A quoi sert un portique écotaxe ?

Par Gaétan Supertino

Publié le 16 octobre 2013 à 12h40 Mis à jour le 16 octobre 2013 à 14h23

Plusieurs manifestations se sont tenues dans le Finistère notamment. L'une des plus spectaculaires : celle de Châteaulin, samedi, où 200 éleveurs ont tenté de prendre d'assaut un "portique écotaxe".

Plusieurs manifestations se sont tenues dans le Finistère notamment. L'une des plus spectaculaires : celle de Châteaulin, samedi, où 200 éleveurs ont tenté de prendre d'assaut un "portique écotaxe". © MaxPPP

Symbole de la crise en Bretagne, ils sont souvent attaqués par les éleveurs, reçus mercredi à Matignon.

La fronde. "Nos chères têtes pensantes, nos élus politiques, les membres de notre gouvernement et ceux autour du président de la République […], ils ne voient pas la détresse des gens." La charge, lancée mercredi sur Europe1, est signée Nadine, déléguée syndicale FO du groupe Doux, l'un des symboles des difficultés de l'agroalimentaire breton. Après l’annonce d’une nouvelle fermeture d’usine dans le secteur de l’agro-alimentaire, en l’occurrence l'abattoir Gad de Lampaul-Guimiliau, le ton est monté d'un cran en Bretagne, poussant le Premier ministre à organiser une table ronde mercredi, en présence de six ministres. Plusieurs manifestations se sont encore tenues ce week-end et en début de semaine, dans le Finistère notamment. L'une des plus spectaculaires : celle de Châteaulin, samedi, où 200 éleveurs ont tenté de prendre d'assaut un "portique écotaxe" protégé par des gendarmes mobiles.


>> Ces curieux édifices installés sur les routes hexagonales sont régulièrement pris à partie par les éleveurs bretons, devenant ainsi le symbole de leur grogne. Mais à quoi servent-ils?

L'écotaxe. Parmi les principaux motifs d'insatisfaction des éleveurs se trouve la mise en place de l'écotaxe, cette taxe sur les poids lourds de 3,5 tonnes. La mesure ne concerne que les camions circulant sur les routes nationales non payantes. Ce qui revient à taxer tous les axes routiers bretons, puisqu'il n'y a pas d'autoroutes. Prévue pour être effective en janvier, son montant dépend du nombre de kilomètres roulés et de la taille du véhicule. Elle doit rapporter 1,2 milliard par an à l’État, mais elle pénalise les éleveurs bretons, déjà soumis à une grave crise du secteur. "Nous sommes une péninsule, loin de tout et sans une seule autoroute. Or, avant d'être vendu, le poulet breton est un poussin que l'on transporte au poulailler. Puis il est conduit à l'abattoir, avant de rejoindre un distributeur puis un point de vente. Il y aura autant de taxes versées que de déplacements", explique ainsi au Figaro Thierry Merret, le président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles.

Les portiques. Pour s'assurer du bon fonctionnement de la taxe, 172 portiques (dont 10 en Bretagne) ont été installés sur les routes. Et trois d'entre eux ont déjà été renversés par des éleveurs bretons. Bijoux de technologie, ils permettent de vérifier que les camions sont bien équipés du système obligatoire (une sorte de GPS) permettant de le localiser et de transmettre le nombre de kilomètres parcourus par les camions. Un système qui permet ensuite aux douanes de savoir exactement le montant de la taxe à appliquer à chaque camion. En clair, les camions passent sous le portique et ce dernier détecte la présence ou non de ce système. Si le camion n'est pas équipé, l'information est transmise aux douanes, et le camion est passible de sanction financière.

A quoi sert un portique écotaxe ?

Le portique écotaxe de Guiclan (29) a été mis à terre en août. © MaxPPP

Un système efficace ? S'il pénalise le secteur agroalimentaire en Bretagne, il devrait en revanche réjouir les défenseurs de l'environnement. "Les effets ont été testés en Allemagne : on peut s’attendre à une modification du parc vers des véhicules les moins polluants et des retours à vide moins fréquents estimé à 20%", assure en tout cas la mairie de Prinquiau (Loire-Atlantique) sur son site internet, après avoir menée une enquête pour renseigner ses administrés sur l'installation de cet édifice.

A LIRE AUSSI

Comment sauver l'agroalimentaire ?
A-t-on vraiment un gouvernement ?
Les raisons de la fraude agricole

>> REECOUTEZ - L'interview d'un maire breton sur la crise agroalimentaire bretonne

  • a a
5

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

5 Commentaires

  1. Par paulopaulo à 17:22 le 16/10/2013

    Portiques

    Ces portiques sont ce qui reste du génial Grenelle de l'Environnement, la loi sur l'Eco-taxe a été votée par l'ancienne majorité en 2008. Belle usine à gaz aux conséquences mal étudiées, les appels d'offres ont été passés en 2011; les mises en application ont été plusieurs fois reportées. Pour l'instant 1er janvier 2014. L'actuelle majorité doit maintenant se débrouiller avec ce cadeau empoisonné.

  2. Par nimieunipire à 15:51 le 16/10/2013

    jacquerie conservatrice

    Même si l'Etat brille rarement par la pertinence de ses taxes et autres prélèvements, la filière pourrait faire l'effort d'étudier les mesures à mettre en œuvre pour s'adapter au mieux, comme c'est fait ailleurs dans l'UE.

  3. Par paulopaulo à 15:36 le 16/10/2013

    Portiques

    Ces portiques sont ce qui reste du génial Grenelle de l'Environnement, la loi sur l'Eco-taxe a été votée par l'ancienne majorité en 2008. Belle usine à gaz aux conséquences mal étudiées, les appels d'offres ont été passés en 2011; les mises en application ont été plusieurs fois reportées. Pour l'instant 1er janvier 2014. L'actuelle majorité doit maintenant se débrouiller avec ce cadeau empoisonné.

Tous les commentaires

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. 17h12

    Entreprises : vers un seul type de "jour" ?

  2. 16h59

    Épargne : les Français se détournent du Livret A

  3. 16h21

    Auchan : sanctionné pour avoir regardé un match des Bleus

  4. 11h29

    Les banques doivent-elles des millions à leurs clients ?

  5. 10h41

    Emploi à domicile : la baisse continue

  6. Hier

    "La situation économique de la France est catastrophique", estime Gattaz

  7. Hier

    Pacte de responsabilité : la chimie signe le premier accord de branche

  8. Hier

    Microsoft va supprimer 18.000 emplois d'ici un an

  9. Hier

    Sera-t-on privé d'escargots à Noël ?

  10. Hier

    Sanofi : la CGT confirme une menace sur l’emploi

  1. Hier

    Airbus fait le plein de commandes à Farnborough

  2. Hier

    Escalators : la RATP nie tout problème de taille

  3. Hier

    Escalators de la RATP : une erreur à 6 millions

  4. Hier

    Tilly-Sabco : faute de poulets, l'abattoir est menacé

  5. Hier

    Apple s’allie à IBM pour conquérir les entreprises

  6. Hier

    Taxe de séjour : la réforme attendra 2015

  7. Hier

    Microsoft : un plan social massif à venir ?

  8. Hier

    Juncker veut investir 300 milliards contre le chômage

  9. Hier

    Le rapport qui torpille les professions réglementées

  10. Hier

    La Bundesbank demande à la BCE de remonter son taux directeur

  1. Hier

    Le service civique, "victime de son succès"

  2. Hier

    Mory Ducros : le tribunal annule les licenciements

  3. Hier

    Taxis contre VTC : la loi Thévenoud adoptée

  4. Hier

    Pierre-René Lemas devient le président de la BPI

  5. Hier

    L’UE valide le décret français sur le patriotisme économique

  6. Hier

    Les réponses de Montebourg pour "redresser la France"

  7. Hier

    SNCM : les marins suspendent leur grève

  8. Hier

    Le taux du Livret A passera à 1% le 1er août

  9. Hier

    SNCM : les syndicats "exigent" d'être reçus par Valls "dans les heures qui viennent"

  10. Hier

    SNCM : Veolia prêt à céder sa part pour 1 euro

  1. Hier

    Hôtellerie : un rapport veut taxer les sites comme Airbnb

  2. Hier

    La Banque de France plaide pour une baisse du Livret A

  3. Hier

    Vers une sortie de crise à la SNCM

  4. Hier

    Au fait, le CV anonyme c'est obligatoire !

  5. Hier

    Grève à la SNCM : les négociations continuent

  6. Hier

    Paris : la fourrière bientôt municipalisée ?

  7. Hier

    Baisse d'impôt, apprentissage : ce qu'a annoncé Valls

  8. Hier

    Conférence sociale : Valls ne "minimise pas" le boycott

  9. Hier

    Conférence sociale : après la CGT et FO , la FSU "claque la porte"

  10. Hier

    Le déficit commercial se creuse, celui de l’Etat se résorbe

  1. Hier

    La CGT et FO boycotteront la Conférence sociale mardi

  2. Hier

    Conférence sociale : Roubaud en a "ras le bol" de la CGT

  3. Hier

    Emprunts toxiques : Dexia devra rembourser 3,4 millions d'euros à Angoulême

  4. Hier

    France : le FMI prévoit une faible croissance

  5. Hier

    Pour Le Foll, Gattaz n'est pas "au niveau"

  6. Hier

    Montebourg lance son comité contre l'austérité

  7. Hier

    Berger : le report du compte pénibilité est "inacceptable"

  8. Hier

    Le prix des amendes et du stationnement pourrait doubler à Paris

  9. Hier

    L'Oréal interdit de pub anti-vieillissement

  10. Hier

    En six mois, 50 voitures et 6 motos achetées à Cuba

L'actu économique
Europe 1 sur les réseaux sociaux
L'édito économique
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues