts

  6. Hier

    Dette : Barnier ne veut pas "un nouveau sursis" de Bruxelles

  7. Hier

    Alcool : nous buvons "moins mais mieux"

  8. Hier

    FNSEA : Xavier Beulin réélu sans surprise

  9. Hier

    Siphons à chantilly : attention danger !

  10. Hier

    50 milliards d'économies : le texte en conseil des ministres le 23 avril

  1. Hier

    Toyota : 110.000 voitures rappelées en France

  2. Hier

    Pour Noyer (BCE), Valls fait une "erreur de diagnostic"

  3. Hier

    La loi sur la transition énergétique sera présentée "avant l'été"

  4. Hier

    Rythmes scolaires : ce que prévoit Valls

  5. Hier

    Valls : coup de pouce pour les plus modestes

  6. Hier

    Valls précise les 50 milliards d'économies

  7. Hier

    Emploi : Valls promet une baisse du coût du travail

  8. Hier

    Valls veut "redonner confiance aux Français"

  9. Hier

    Valls : "Réduire la fracture numérique"

  10. Hier

    Le FMI pense que la France va rattraper l'Allemagne

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues