Essence: une baisse "immédiate" de 6 cents

Par Gabriel Vedrenne

Publié le 28 août 2012 à 12h24 Mis à jour le 28 août 2012 à 13h21

Une pompe à essence, à Nice. © REUTERS

URGENT - La baisse des prix va s'appliquer dans les 24 heures, a annoncé le ministre de l'Economie.

"Les lignes ont bougé", dixit le ministre de l'Economie. Très attendu sur le dossier des prix des carburants, Pierre Moscovici a abattu ses cartes mardi en milieu de journée. A l'issue de sa réunion avec les industriels du secteur pétroliers, il a fait une annonce en trois chiffres, dont l'un est le plus emblématique : Bercy espère une baisse allant jusqu'à 6 centimes par litre.

• "Jusqu'à 6 centimes" de baisse. Le ministre de l'Economie a promis que"les prix baisseront jusqu'à 6 centimes à la pompe (pendant les trois prochains mois, ndlr). C'est un effort substantiel". "Concrètement, c'est un euro et demi de moins" pour un plein de 25 litres, a-t-il souligné.

Une baisse applicable dans les 24 heures. "Cette décision sera applicable dans les 24 heures et donc les prix à la pompe vont baisser maintenant", a-t-il souligné, avant de préciser que cette baisse des prix est applicable pour trois mois. Ensuite, Bercy va "mettre en place un mécanisme plus pérenne" que "les consommateurs appellent de leurs voeux".

Un effort de 300 millions d'euros. Pour réaliser cette baisse des tarifs, l'effort financier va être partagé à parts égales entre l'Etat et les entreprises : 3 centimes pour les pétroliers et 3 centimes pour l'Etat. L'Etat va renoncer à 300 millions d'euros, tandis que les industriels vont faire baisser les prix d'au moins un centimes d'euro par litre. Total a ainsi annoncé une baisse de ses prix de 2 centimes par litre et 3 centimes sur les autoroutes. Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip) a, lui, expliqué que la baisse de la part des entreprises serait supérieure à un centime d'euro par litre.

Une promesse de campagne, beaucoup d'attente

© REUTERS

François Hollande avait promis pendant la campagne présidentielle de bloquer les prix des carburants pendant trois mois, une promesse mise entre parenthèses au lendemain de son élection en raison d'une baisse des prix du pétrole et du carburants à la pompe, repartis depuis à la hausse.

Cette diminution des prix à la pompe est un peu plus étoffée que la fourchette de 2 à 4 centimes qui avait été évoquée la veille par le chef du gouvernement Jean-Marc Ayrault, mais il est peu probable qu'elle satisfasse les associations de consommateurs, alors que le gazole a atteint la semaine dernière un nouveau record, à près de 1,46 euro le litre.

"Nous sommes certains que ce ne sera pas suffisant et nous avons peur que cette légère baisse suscite beaucoup de désillusions", a lancé lundi Michel Fréchet, président de la Confédération générale du logement (CGL), tandis que l'association Familles rurales soulignait qu'en dessous de 10 centimes par litre, il n'y aurait "aucun impact" sur le pouvoir d'achat des ménages.

  • a a
35

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. Hier

    Le Parlement vote définitivement le budget rectificatif pour 2014

  2. Hier

    Fraude fiscale : UBS mise en examen

  3. Hier

    Ryanair doit rembourser 9,6 millions d'aides

  4. Hier

    Immobilier : vers une baisse des tarifs des notaires ?

  5. Hier

    Entreprises : vers un seul type de "jour" ?

  6. Hier

    Épargne : les Français se détournent du Livret A

  7. Hier

    Auchan : sanctionné pour avoir regardé un match des Bleus

  8. Hier

    Les banques doivent-elles des millions à leurs clients ?

  9. Hier

    Emploi à domicile : la baisse continue

  10. Hier

    "La situation économique de la France est catastrophique", estime Gattaz

  1. Hier

    Pacte de responsabilité : la chimie signe le premier accord de branche

  2. Hier

    Microsoft va supprimer 18.000 emplois d'ici un an

  3. Hier

    Sera-t-on privé d'escargots à Noël ?

  4. Hier

    Sanofi : la CGT confirme une menace sur l’emploi

  5. Hier

    Airbus fait le plein de commandes à Farnborough

  6. Hier

    Escalators : la RATP nie tout problème de taille

  7. Hier

    Escalators de la RATP : une erreur à 6 millions

  8. Hier

    Tilly-Sabco : faute de poulets, l'abattoir est menacé

  9. Hier

    Apple s’allie à IBM pour conquérir les entreprises

  10. Hier

    Taxe de séjour : la réforme attendra 2015

  1. Hier

    Microsoft : un plan social massif à venir ?

  2. Hier

    Juncker veut investir 300 milliards contre le chômage

  3. Hier

    Le rapport qui torpille les professions réglementées

  4. Hier

    La Bundesbank demande à la BCE de remonter son taux directeur

  5. Hier

    Le service civique, "victime de son succès"

  6. Hier

    Mory Ducros : le tribunal annule les licenciements

  7. Hier

    Taxis contre VTC : la loi Thévenoud adoptée

  8. Hier

    Pierre-René Lemas devient le président de la BPI

  9. Hier

    L’UE valide le décret français sur le patriotisme économique

  10. Hier

    Les réponses de Montebourg pour "redresser la France"

  1. Hier

    SNCM : les marins suspendent leur grève

  2. Hier

    Le taux du Livret A passera à 1% le 1er août

  3. Hier

    SNCM : les syndicats "exigent" d'être reçus par Valls "dans les heures qui viennent"

  4. Hier

    SNCM : Veolia prêt à céder sa part pour 1 euro

  5. Hier

    Hôtellerie : un rapport veut taxer les sites comme Airbnb

  6. Hier

    La Banque de France plaide pour une baisse du Livret A

  7. Hier

    Vers une sortie de crise à la SNCM

  8. Hier

    Au fait, le CV anonyme c'est obligatoire !

  9. Hier

    Grève à la SNCM : les négociations continuent

  10. Hier

    Paris : la fourrière bientôt municipalisée ?

  1. Hier

    Baisse d'impôt, apprentissage : ce qu'a annoncé Valls

  2. Hier

    Conférence sociale : Valls ne "minimise pas" le boycott

  3. Hier

    Conférence sociale : après la CGT et FO , la FSU "claque la porte"

  4. Hier

    Le déficit commercial se creuse, celui de l’Etat se résorbe

  5. Hier

    La CGT et FO boycotteront la Conférence sociale mardi

  6. Hier

    Conférence sociale : Roubaud en a "ras le bol" de la CGT

  7. Hier

    Emprunts toxiques : Dexia devra rembourser 3,4 millions d'euros à Angoulême

  8. Hier

    France : le FMI prévoit une faible croissance

  9. Hier

    Pour Le Foll, Gattaz n'est pas "au niveau"

  10. Hier

    Montebourg lance son comité contre l'austérité

L'actu économique
Europe 1 sur les réseaux sociaux
L'édito économique
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues