Des Nissan dans les usines Renault ?

Par Gaétan Supertino

Publié le 18 janvier 2013 à 13h00 Mis à jour le 23 janvier 2013 à 11h25

 Renault s'engagera à produire en France de nouveaux véhicules pour ses partenaires Nissan ou Daimler s'il parvient à un accord de compétitivité avec ses syndicats, a fait savoir vendredi le groupe automobile.

Renault s'engagera à produire en France de nouveaux véhicules pour ses partenaires Nissan ou Daimler s'il parvient à un accord de compétitivité avec ses syndicats, a fait savoir vendredi le groupe automobile. © REUTERS

Montebourg assure que l'allié de la marque au losange construira des voitures en France.

L'INFO. Va-t-on construire des voitures Nissan dans les usines Renault de France? "C'est ce que j'ai demandé à Carlos Ghosn, la réponse est oui", a assuré vendredi Arnaud Montebourg, lors d'une interview à RMC-BFMTV. Le ministre du Redressement productif a dit s'être entretenu au téléphone avec le PDG de l'alliance Renault-Nissan, après l'annonce de la suppression par la marque au losange de 7.500 emplois en France d'ici 2016.


• Mais Montebourg a-t-il parlé trop vite ? "Je lui ai dit, je souhaite que vous mettiez dans la discussion, dans la négociation avec les syndicats, le fait que comme vous êtes aussi le dirigeant de Nissan et que Renault contrôle Nissan, que Nissan se porte au secours des usines françaises et mette du travail sur les chaînes françaises. La réponse est positive", a insisté le ministre, alors qu'il était jusque là accusé par les syndicats d'être le "complice de Renault" dans ce plan de restructuration. Mais malgré l'enthousiasme du ministre, rien n'est encore fait. Jérôme Stoll, directeur commercial de Renault, a en effet affirmé vendredi lors d'une conférence de presse que la décision de produire des Nissan dans des usines françaises du groupe n'avait pas encore été prise.

>> À lire : Renault, PSA, "Montebourg est complice"

• Un ciel sombre pour Renault… et radieux pour Nissan ? Renault a annoncé vendredi une baisse de 6,3% de ses ventes dans le monde en 2012, à 2,55 millions de véhicules, du fait d'un effondrement de 18% en Europe. Dans le détail, les ventes de la marque Renault ont reculé de 6% en 2012, avec 2,1 millions d'unités écoulées. Une chute qui aurait pu être encore plus lourde, si les ventes de la marque à bas coût Dacia n'avaient progressé de 4,8%, à 359.800 unités. Or, parallèlement, Carlos Ghosn avait annoncé en septembre dernier qu'il s'attendait à une augmentation de 11% des ventes de Nissan, boostées par la Chine, à 5,35 millions d'unités. On comprend mieux pourquoi Arnaud Montebourg souhaite que le constructeur japonais vienne-t-en aide à son allié tricolore.

• Un plan de suppressions sans licenciement ? Renault envisage de ne pas remplacer 5.700 départs à la retraite et de remercier 1.800 autres employés. Ces 7.500 suppressions de postes représenteraient 14% de ses effectifs en France, estimés à environ 54.000 personnes. Le constructeur automobile a tenu à préciser qu'il excluait dans l'immédiat tout licenciement sec, économique ou plan de départs volontaires. Une précision qui semble avoir convaincu Arnaud Montebourg, qui estime que "le groupe n'a pas franchi les lignes rouges".

>> À lire : Montebourg va dans le sens de… Renault

  • a a
1

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. 07h10

    Soldes d'été : bilan morose... sauf pour le e-commerce

  2. Hier

    La moitié des chômeurs indemnisés étaient en CDD ou intérim

  3. Hier

    Fraude fiscale : le fisc a déjà récupéré 1,3 milliard d’euros cette année

  4. Hier

    HSBC et Deutsche Bank (encore) dans le viseur de la justice américaine

  5. Hier

    Bactérie E.coli : St-Marcellin et gorgonzola retirés de la vente

  6. Hier

    Un Français sur deux prêt à favoriser un autre placement que le livret A

  7. Hier

    Chômage : nouvelle hausse, nouveau record, mais...

  8. Hier

    La Coupe du monde plombe les comptes de TF1

  9. Hier

    Trafic aérien : les applications prises d'assaut

  10. Hier

    La Poste : un timbre à 80 centimes en 2018 ?

  1. Hier

    Air France a contourné le Mali

  2. Hier

    Etats-Unis : BNP écope d'une nouvelle amende

  3. Hier

    Le Parlement vote définitivement le budget rectificatif pour 2014

  4. Hier

    Fraude fiscale : UBS mise en examen

  5. Hier

    Ryanair doit rembourser 9,6 millions d'aides

  6. Hier

    Immobilier : vers une baisse des tarifs des notaires ?

  7. Hier

    Entreprises : vers un seul type de "jour" ?

  8. Hier

    Épargne : les Français se détournent du Livret A

  9. Hier

    Auchan : sanctionné pour avoir regardé un match des Bleus

  10. Hier

    Les banques doivent-elles des millions à leurs clients ?

  1. Hier

    Emploi à domicile : la baisse continue

  2. Hier

    "La situation économique de la France est catastrophique", estime Gattaz

  3. Hier

    Pacte de responsabilité : la chimie signe le premier accord de branche

  4. Hier

    Microsoft va supprimer 18.000 emplois d'ici un an

  5. Hier

    Sera-t-on privé d'escargots à Noël ?

  6. Hier

    Sanofi : la CGT confirme une menace sur l’emploi

  7. Hier

    Airbus fait le plein de commandes à Farnborough

  8. Hier

    Escalators : la RATP nie tout problème de taille

  9. Hier

    Escalators de la RATP : une erreur à 6 millions

  10. Hier

    Tilly-Sabco : faute de poulets, l'abattoir est menacé

  1. Hier

    Apple s’allie à IBM pour conquérir les entreprises

  2. Hier

    Taxe de séjour : la réforme attendra 2015

  3. Hier

    Microsoft : un plan social massif à venir ?

  4. Hier

    Juncker veut investir 300 milliards contre le chômage

  5. Hier

    Le rapport qui torpille les professions réglementées

  6. Hier

    La Bundesbank demande à la BCE de remonter son taux directeur

  7. Hier

    Le service civique, "victime de son succès"

  8. Hier

    Mory Ducros : le tribunal annule les licenciements

  9. Hier

    Taxis contre VTC : la loi Thévenoud adoptée

  10. Hier

    Pierre-René Lemas devient le président de la BPI

  1. Hier

    L’UE valide le décret français sur le patriotisme économique

  2. Hier

    Les réponses de Montebourg pour "redresser la France"

  3. Hier

    SNCM : les marins suspendent leur grève

  4. Hier

    Le taux du Livret A passera à 1% le 1er août

  5. Hier

    SNCM : les syndicats "exigent" d'être reçus par Valls "dans les heures qui viennent"

  6. Hier

    SNCM : Veolia prêt à céder sa part pour 1 euro

  7. Hier

    Hôtellerie : un rapport veut taxer les sites comme Airbnb

  8. Hier

    La Banque de France plaide pour une baisse du Livret A

  9. Hier

    Vers une sortie de crise à la SNCM

  10. Hier

    Au fait, le CV anonyme c'est obligatoire !

Europe 1 sur les réseaux sociaux
L'édito économique
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues