Les exilés fiscaux seraient 5.000

Par Fannie Rascle et Martial You

Publié le 21 décembre 2012 à 07h56 Mis à jour le 21 décembre 2012 à 09h50

Et si Bercy taxait en France les exilés?

© MAX PPP

INFO E1 - C’est le nombre de départs estimés depuis l’élection de François Hollande.

L’estimation. Voici le chiffre sur lequel s’accordent les cabinets d’avocats fiscalistes interrogés par Europe 1, tant à Paris qu’en régions : 5.000 Français auraient quitté la France pour des raisons fiscales depuis l’élection de François Hollande en mai dernier. Le nombre de candidats au départ aurait ainsi été multiplié par cinq. Mais officiellement, aucun chiffre n’est disponible. Au point que Gilles Carrez, le président de la Commission des finances à l’Assemblée nationale, a écrit un courrier pour demander des études officielles auprès du gouvernement.

L’indice qui ne trompe pas. "Exil fiscal oblige, les riches Parisiens revendent en masse leurs appartements haut de gamme", titre sur deux pages Le Figaro daté de vendredi. Dans le 16e arrondissement de Paris, le nombre de biens immobiliers de plus de 1,5 million d'euros mis en vente depuis un an aurait bondi de 63%, de 69% dans le 6e arrondissement ou encore de 75% à Neuilly-sur-Seine, le bastion historique de Nicolas Sarkozy dans les Hauts-de-Seine.

>> L'INTERVIEW - "Un climat de guerre civile", pour Parisot

Qui part ? Parmi les derniers départs emblématiques, et qui ont fait polémique, on trouve pêle-mêle, l'acteur Gérard Depardieu, l'homme d’affaires Bernard Arnault ou encore l'opticien Alain Afflelou dont l'exil n'aurait cependant pas de raisons fiscales.

>> A LIRE AUSSI - Deneuve tacle Torreton qui taclait Depardieu

Mais qui compose le gros des troupes des exilés ? Pas forcément des milliardaires. Les nouveaux exilés fiscaux sont souvent de jeunes futurs riches, des cadres supérieurs entre 35 et 50 ans travaillant dans des grands groupes. Ces multinationales délocalisent et leurs salariés acceptent de partir avec elles, et en emmenant avec eux leur famille. "Ces gens-là quittent le territoire dans le cadre d’un certain consensus, et c’est ça qui est nouveau, entre l’employeur et ses salariés. Faisons le même travail dans un autre pays, on gagnera plus, tous ensemble, ailleurs", note l'expert Nicolas Duboille, du cabinet Granrut.

Et où vont-ils ? La Suisse, c'est du passé. Les nouveaux exilés fiscaux sont tentés par la Californie, Londres mais aussi le Portugal ou encore la région de Milan en Italie.

  • a a
6

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. Hier

    Xavier Beulin : les charges des agriculteurs "vont baisser de 3%"

  2. Hier

    Dosettes : Nespresso s'engage à modifier ses pratiques commerciales

  3. Hier

    Réduction des déficits : Montebourg veut des "contreparties" de Bruxelles

  4. Hier

    La Redoute supprime son "gros catalogue"

  5. Hier

    Reims : bonne nouvelle sur le front de l'emploi

  6. Hier

    La création d'entreprises en baisse en mars

  7. Hier

    PSA : en colère, ils offrent leurs primes aux Restos du Coeur

  8. Hier

    Smic : la proposition de Gattaz est "esclavagiste"

  9. Hier

    Angola : le projet à grande échelle de Total

  10. Hier

    3% de déficit : Sapin promet de les atteindre sans délai

  1. Hier

    Les eurodéputés votent l'union bancaire

  2. Hier

    Nantes : la fermeture de l'usine de la Seita confirmée

  3. Hier

    Smic : la proposition choc de Pierre Gattaz

  4. Hier

    La Société Générale condamnée à payer 2 millions d'euros

  5. Hier

    Ecotaxe : Royal veut faire payer les camions étrangers

  6. Hier

    Tarifs EDF : Pas de hausse avant le mois d'août

  7. Hier

    Alstom : 180 postes menacés en France

  8. Hier

    Quand l'Allemagne embauche, c'est toute l'Europe qui se précipite

  9. Hier

    Jeux en ligne : les paris sportifs ont la cote

  10. Hier

    Sapin : "3% en 2015, c'est notre stratégie budgétaire"

  1. Hier

    Nantes : l'usine de la Seita devrait fermer

  2. Hier

    Les banques ont supprimé 80.000 postes en 2013

  3. Hier

    La BCE envisage d'agir contre l'euro fort

  4. Hier

    SFR : Bouygues s'estime victime "d'anomalies"

  5. Hier

    Les chiffres de Pôle emploi labellisés

  6. Hier

    La Cour des comptes épingle l’endettement des hôpitaux

  7. Hier

    La Sécu a dépensé 1,4 milliard de moins que prévu en 2013

  8. Hier

    "Guerre des oursons" : Lindt reprend l’avantage

  9. Hier

    Electricité : la justice impose une hausse rétroactive des tarifs

  10. Hier

    FagorBrandt : feu vert espagnol à Cevital pour un rachat

  1. Hier

    Déficit : Sapin croit à "l'objectif des 3%"

  2. Hier

    Recul historique du travail à domicile

  3. Hier

    Lauvergeon : "Des bruits viennent de gens qui ne me veulent pas du bien"

  4. Hier

    La TVA fête ses 60 ans

  5. Hier

    Les 3 Suisses devraient supprimer 198 postes

  6. Hier

    Travail dominical : les magasins de bricolage resteront bien ouverts

  7. Hier

    Dette : Barnier ne veut pas "un nouveau sursis" de Bruxelles

  8. Hier

    Alcool : nous buvons "moins mais mieux"

  9. Hier

    FNSEA : Xavier Beulin réélu sans surprise

  10. Hier

    Siphons à chantilly : attention danger !

  1. Hier

    50 milliards d'économies : le texte en conseil des ministres le 23 avril

  2. Hier

    Toyota : 110.000 voitures rappelées en France

  3. Hier

    Pour Noyer (BCE), Valls fait une "erreur de diagnostic"

  4. Hier

    La loi sur la transition énergétique sera présentée "avant l'été"

  5. Hier

    Rythmes scolaires : ce que prévoit Valls

  6. Hier

    Valls : coup de pouce pour les plus modestes

  7. Hier

    Valls précise les 50 milliards d'économies

  8. Hier

    Emploi : Valls promet une baisse du coût du travail

  9. Hier

    Valls veut "redonner confiance aux Français"

  10. Hier

    Valls : "Réduire la fracture numérique"

Europe 1 sur les réseaux sociaux
L'édito économique
La fin de la Chine low-cost?

La fin de la Chine low-cost?

Une grève paralyse depuis le début de la semaine le fournisseur Chinois de Nike et d'Adidas, montrant à quel point "l'usine du monde" commence à devenir fragile.

Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues