Les Champs-Elysées, un champ de bataille

Par Marion Sauveur

Publié le 10 juillet 2012 à 15h41 Mis à jour le 10 juillet 2012 à 16h46

Le Virgin Megastore des Champs-Elysées pourrait céder son bail. Auquel cas, Volkswagen, entre autres, pourrait être intéressé.

Le Virgin Megastore des Champs-Elysées pourrait céder son bail. Auquel cas, Volkswagen, entre autres, pourrait être intéressé. © MaxPPP

Des rumeurs font état d'un départ du Virgin. Des repreneurs se font déjà connaître.

Le 52-60 avenue des Champs-Elysées suscite la convoitise. Plusieurs marques rêvent de s'implanter à cette adresse de choix de la prestigieuse avenue parisienne. Sur les 27.000 mètres carrés de cet immeuble, racheté en juin par le fonds qatari QIA à Groupama pour plus de 500 millions d'euros et qui abrite notamment Monoprix et Virgin, 7.000 mètres carrés - dont 4.500 mètres carrés utiles - pourraient bientôt être disponibles.

Car le distributeur de produits culturels, selon Le Figaro, chercherait à vendre son droit au bail. Si tel est le cas, le futur locataire devra s'acquitter un loyer exorbitant, qui s'établit aujourd'hui autour de six millions d'euros par an, et qui risque d'augmenter.

Volkwagen, Tiffany & co ou un hôtel Harrods

Parmi les intéressés, figurerait le premier constructeur européen Volkswagen, qui, à la différence de la plupart de ses concurrents automobiles, n'est pas encore implanté sur la plus belle avenue du monde où déambulent chaque année quelque 100 millions de visiteurs. C'est ce que révèle Le Figaro mardi. La marque de voiture aurait un atout dans son coffre pour implanter son showroom à la place de Virgin, puisque le groupe allemand compte le Qatar parmi ses actionnaires minoritaires.

Un hôtel de luxe pourrait aussi vouloir s'implanter à l'emplacement actuel du Virgin Megastore. Il s'agirait d'un établissement Harrods. Les propriétaires de la marque ne sont autres que les Qataris. Autre concurrent possible : le joailler et spécialiste des arts de la table Tiffany & Co. Présent déjà sur deux belles places parisiennes - rue de la Paix et au Printemps-Haussman -, le groupe américain lorgne sur une exposition sur l'avenue des Champs-Elysées.

Et la mode dans tout ça ?

Mais, comme dans un jeu de chaises musicales, Tiffany & Co pourrait aussi s'installer un peu plus haut, au numéro 62, où siège actuellement l'un des Quick de l'avenue. Le fast-food pourrait céder sa place en 2015.

D'ici là, d'autres marques pourraient s'installer sur les Champs-Elysées. Les géants du textile Forever 21 et The Kooples Sport auraient l'intention de convoiter un numéro sur la plus belle avenue du monde. Et Zara envisagerait aussi d'établir un troisième magasin. Une tendance ? Peut-être. Ces dernières années, l'avenue des Champs-Elysées a accueilli de grands noms de la mode : H&M, Abercrombie&Fitch ou encore Banana Republic.

Avant de faire des projets, encore faut-il que Virgin cède son bail. Rien n'est gagné. Car la chaîne de distribution multiculturelle a démenti en juin dernier les rumeurs sur son déménagement des Champs-Elysées. La question n'est pas évoquée en tout cas à court terme, malgré une nouvelle stratégie du groupe qui consiste à réduire la surface de ses points de vente.

  • a a
0

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. Hier

    La moitié des chômeurs indemnisés étaient en CDD ou intérim

  2. Hier

    Fraude fiscale : le fisc a déjà récupéré 1,3 milliard d’euros cette année

  3. Hier

    HSBC et Deutsche Bank (encore) dans le viseur de la justice américaine

  4. Hier

    Bactérie E.coli : St-Marcellin et gorgonzola retirés de la vente

  5. Hier

    Un Français sur deux prêt à favoriser un autre placement que le livret A

  6. Hier

    Chômage : nouvelle hausse, nouveau record, mais...

  7. Hier

    La Coupe du monde plombe les comptes de TF1

  8. Hier

    Trafic aérien : les applications prises d'assaut

  9. Hier

    La Poste : un timbre à 80 centimes en 2018 ?

  10. Hier

    Air France a contourné le Mali

  1. Hier

    Etats-Unis : BNP écope d'une nouvelle amende

  2. Hier

    Le Parlement vote définitivement le budget rectificatif pour 2014

  3. Hier

    Fraude fiscale : UBS mise en examen

  4. Hier

    Ryanair doit rembourser 9,6 millions d'aides

  5. Hier

    Immobilier : vers une baisse des tarifs des notaires ?

  6. Hier

    Entreprises : vers un seul type de "jour" ?

  7. Hier

    Épargne : les Français se détournent du Livret A

  8. Hier

    Auchan : sanctionné pour avoir regardé un match des Bleus

  9. Hier

    Les banques doivent-elles des millions à leurs clients ?

  10. Hier

    Emploi à domicile : la baisse continue

  1. Hier

    "La situation économique de la France est catastrophique", estime Gattaz

  2. Hier

    Pacte de responsabilité : la chimie signe le premier accord de branche

  3. Hier

    Microsoft va supprimer 18.000 emplois d'ici un an

  4. Hier

    Sera-t-on privé d'escargots à Noël ?

  5. Hier

    Sanofi : la CGT confirme une menace sur l’emploi

  6. Hier

    Airbus fait le plein de commandes à Farnborough

  7. Hier

    Escalators : la RATP nie tout problème de taille

  8. Hier

    Escalators de la RATP : une erreur à 6 millions

  9. Hier

    Tilly-Sabco : faute de poulets, l'abattoir est menacé

  10. Hier

    Apple s’allie à IBM pour conquérir les entreprises

  1. Hier

    Taxe de séjour : la réforme attendra 2015

  2. Hier

    Microsoft : un plan social massif à venir ?

  3. Hier

    Juncker veut investir 300 milliards contre le chômage

  4. Hier

    Le rapport qui torpille les professions réglementées

  5. Hier

    La Bundesbank demande à la BCE de remonter son taux directeur

  6. Hier

    Le service civique, "victime de son succès"

  7. Hier

    Mory Ducros : le tribunal annule les licenciements

  8. Hier

    Taxis contre VTC : la loi Thévenoud adoptée

  9. Hier

    Pierre-René Lemas devient le président de la BPI

  10. Hier

    L’UE valide le décret français sur le patriotisme économique

  1. Hier

    Les réponses de Montebourg pour "redresser la France"

  2. Hier

    SNCM : les marins suspendent leur grève

  3. Hier

    Le taux du Livret A passera à 1% le 1er août

  4. Hier

    SNCM : les syndicats "exigent" d'être reçus par Valls "dans les heures qui viennent"

  5. Hier

    SNCM : Veolia prêt à céder sa part pour 1 euro

  6. Hier

    Hôtellerie : un rapport veut taxer les sites comme Airbnb

  7. Hier

    La Banque de France plaide pour une baisse du Livret A

  8. Hier

    Vers une sortie de crise à la SNCM

  9. Hier

    Au fait, le CV anonyme c'est obligatoire !

  10. Hier

    Grève à la SNCM : les négociations continuent

Europe 1 sur les réseaux sociaux
L'édito économique
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues