Emploi : en attendant un accord

Par Thomas Morel avec AFP

Publié le 10 janvier 2013 à 23h11 Mis à jour le 11 janvier 2013 à 06h11

Retraites : réforme "néfaste", dit le Medef

© REUTERS

3' CHRONO - Syndicats et patronat se retrouvent une dernière fois vendredi.

>> L'info. Laurence Parisot annonçait jeudi matin qu'elle espérait un accord avant la fin de la journée. Les faits lui ont donné tort. Les négociations sur l'emploi, sur lesquelles la majorité compte pour enrayer la progression du chômage, ont échoué à déboucher sur un accord. Les partenaires sociaux se retrouvent vendredi pour un dernier tour de table à l'issue duquel le gouvernement pourrait légiférer si aucun accord n'est trouvé.

>> A LIRE : négociations sur l'emploi, le dernier round

Le patronat fait un pas de plus. Jeudi après-midi, le Medef, la CGPME et l'UPA, qui représentent les chefs d'entreprise, ont encore proposé un nouveau protocole d'accord à l'intersyndicale. En plus de la généralisation des complémentaires santé à tous les salariés et de la conservation des droits au chômage d'un emploi à l'autre, le nouveau texte abandonne l'idée du "contrat de projet", sorte de CDI à durée déterminée, qui permettrait de se séparer plus facilement de l'employé.

Course contre la montre. Le patronat semble céder de plus en plus de terrain aux syndicats. Il faut dire qu'à quelques heures de la fin des négociations, c'est une véritable course contre la montre qui s'est engagée pour éviter le recours législatif. Le gouvernement a en effet affirmé qu'en l'absence de terrain d'entente vendredi soir, il prendrait des mesures. Selon Alain Vidalies, le ministre chargé des relations avec le Parlement, un texte pourrait même être présenté en Conseil des ministres "avant fin février". Et il ne fait aucun doute que ce texte ne serait pas du tout favorable aux entrepreneurs.

Où sont les contrats courts ? Les syndicats, de leur côté, ne sont pas enthousiasmés par la proposition du patronat. En effet, si elle règle un certain nombre de problèmes, elle élude complètement une question jugée clé : celle de la taxation des contrats courts. Les représentants des salariés estiment que, pour contraindre les entreprises à ne pas abuser des CDD, il faut surtaxer ceux-ci. "On attend avec impatience que le patronat aborde la question des contrats précaires", souligne non sans ironie Patrick Pierron, le négociateur de la CFDT. Selon lui, le nombre de contrats de travail de moins d'un mois a augmenté de 86 % en un an..

>> A LIRE : Surtaxer les CDD, une fausse bonne idée ?

60 % des Français favorables. Dans leur démarche, les syndicats ont le soutien d'une majorité de la population. Selon un sondage Tilder-OpinionWay-LCI, 59 % des Français se disent favorable à une taxation des contrats courts. Un soutien qui pousse certains leaders syndicaux à refuser tout accord. C'est le cas de Bernard Thibault, de la CGT, qui a expliqué que le nouveau texte ne proposait que "davantage de précarité", tandis qu'à Force Ouvrière, Stéphane Lardy, le négociateur, affirme que "FO ne sera pas le fossoyeur du Code du travail en France".

  • a a
0

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. 12h52

    La Poste : en 2018, votre timbre pourrait coûter 80 centimes

  2. 12h28

    Air France décide de contourner le Mali

  3. 11h08

    Etats-Unis : BNP écope d'une nouvelle amende

  4. Hier

    Le Parlement vote définitivement le budget rectificatif pour 2014

  5. Hier

    Fraude fiscale : UBS mise en examen

  6. Hier

    Ryanair doit rembourser 9,6 millions d'aides

  7. Hier

    Immobilier : vers une baisse des tarifs des notaires ?

  8. Hier

    Entreprises : vers un seul type de "jour" ?

  9. Hier

    Épargne : les Français se détournent du Livret A

  10. Hier

    Auchan : sanctionné pour avoir regardé un match des Bleus

  1. Hier

    Les banques doivent-elles des millions à leurs clients ?

  2. Hier

    Emploi à domicile : la baisse continue

  3. Hier

    "La situation économique de la France est catastrophique", estime Gattaz

  4. Hier

    Pacte de responsabilité : la chimie signe le premier accord de branche

  5. Hier

    Microsoft va supprimer 18.000 emplois d'ici un an

  6. Hier

    Sera-t-on privé d'escargots à Noël ?

  7. Hier

    Sanofi : la CGT confirme une menace sur l’emploi

  8. Hier

    Airbus fait le plein de commandes à Farnborough

  9. Hier

    Escalators : la RATP nie tout problème de taille

  10. Hier

    Escalators de la RATP : une erreur à 6 millions

  1. Hier

    Tilly-Sabco : faute de poulets, l'abattoir est menacé

  2. Hier

    Apple s’allie à IBM pour conquérir les entreprises

  3. Hier

    Taxe de séjour : la réforme attendra 2015

  4. Hier

    Microsoft : un plan social massif à venir ?

  5. Hier

    Juncker veut investir 300 milliards contre le chômage

  6. Hier

    Le rapport qui torpille les professions réglementées

  7. Hier

    La Bundesbank demande à la BCE de remonter son taux directeur

  8. Hier

    Le service civique, "victime de son succès"

  9. Hier

    Mory Ducros : le tribunal annule les licenciements

  10. Hier

    Taxis contre VTC : la loi Thévenoud adoptée

  1. Hier

    Pierre-René Lemas devient le président de la BPI

  2. Hier

    L’UE valide le décret français sur le patriotisme économique

  3. Hier

    Les réponses de Montebourg pour "redresser la France"

  4. Hier

    SNCM : les marins suspendent leur grève

  5. Hier

    Le taux du Livret A passera à 1% le 1er août

  6. Hier

    SNCM : les syndicats "exigent" d'être reçus par Valls "dans les heures qui viennent"

  7. Hier

    SNCM : Veolia prêt à céder sa part pour 1 euro

  8. Hier

    Hôtellerie : un rapport veut taxer les sites comme Airbnb

  9. Hier

    La Banque de France plaide pour une baisse du Livret A

  10. Hier

    Vers une sortie de crise à la SNCM

  1. Hier

    Au fait, le CV anonyme c'est obligatoire !

  2. Hier

    Grève à la SNCM : les négociations continuent

  3. Hier

    Paris : la fourrière bientôt municipalisée ?

  4. Hier

    Baisse d'impôt, apprentissage : ce qu'a annoncé Valls

  5. Hier

    Conférence sociale : Valls ne "minimise pas" le boycott

  6. Hier

    Conférence sociale : après la CGT et FO , la FSU "claque la porte"

  7. Hier

    Le déficit commercial se creuse, celui de l’Etat se résorbe

  8. Hier

    La CGT et FO boycotteront la Conférence sociale mardi

  9. Hier

    Conférence sociale : Roubaud en a "ras le bol" de la CGT

  10. Hier

    Emprunts toxiques : Dexia devra rembourser 3,4 millions d'euros à Angoulême

Europe 1 sur les réseaux sociaux
L'édito économique
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues