La guerre, bonne pub pour les Rafales ?

Par Gaétan Supertino

Publié le 18 janvier 2013 à 11h59 Mis à jour le 18 janvier 2013 à 16h08

Un Rafale sur un porte-avion de l'Otan, lors de la guerre en Lybie.

Un Rafale sur un porte-avion de l'Otan, lors de la guerre en Lybie. © REUTERS

L'Inde a annoncé qu'elle envisageait d'acheter 189 avions français. Coïncidence ?

Pour certains, les guerres françaises ont du bon. En ce qui concerne Dassault Aviation par exemple, il s'agit de publicités qui tombent à pic. À peine quelques heures après le début de l'intervention française au Mali, la semaine dernière, l'Inde a en effet annoncé qu'elle envisageait d'acheter 189 Rafales à l'avionneur français, soit 63 de plus que prévu dans un contrat passé en janvier 2012. Montant total de la transaction : 14 milliards d'euros. Peut-on réellement faire un lien avec les opérations militaires de la France ? Éléments de réponse.

• Le Rafale, c'est quoi déjà? Il s'agit d'un avion de conception et fabrication française dit "multirôles", monoplace ou biplace, capable de voler à Mach 1,8, et de combattre aussi bien contre d'autres avions que de bombarder une position. L'interception, l'attaque air-sol, air-mer, la reconnaissance ou encore la frappe nucléaire font partie de ses missions potentielles. D'une envergure de 10,8 mètres, d'une longueur de 15,3 m et d'un poids à vide de 10 tonnes, il est considéré comme discret et difficilement repérable au radar. L'armée française a passé commande de 180 appareils à ce jour.

Rafale bandeau - Vous n'avez pas le droit de voir cet objet.

• Plus de 20 ans d'insuccès. La signature d'un contrat en Inde représenterait le premier succès de Dassault, qui tente d'exporter son avion depuis les années 80. Après avoir essuyé deux gros échecs dans les années 2000 (Pays-Bas et Corée du Sud), l'industriel voit aujourd'hui plusieurs pays repousser indéfiniment leur décision : le Brésil, les Emirats Arabes Unis, la Malaisie et le Canada. Un contrat en Inde pourrait au final influencer leurs choix en faveur du Français.

>> À lire : Rafale en Inde, les salariés restent prudents

• Le contrat indien dû à la guerre ? L'Inde a annoncé en janvier 2012 que le Rafale avait remporté son appel d'offres. La première raison de ce succès vient du prix, jusque là principal défaut de l'avion français, que Dassault a enfin consenti à baisser. Celui-ci est en effet passé de 140 millions à 70 millions d'euros, selon certaines estimations. Mais la guerre en Libye n'est pas étrangère à cette signature. Dépêchés sur place en mars 2011, les avions français y ont mené 2000 sorties, ont volé sept heures de suite et se sont ravitaillés en vol pour larguer les toutes premières bombes occidentales. "Le Rafale s'y est comporté de façon admirable et, ce qui compte plus, c'est qu'il n'y pas meilleur argument de vente que d'avoir fait ses preuves au combat", expliquait ainsi au moment de la signature du contrat Guy Anderson, analyste en chef chez IHS Jane's Defence Industry, cité par L’Expansion.com. Quant à l'intervention au Mali, la concordance des dates est troublante. Et François Hollande lui-même reconnait qu'elle fait une parfaite promo. "C'est un très bon avion. Je n'ose pas dire que l'expérience l'a démontré, mais c'est pourtant le cas, aussi bien en Libye que sur le théâtre malien", a déclaré le chef de l'Etat, en visite mardi aux Emirats arabes unis.

Les rafales séduisent en temps de guerre - Vous n'avez pas le droit de voir cet objet.

• Vraiment une bonne nouvelle pour la France ? Ce contrat représenterait une bouffée d'air incontestée pour le groupe français. Mais il ne se fera pas sans contreparties. L'Inde demande en effet en échange un transfert partiel de technologie. Et sur les 126 prévus avions au départ, 108 devaient être construits dans une usine indienne.

  • a a
2

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. Hier

    Air France : retards attendus en raison d'une grève samedi

  2. Hier

    84% des embauches se font en CDD, un record

  3. Hier

    Soldes d'été : bilan morose... sauf pour le e-commerce

  4. Hier

    La moitié des chômeurs indemnisés étaient en CDD ou intérim

  5. Hier

    Fraude fiscale : le fisc a déjà récupéré 1,3 milliard d’euros cette année

  6. Hier

    HSBC et Deutsche Bank (encore) dans le viseur de la justice américaine

  7. Hier

    Bactérie E.coli : St-Marcellin et gorgonzola retirés de la vente

  8. Hier

    Un Français sur deux prêt à favoriser un autre placement que le livret A

  9. Hier

    Chômage : nouvelle hausse, nouveau record, mais...

  10. Hier

    La Coupe du monde plombe les comptes de TF1

  1. Hier

    Trafic aérien : les applications prises d'assaut

  2. Hier

    La Poste : un timbre à 80 centimes en 2018 ?

  3. Hier

    Air France a contourné le Mali

  4. Hier

    Etats-Unis : BNP écope d'une nouvelle amende

  5. Hier

    Le Parlement vote définitivement le budget rectificatif pour 2014

  6. Hier

    Fraude fiscale : UBS mise en examen

  7. Hier

    Ryanair doit rembourser 9,6 millions d'aides

  8. Hier

    Immobilier : vers une baisse des tarifs des notaires ?

  9. Hier

    Entreprises : vers un seul type de "jour" ?

  10. Hier

    Épargne : les Français se détournent du Livret A

  1. Hier

    Auchan : sanctionné pour avoir regardé un match des Bleus

  2. Hier

    Les banques doivent-elles des millions à leurs clients ?

  3. Hier

    Emploi à domicile : la baisse continue

  4. Hier

    "La situation économique de la France est catastrophique", estime Gattaz

  5. Hier

    Pacte de responsabilité : la chimie signe le premier accord de branche

  6. Hier

    Microsoft va supprimer 18.000 emplois d'ici un an

  7. Hier

    Sera-t-on privé d'escargots à Noël ?

  8. Hier

    Sanofi : la CGT confirme une menace sur l’emploi

  9. Hier

    Airbus fait le plein de commandes à Farnborough

  10. Hier

    Escalators : la RATP nie tout problème de taille

  1. Hier

    Escalators de la RATP : une erreur à 6 millions

  2. Hier

    Tilly-Sabco : faute de poulets, l'abattoir est menacé

  3. Hier

    Apple s’allie à IBM pour conquérir les entreprises

  4. Hier

    Taxe de séjour : la réforme attendra 2015

  5. Hier

    Microsoft : un plan social massif à venir ?

  6. Hier

    Juncker veut investir 300 milliards contre le chômage

  7. Hier

    Le rapport qui torpille les professions réglementées

  8. Hier

    La Bundesbank demande à la BCE de remonter son taux directeur

  9. Hier

    Le service civique, "victime de son succès"

  10. Hier

    Mory Ducros : le tribunal annule les licenciements

  1. Hier

    Taxis contre VTC : la loi Thévenoud adoptée

  2. Hier

    Pierre-René Lemas devient le président de la BPI

  3. Hier

    L’UE valide le décret français sur le patriotisme économique

  4. Hier

    Les réponses de Montebourg pour "redresser la France"

  5. Hier

    SNCM : les marins suspendent leur grève

  6. Hier

    Le taux du Livret A passera à 1% le 1er août

  7. Hier

    SNCM : les syndicats "exigent" d'être reçus par Valls "dans les heures qui viennent"

  8. Hier

    SNCM : Veolia prêt à céder sa part pour 1 euro

  9. Hier

    Hôtellerie : un rapport veut taxer les sites comme Airbnb

  10. Hier

    La Banque de France plaide pour une baisse du Livret A

Europe 1 sur les réseaux sociaux
L'édito économique
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues