Emploi : en attendant un accord

Par Thomas Morel avec AFP

Publié le 10 janvier 2013 à 23h11 Mis à jour le 11 janvier 2013 à 06h11

Retraites : réforme "néfaste", dit le Medef

© REUTERS

3' CHRONO - Syndicats et patronat se retrouvent une dernière fois vendredi.

>> L'info. Laurence Parisot annonçait jeudi matin qu'elle espérait un accord avant la fin de la journée. Les faits lui ont donné tort. Les négociations sur l'emploi, sur lesquelles la majorité compte pour enrayer la progression du chômage, ont échoué à déboucher sur un accord. Les partenaires sociaux se retrouvent vendredi pour un dernier tour de table à l'issue duquel le gouvernement pourrait légiférer si aucun accord n'est trouvé.

>> A LIRE : négociations sur l'emploi, le dernier round

Le patronat fait un pas de plus. Jeudi après-midi, le Medef, la CGPME et l'UPA, qui représentent les chefs d'entreprise, ont encore proposé un nouveau protocole d'accord à l'intersyndicale. En plus de la généralisation des complémentaires santé à tous les salariés et de la conservation des droits au chômage d'un emploi à l'autre, le nouveau texte abandonne l'idée du "contrat de projet", sorte de CDI à durée déterminée, qui permettrait de se séparer plus facilement de l'employé.

Course contre la montre. Le patronat semble céder de plus en plus de terrain aux syndicats. Il faut dire qu'à quelques heures de la fin des négociations, c'est une véritable course contre la montre qui s'est engagée pour éviter le recours législatif. Le gouvernement a en effet affirmé qu'en l'absence de terrain d'entente vendredi soir, il prendrait des mesures. Selon Alain Vidalies, le ministre chargé des relations avec le Parlement, un texte pourrait même être présenté en Conseil des ministres "avant fin février". Et il ne fait aucun doute que ce texte ne serait pas du tout favorable aux entrepreneurs.

Où sont les contrats courts ? Les syndicats, de leur côté, ne sont pas enthousiasmés par la proposition du patronat. En effet, si elle règle un certain nombre de problèmes, elle élude complètement une question jugée clé : celle de la taxation des contrats courts. Les représentants des salariés estiment que, pour contraindre les entreprises à ne pas abuser des CDD, il faut surtaxer ceux-ci. "On attend avec impatience que le patronat aborde la question des contrats précaires", souligne non sans ironie Patrick Pierron, le négociateur de la CFDT. Selon lui, le nombre de contrats de travail de moins d'un mois a augmenté de 86 % en un an..

>> A LIRE : Surtaxer les CDD, une fausse bonne idée ?

60 % des Français favorables. Dans leur démarche, les syndicats ont le soutien d'une majorité de la population. Selon un sondage Tilder-OpinionWay-LCI, 59 % des Français se disent favorable à une taxation des contrats courts. Un soutien qui pousse certains leaders syndicaux à refuser tout accord. C'est le cas de Bernard Thibault, de la CGT, qui a expliqué que le nouveau texte ne proposait que "davantage de précarité", tandis qu'à Force Ouvrière, Stéphane Lardy, le négociateur, affirme que "FO ne sera pas le fossoyeur du Code du travail en France".

  • a a
0

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. 10h34

    La création d'entreprises en baisse en mars

  2. Hier

    PSA : en colère, ils offrent leurs primes aux Restos du Coeur

  3. Hier

    Smic : la proposition de Gattaz est "esclavagiste"

  4. Hier

    Angola : le projet à grande échelle de Total

  5. Hier

    3% de déficit : Sapin promet de les atteindre sans délai

  6. Hier

    Les eurodéputés votent l'union bancaire

  7. Hier

    Nantes : la fermeture de l'usine de la Seita confirmée

  8. Hier

    Smic : la proposition choc de Pierre Gattaz

  9. Hier

    La Société Générale condamnée à payer 2 millions d'euros

  10. Hier

    Ecotaxe : Royal veut faire payer les camions étrangers

  1. Hier

    Tarifs EDF : Pas de hausse avant le mois d'août

  2. Hier

    Alstom : 180 postes menacés en France

  3. Hier

    Quand l'Allemagne embauche, c'est toute l'Europe qui se précipite

  4. Hier

    Jeux en ligne : les paris sportifs ont la cote

  5. Hier

    Sapin : "3% en 2015, c'est notre stratégie budgétaire"

  6. Hier

    Nantes : l'usine de la Seita devrait fermer

  7. Hier

    Les banques ont supprimé 80.000 postes en 2013

  8. Hier

    La BCE envisage d'agir contre l'euro fort

  9. Hier

    SFR : Bouygues s'estime victime "d'anomalies"

  10. Hier

    Les chiffres de Pôle emploi labellisés

  1. Hier

    La Cour des comptes épingle l’endettement des hôpitaux

  2. Hier

    La Sécu a dépensé 1,4 milliard de moins que prévu en 2013

  3. Hier

    "Guerre des oursons" : Lindt reprend l’avantage

  4. Hier

    Electricité : la justice impose une hausse rétroactive des tarifs

  5. Hier

    FagorBrandt : feu vert espagnol à Cevital pour un rachat

  6. Hier

    Déficit : Sapin croit à "l'objectif des 3%"

  7. Hier

    Recul historique du travail à domicile

  8. Hier

    Lauvergeon : "Des bruits viennent de gens qui ne me veulent pas du bien"

  9. Hier

    La TVA fête ses 60 ans

  10. Hier

    Les 3 Suisses devraient supprimer 198 postes

  1. Hier

    Travail dominical : les magasins de bricolage resteront bien ouverts

  2. Hier

    Dette : Barnier ne veut pas "un nouveau sursis" de Bruxelles

  3. Hier

    Alcool : nous buvons "moins mais mieux"

  4. Hier

    FNSEA : Xavier Beulin réélu sans surprise

  5. Hier

    Siphons à chantilly : attention danger !

  6. Hier

    50 milliards d'économies : le texte en conseil des ministres le 23 avril

  7. Hier

    Toyota : 110.000 voitures rappelées en France

  8. Hier

    Pour Noyer (BCE), Valls fait une "erreur de diagnostic"

  9. Hier

    La loi sur la transition énergétique sera présentée "avant l'été"

  10. Hier

    Rythmes scolaires : ce que prévoit Valls

  1. Hier

    Valls : coup de pouce pour les plus modestes

  2. Hier

    Valls précise les 50 milliards d'économies

  3. Hier

    Emploi : Valls promet une baisse du coût du travail

  4. Hier

    Valls veut "redonner confiance aux Français"

  5. Hier

    Valls : "Réduire la fracture numérique"

  6. Hier

    Le FMI pense que la France va rattraper l'Allemagne

  7. Hier

    La France a besoin d'une semaine de plus pour son programme de stabilité

  8. Hier

    Manuel Valls prévoit de nouvelles économies

  9. Hier

    Ascométal : les repreneurs accourent mais...

  10. Hier

    Salaires : 600 euros de plus par mois dans un grand groupe...

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues